Haut de page
Bas de page



 
Routes
Noms
Voie Ferrée
×
×
×
<center><font color=#c93 size=28>Safe Zone (PJ)</font>
<br /><br />
<br /><br />
  <br />
Le camp est dirigé par <font color=#c93>James Everett.</font>
<br /><br />
Situé à proximité du Secteur G et de la Zone de chasse 3, <font color=#c93>l'ancienne caserne de pompiers</font> construite quelques années plus tôt est désaxée de la ville, lui offrant une vue dégagée sur ses environs en contrepartie d'être plus visible. Cela n'en fait pas moins une sorte de bunker surélevé et facile à défendre. 
<br /><br />
<br />
<a target='_BLANK' title='Le Perchoir' href='https://www.hopelesslife.net/t1346-le-perchoir-descriptifs-et-plans'>Cliquez pour en savoir plus</a></center> <font color=#c93>Le Secteur A est isolé par l'axe routier principal</font> qui part de l'Est et va vers le Nord-ouest du Texas. Plus proche du centre ville, c'est une zone <font color=#c93>parsemée d'habitations tranquilles et de quelques petits commerces</font> dépouillés. La zone est assez spacieuse, préférant les routes de terre et bordant un plus <font color=#c93>petit axe routier à l'Est</font> qui traverse les Northeast Lands.
<br /><br />
Le Nord et l'Est de la zone sont d'ailleurs ouverts sur de grands terrains vides de structures qui s'étendent jusque la <font color=#c93>Zone de Chasse 1</font>, laissant beaucoup de visibilité avec les axes routiers tout autour du secteur. <font color=#c93>Le Secteur B est coupé en deux par une large bande de rivière</font> sécurisée par des murets. <font color=#c93>L'Ouest est constitué d'habitations presque exclusivement</font>, principalement des résidences pavillonnaires mais également quelques bâtiments. Ces habitations <font color=#c93>bordent le centre ville.</font> Quelques petits commerces s'y nichent, dont un restaurant entre deux pavillons plus au Sud.
<br /><br />
<font color=#c93>A l'Est de la rive, un vaste complexe</font> fut fondé, dédié à <font color=#c93>la compagnie des eaux</font> qui profitait autrefois du <font color=#c93>courant anormalement fort de la zone</font> pour alimenter le complexe même par des structures hydrauliques. Il est entouré de murs bétonnés, surmontés par des barbelés et ses entrées sont trois immenses portails de fer. La portion de rive qui passe du coté du complexe n'a pas de muret, pour faciliter l'accès à l'eau. Plusieurs bâtiments à divers usages sont érigés, espacés et de grandes tuyauteries occupent essentiellement l'espace libéré au sein du complexe.
<br /><br />
Celui-ci est par ailleurs délimité au Sud par <font color=#c93>la voie ferrée qui passe en travers du Secteur</font>, laissant une petite portion isolée entre la rive, la voie et les routes qui séparent des secteurs voisins. Portion constituée d'entrepôts et locaux assez espacés les uns des autres. <font color=#c93>Le Secteur C est le quart Nord du centre de Snyder</font>, coeur de la ville où l'urbanisation a été la plus forte en vingt ans avant que l'apocalypse ne provoque l'extermination ou la fuite de ses habitants. Il comporte de<font color=#c93> nombreuses habitations</font> constituées en quartiers résidentiels, parsemés de <font color=#c93>pavillons et petites propriétés</font> de moyenne richesse, ainsi que <font color=#c93>plusieurs séries de bâtiments relativement hauts</font> (une dizaine d'étages pour les plus importants) qui aura accueilli les habitants les moins fortunés du comté.
<br /><br />
C'est dans ce secteur que se situe le <font color=#c93>commissariat de la ville</font>, large bâtiment de plein pied grillagé et fortifié qui autrefois a remplacé le bureau du shérif. Il compte plusieurs cellules blindées. On y trouve également <font color=#c93>la mairie</font>, bâtiment très cossu et entouré de végétations décoratives rendues sauvages et invasives. 
<br /><br />
<font color=#c93>Divers petits et grands commerces</font> occupent principalement toute la grande avenue du secteur, qui rejoint <font color=#c93>le croisement des secteurs</font> voisins au Sud, et les abords du secteur A au Nord. La <font color=#c93>voie ferrée coupe notamment l'avenue et dessine la frontière</font> Sud du secteur. <font color=#c93>Le Secteur D</font>, bien qu'il soit techniquement proche du secteur C, est cependant <font color=#c93>très isolé de par l'axe routier principal</font> partagé avec le Secteur J, qui part de l'Est et va vers le Nord-ouest du Texas, et par la<font color=#c93> portion de rivière</font> traversant l'Ouest du Secteur C pour venir border l'Est de ce secteur-ci.
<br /><br />
De ce fait, ce secteur fut assez peu fréquenté, essentiellement dédié à la <font color=#c93>Middle School</font> composé de trois bâtiments de plein pieds formant un U et d'un parking, entouré d'espaces verdoyants devenus sauvages aujourd'hui. Le Nord trouve frontière avec les <font color=#c93>Zones de Chasse 1 et 4</font>, expliquant la présence de <font color=#c93>magasins de chasse</font> au Nord-Est, d'un <font color=#c93>stand de tir</font> à l'Ouest de l'autre coté de la route et du peu d'habitations du secteur en général.
<center><font color=#c93 size=28>Zone MJ</font>
<br /><br />
<br /><br />
<br />
Cette zone nécessite <font color=#c93>un jeu scénarisé</font> pour être explorée. 
<br /><br />
<font color=#c93>Chaque zone de ce type est pré-déterminée</font>, dans ses éléments, sa constitution et ce qu'elle contient d'individus humains, non-humains et d'obstacles en tout genre.
<br /><br />
Le <font color=#c93>nombre de personnages qui s'y risquent, leurs compétences, leurs équipements et leur situation générale n'ont aucun impact</font> sur le danger qui pourrait s'y trouver et comme dans tout jeu scénarisé, <font color=#c93>tout peut arriver</font> indépendamment de la volonté des joueurs. Gare aux imprudents.
<br /><br />
Contactez le Maître du Jeu si vous souhaitez tenter votre chance, <font color=#c93>à vos risques et périls...</font></center> <font color=#c93>Le Secteur F fait frontière avec la Zone de chasse 3</font> à l'Ouest et partiellement au Sud-ouest, <font color=#c93>et une vaste étendue herbeuse et terreuse</font> au Sud-est et à l'Est. De par son cachet, c'est un espace <font color=#c93>priorisé par d'anciens habitants très fortunés qui ne possède que des propriétés riches</font>, un peu moins luxueuses que celles occupant l'Ouest du Secteur G mais tout à fait confortables, faisant se succéder des grands murs et haies fournies.

<font color=#c93>Un stand de tir à l'arc</font> se trouve près de la forêt, à coté d'un <font color=#c93>magasin de matériels de chasse en tout genre</font> qui fut dévalisé peu après l'apocalypse. En dehors de ces deux lieux, seules des habitations s'y trouvent et la <font color=#c93>végétation décorative est devenue envahissante</font>, rejoignant partiellement la forêt comme un appel de la nature à la nature.
<font color=#c93>Le Secteur G jouxte la caserne de pompiers et la Zone de Chasse 3 au Sud.</font> Profitant de la proximité du<font color=#c93> centre ville coté Ouest</font>, et du <font color=#c93>dépôt de train coté Est</font>, il fut choisi pour être occupé au centre par <font color=#c93>la compagnie d'électricité de la ville</font>, grand terrain à plusieurs bâtiments de plein pied entouré de grillages et de barbelés interdisant l'accès au public, du moins avant que l'apocalypse ne l'éventre de part en part au travers de divers événements. <font color=#c93>Les habitations y sont présentes, bien qu'assez peu nombreuses</font>, les environs immédiats privilégiés par de <font color=#c93>nombreux bureaux et locaux d'entreprises</font> afin d'optimiser leur propre réseau.
<br /><br />
<font color=#c93>Une bande de rivière assez large la traverse</font>, sécurisée par des murets, séparant la seconde partie du secteur privilégiée par d'anciens habitants très fortunés et qui s'étend de l'autre coté en <font color=#c93>vastes propriétés plus luxueuses</font> faisant se succéder des grands murs et haies fournies. Un <font color=#c93>centre équestre</font> fut installé pour profiter des bandes de terres très spacieuses et entretenues. <font color=#c93>Une petite ferme</font> qui fabriquait des produits bio s'y trouve également. <font color=#c93>Le Secteur H est le quart Est du centre de Snyder</font>, coeur de la ville où l'urbanisation a été la plus forte en vingt ans avant que l'apocalypse ne provoque l'extermination ou la fuite de ses habitants. Il comporte de<font color=#c93> nombreuses habitations</font> constituées en quartiers résidentiels, parsemés de <font color=#c93>pavillons et petites propriétés</font> de moyenne richesse, ainsi que <font color=#c93>plusieurs séries de bâtiments relativement hauts</font> (une dizaine d'étages pour les plus importants) qui aura accueilli les habitants les moins fortunés du comté.
<br /><br />
C'est dans ce secteur que se situe<font color=#c93> le Cinéma</font>, un vaste bâtiment à l'intérieur très spacieux et entouré de restaurants, dont un <font color=#c93>Mc Donalds</font> ravagé. Secteur prisé par <font color=#c93>les restaurateurs, les bars et les lieux de loisir</font>, un <font color=#c93>laser game</font> est accolé à un <font color=#c93>bowling</font>, disposant également des tables de billard en intérieur et sur terrasse. Les <font color=#c93>rues de cette zone sont larges</font> et les habitations y sont moins nombreuses coté Nord et Ouest. Une <font color=#c93>boite de nuit</font> fut bâtie non loin de la voie ferrée.
<br /><br />
<font color=#c93>Les commerces dédiés à la jeunesse occupent les alentours</font> des lieux précédemment cités, parmi des magasins de vêtements, de sport, de jeux-vidéos et de jouets entre autres. Les parties<font color=#c93> Sud et Est du secteur sont à contrario parsemées d'habitations</font>, les bâtiments plus proches des commerces et les pavillons plus éloignés. La frontière du secteur se trouve en amont de la voie ferrée et seule <font color=#c93>une courte parcelle de rivière le traverse</font> à l'extrême Est. <font color=#c93>Le Secteur I est le quart Ouest du centre de Snyder</font>, coeur de la ville où l'urbanisation a été la plus forte en vingt ans avant que l'apocalypse ne provoque l'extermination ou la fuite de ses habitants. Il comporte de<font color=#c93> nombreuses habitations</font> constituées en quartiers résidentiels, parsemés de <font color=#c93>pavillons et petites propriétés</font> de moyenne richesse, ainsi que <font color=#c93>plusieurs séries de bâtiments relativement hauts</font> (une dizaine d'étages pour les plus importants) qui aura accueilli les habitants les moins fortunés du comté.
<br /><br />
C'est dans ce secteur que se situe le <font color=#c93>tribunal de la ville</font>, un grand bâtiment très spacieux et entouré par une place aérée qui est délimitée des routes rejoignant les autres rues du secteur. En face du tribunal a été érigé <font color=#c93>l'office du tourisme</font>, une structure nichée entre deux commerces parmi d'autres appartements et magasins, à proximité de bâtiments résidentiels. 
<br /><br />
<font color=#c93>De nombreuses petites rues</font> composent cette partie du centre-ville et <font color=#c93>les commerces sont moins nombreux</font> que dans les secteurs voisins, <font color=#c93>favorisant des bureaux d'entreprises</font> régionales et de fonctionnaires, tels que le greffier, le cabinet d'avocat local et des conseillers en immobilier. La <font color=#c93>voie ferrée fait frontière avec le Secteur C et passe au-dessus d'une partie de la rivière</font> qui elle traverse la ville par le biais d'un pont. Des murets de pierre sécurisent la rivière. <font color=#c93>Le Secteur J compte nombre d'habitations</font>, principalement des bâtiments (une dizaine d'étages pour les plus importants) qui aura accueilli les habitants les moins fortunés du comté. <font color=#c93>Les commerces y sont nombreux</font> et essentiellement, longent <font color=#c93>l'axe routier principal</font> qui part de l'Est et va vers le Nord-ouest du Texas. Deux portions de rives le traversent également, protégées par des murets, si ce n'est une partie qui passe sous l'axe routier grâce à un tunnel creusé et bétonné.
<br /><br />
0n y trouve également <font color=#c93>quelques banques et agences d'assurance</font>, ainsi <font color=#c93>qu'un Gymnase au centre-Est</font>, qui fut utilisé pour la Middle School du secteur voisin et l'Elementary School du Secteur O. Les alentours du bâtiment sont terreux et herbeux, laissant pas mal d'espace libre jusque des résidences pavillonnaires, ainsi que la <font color=#c93>Zone de Chasse 4</font> à la pointe Nord.
<font color=#c93>Le Secteur K est une zone essentiellement industrielle</font>, bien que de très rares lieux d'habitations ont pu être repérés au loin, des terrains privés occupés de maisons en l'occurrence. <font color=#c93>Quelques rares commerces</font>, dédiés à des achats de matériaux essentiellement bordent les frontières Est et Ouest.
<br /><br />
<font color=#c93>Les quelques propriétés privées</font> occupées par des maisons autrefois habitées, sont concentrées à l'Est, laissant le reste du secteur aux structures de production, de fabrication et de transformation. <font color=#c93>Une grande scierie</font> occupe une partie du Sud-ouest du secteur. Le territoire au Nord du secteur est une succession de terrains vides, terreux et herbeux, soit inoccupés et ce jusqu'aux routes qui rejoignent l'axe principal en bordure de la <font color=#c93>Zone de Chasse 4.</font>
<font color=#c93>Le Secteur L est une zone essentiellement industrielle</font>, bien que de très rares lieux d'habitations ont pu être repérés au loin, des terrains privés occupés de maisons en l'occurrence. Au Sud du secteur, <font color=#c93>une déchetterie</font> entrepose des montagnes de matières en tout genre, de grandes quantités également éparpillées sur les allées par les pillages et les affres du temps et de l'abandon. A proximité du centre, <font color=#c93>une grande réserve d'eau </font>est disposée en bassins de rétention, autrefois protégés par des installations, aujourd'hui sales et pleins d'eau croupie remplie de moisissures et bactéries. 
<br /><br />
<font color=#c93>Quelques rares commerces</font>, dédiés à des achats de matériaux essentiellement bordent les frontières Est et Ouest. <font color=#c93>L'axe routier principal </font>qui part de l'Est et va vers le Nord-ouest du Texas fait frontière au Sud entre ce secteur et le Secteur M, mais <font color=#c93>cette portion de route est encombrée par un monstrueux embouteillage</font> de véhicules, probable reliquat de la tentative de fuite de la ville par ses habitants, qui rend complexe l'accès direct entre les deux secteurs.
<font color=#c93>Le Secteur M, de loin le plus grand de tous les secteurs</font>, voit toute sa partie Ouest - délimitée par la <font color=#c93>Zone de Chasse 2</font>, les secteurs voisins à l'Ouest et à l'Est et la route au Nord - occupée par le <font color=#c93>petit aéroport de la ville.</font> Petit de fonction mais vaste d'espace, autrefois destiné au fret privé et transport de marchandises, bien qu'il comptait de réguliers transports plus classiques. Il est entouré de grillages éventrés et comporte un grand bâtiment d'accueil et de gestion, plusieurs hangars à avion, ainsi qu'une tour de contrôle verrouillée et infestée de morts-vivants. 
<br /><br />
<font color=#c93>Quelques avions abandonnés</font>, en panne et dépouillés de leurs équipements de bord sont éparpillés sur les deux pistes d'atterrissage. <font color=#c93>Le reste du secteur au Nord est occupé par de nombreuses structures industrielles</font> qui s'étendent vers le secteur L. Tout au Nord, l'une de ces industries est <font color=#c93>une cimenterie</font>, conservant diverses flaques de sang séchées et protégée également par des grillages éventrés. 
<br /><br />
Plus au Nord-Est, <font color=#c93>la High School</font> occupe un vaste espace de plusieurs bâtiments d'études, un gymnase et un théâtre, de même que des terrains de sport et d'exercice, l'ensemble détenant les même grillages troués à plusieurs endroits et nombre de rôdeurs parcourant les salles à l'abandon.
<br /><br />
<font color=#c93>L'axe routier principal</font> qui part de l'Est et va vers le Nord-ouest du Texas fait frontière au Nord entre ce secteur et le Secteur L, mais <font color=#c93>cette portion de route est encombrée par un monstrueux embouteillage</font> de véhicules, probable reliquat de la tentative de fuite de la ville par ses habitants, qui rend complexe l'accès direct entre les deux secteurs.
<font color=#c93>Le Secteur N</font>, bien qu'il ne s'agisse pas du centre-ville, <font color=#c93>comporte pourtant la seconde concentration d'habitations</font> constituées en quartiers résidentiels, parsemés de pavillons et petites propriétés de moyenne richesse, ainsi que <font color=#c93>plusieurs séries de bâtiments</font> relativement hauts (une dizaine d'étages pour les plus importants) qui aura accueilli les habitants les moins fortunés du comté.
<br /><br />
A lui seul, ce secteur a compté presque <font color=#c93>autant d'habitants que les quatre secteurs du centre-ville.</font> C'est aussi le <font color=#c93>second secteur comportant le plus de commerces</font> après le Secteur S. On y trouve <font color=#c93>le Walmart</font>, un centre commercial constitué d'un bâtiment vitré aussi large que haut occupant tout un bloc de quartier à l'Est, à proximité de l'étang situé dans le Secteur O, de même <font color=#c93>qu'une laverie.</font> A l'Ouest, non loin du Secteur M, <font color=#c93>une Station service</font> se trouve à proximité d'une <font color=#c93>boutique Wildlife Discovery</font>, et un peu plus au Nord, <font color=#c93>une boucherie</font> contenant une chambre froide inactive.
<br /><br />
Le Sud inclus <font color=#c93>une grande place publique</font>, entourée de végétation devenue sauvage et de commerces abandonnés. Quelques terrains ouverts et herbeux, laissés ainsi autrefois par la mairie à but d'activités et promenades, aèrent un peu cette zone très encombrée de résidences, de routes et de bâtiments.
<font color=#c93>Le Secteur O est le quart Ouest du centre de Snyder</font>, coeur de la ville où l'urbanisation a été la plus forte en vingt ans avant que l'apocalypse ne provoque l'extermination ou la fuite de ses habitants. Il comporte de<font color=#c93> nombreuses habitations</font> constituées en quartiers résidentiels, parsemés de <font color=#c93>pavillons et petites propriétés</font> de moyenne richesse, ainsi que <font color=#c93>plusieurs séries de bâtiments relativement hauts</font> (une dizaine d'étages pour les plus importants) qui aura accueilli les habitants les moins fortunés du comté.
<br /><br />
Parcouru par une <font color=#c93>portion importante de la rive formant un étang parsemé de poissons</font>, c'est autour de ce dernier qu'à été érigé le <font color=#c93>grand parc public</font>, composant des jeux pour enfants, des chemins de promenade, des toilettes publiques, ainsi que des structures de musculation et de gymnastique en bois, à libre usage. <font color=#c93>La végétation y est devenue sauvage</font> après l'apocalypse et aujourd'hui très envahissante au sein du parc mais également des alentours. 
<br /><br />
La <font color=#c93>Prosperity Bank</font> y possédait son agence près du centre où domine une large place publique centralisée par un bassin marbré, tandis que <font color=#c93>l'Elementary school</font> occupe une parcelle coté Est au milieu de résidences pavillonnaires. Le reste du secteur est principalement composé d'habitations et petits commerces, dont <font color=#c93>une pharmacie</font> au Nord-Ouest, près du croisement de l'axe routier.
<br /><br />
Coté Sud, un <font color=#c93>grand stade de Baseball</font> a été construit, autour duquel des parcours de golf, de skateboard, cages de football et autres espaces sportifs ont été disposés, laissant une<font color=#c93> large bande de terre plane</font> aérée avant <font color=#c93>les murs du Codgell Memorial Hospital.</font> <font color=#c93>Le Secteur P est vide d'habitations et principalement occupé par le vaste dépôt de train</font> qui assurait l'entretien, les réparations et la liaison entre plusieurs villes de la région via cet arrêt ferroviaire. Le dépôt occupe toute la partie Ouest et Nord du secteur, tandis que le reste au <font color=#c93>Sud et à l'Est est encombré d'entrepôts et de petites usines.</font> Dans les semaines qui suivirent l'apocalypse, tous les trains qui s'y trouvaient à l'arrêt ont disparu.
<br /><br />
Plusieurs routes traversent et délimitent ce secteur et celui-ci s'arrête au <font color=#c93>Sud-Est devant des murs surmontés de barbelés et d'un certain nombre de caméras de surveillance</font> vraisemblablement encore en activité et seulement accessibles par <font color=#c93>deux immenses portails au centre-Sud et au centre-Est.</font> Aucun écriteau ni panneau ne détermine ce qui se trouve dans cette zone définie comme<font color=#c93> le Secteur E</font>, si ce n'est une mention en blanche sur fond rouge : <font color=#c93>ACCÈS INTERDIT.</font>
<br /><br />
<font color=#c93>Les alentours de ces murs sont libérés</font>, laissant une certaine bande de terre et de routes avant les premières structures qui occupent le secteur P. La <font color=#c93>frontière Sud-Sud donne en grande partie sur un très vaste terrain</font> herbeux et joint sur une fine parcelle le secteur F.
<font color=#c93>Le Secteur Q est une zone uniquement résidentielle</font>, dessinant par ses quatre routes un rectangle, et qui voit de nombreuses petites propriétés privées se succéder de chaque coté. Le secteur est fermé par les propriétés et accessible par la route au Nord-ouest, faisant jonction avec la <font color=#c93>Zone de Chasse 2</font>, ainsi que celle qui longe son coté Est en deux points aux extrémités. 
<br /><br />
Désaxé de la ville, c'est un secteur complètement isolé qui est <font color=#c93>majoritairement entouré de vastes plaines</font> herbeuses et surtout terreuses. Sa raison d'être se trouve à l'origine dans la proximité du <font color=#c93>Cogdell Memorial Hospital</font> au Nord-Est et des <font color=#c93>South Lands</font> plus au sud.
<font color=#c93>Le Secteur R est une portion de terrain en longueur</font> écrasée entre les secteurs voisins et <font color=#c93>occupée uniquement de propriétés privées</font>, d'anciennes habitations de moyenne richesse. Un <font color=#c93>modeste parc de jeux</font> borde la portion de rivière qui passe au Sud-est, et un <font color=#c93>petit bâtiment</font> au rez-de-chaussée vitré et au sol en grande partie occupé par des tatamis laisse deviner une <font color=#c93>salle de sport.</font>

Le Nord du secteur est beaucoup plus spacieux de terrains herbeux libres, rendant ses propriétés distantes les unes des autres et de ce fait, assez isolées. Le territoire au Nord du secteur est une succession de terrains vides, terreux et herbeux, soit inoccupés et ce jusqu'aux routes qui rejoignent l'axe principal en bordure de la <font color=#c93>Zone de Chasse 4.</font>
<font color=#c93>Le Secteur S a été dédié à un vaste complexe commercial</font> composé de quatre immenses bâtiments formant un carré, dont le cœur accessible par l'intérieur est une place marbrée avec plusieurs petits bassins aux formes humaines artistiques, des angelots et une femme partiellement nue. Des escalators sont éparpillés sur <font color=#c93>trois étages</font> et permettent d'accéder au complexe d'un peu partout, de larges couloirs facilitent le fait de se déplacer de commerce en commerce. Des commerces tous alignés et accolés, et de natures très diverses, dont plusieurs restaurants et snacks au rez-de-chaussée. Le complexe est étonnamment pourvu de nombreux jeux pour enfants et espaces fermés de garde, donnant au complexe presque un air de parc familial.
<br /><br />
Le luxe du complexe et sa taille impressionnante laissent imaginer qu'il fut fait pour attirer bien plus de clients que le seul comté en contenait, c'est également la raison de son infestation par de très nombreux morts-vivants. Quelques couloirs plus isolés à but logistique donnent accès au toit et aux bureaux à l'Ouest, ainsi qu'aux postes de sécurité et de nettoyage. En dehors du complexe, de fait très proche de l'aéroport plus à l'Est dans le secteur voisin, les <font color=#c93>alentours sont occupés de quelques hôtels</font> profitant d'espaces très ouverts, tandis que de <font color=#c93>nombreuses propriétés privées occupent le Nord.</font>  
<br /><br />
<font color=#c93>L'axe routier principal</font> qui part de l'Est et va vers le Nord-ouest du Texas fait frontière au Nord entre ce secteur et le Secteur T, mais <font color=#c93>cette portion de route est encombrée par un monstrueux embouteillage</font> de véhicules, probable reliquat de la tentative de fuite de la ville par ses habitants, qui rend complexe l'accès direct entre les deux secteurs.
<br /><br />
Le Sud mène à la dense <font color=#c93>Zone de Chasse 2</font> et l'Ouest, vers les <font color=#c93>West Lands</font>, privilégiant des fermes, ranchs et petites exploitations.
Grandement isolé du reste de la ville, le <font color=#c93>Secteur T est uniquement industriel</font>, ne comportant ni habitation, ni commerce, mais <font color=#c93>une successions de structures</font> de production, de fabrication et de transformation, ainsi que <font color=#c93>de nombreux entrepôts de stockage.</font> 
<br /><br />
<font color=#c93>L'axe routier principal</font> qui part de l'Est et va vers le Nord-ouest du Texas fait frontière au Nord entre ce secteur et le Secteur T, mais <font color=#c93>cette portion de route est encombrée par un monstrueux embouteillage</font> de véhicules, probable reliquat de la tentative de fuite de la ville par ses habitants, qui rend complexe l'accès direct entre les deux secteurs.
<br /><br />
L'Ouest mène vers les Northwest Lands, privilégiant des fermes, ranchs et petites exploitations. Au Nord, une succession de terrains vides, terreux et herbeux sont inoccupés et ce jusqu'aux routes qui rejoignent l'axe principal en bordure de la <font color=#c93>Zone de Chasse 4.</font>
<font color=#c93>Le Secteur U est isolé par l'axe routier principal</font> qui part de l'Est et va vers le Nord-Ouest du Texas. Éloignée du centre ville, c'est une zone <font color=#c93>essentiellement occupée par des habitations</font> et dépourvue de commerces, où des terrains plus modestes sont dédiés à des petites entreprises artisanales. Une grande <font color=#c93>casse automobile</font> est située au Sud, de l'autre coté de la route, profitant de l'espace alloué entre la voie ferroviaire, les routes et la frontière Est pour entreposer de nombreux véhicules, pas seulement des voitures et même quelques bateaux dépecés. 
<br /><br />
La casse a été de nombreuses fois dépouillée de ses pièces utiles et véhicules capables de fonctionner, bien que le doute soit permis pour peu que des survivants aient suffisamment de motivation à fouiller ce labyrinthe de véhicules élevé sur plusieurs niveaux. <font color=#c93>Quelques petites fermes</font> au Nord rendent le secteur assez semblable aux lands, à ceci près que ces fermes-ci sont beaucoup moins spacieuses qu'en campagne.
<center><font color=#c93 size=28>Safe Zone</font> <font color=#c33 size=28>(MJ)</font>
<br /><br />
<br /><br />
  <br />
Le camp est dirigé par <font color=#c93>Nelson Wallace.</font>
<br /><br />
Isolée de la ville de Snyder et des autres lieux de vie, au nord de la route 84, <font color=#c93>la ferme du vieux Nelson Wallace</font> est à priori la seule encore debout et habitée dans le coin. Soutenu par les membres de son groupe, il tente de subsister tant bien que mal et a la réputation d'être venu en aide aux ressuscités du coin.
<br /><br />
<br />
<a target='_BLANK' title='Ferme Wallace' href='https://www.hopelesslife.net/t1354-ferme-wallace-descriptifs-et-plans'>Cliquez pour en savoir plus</a></center>
  <center><font color=#c93 size=28>Zone Abandonnée</font>
<br /><br />
<br /><br />
  <br />
Situé à l'extrémité sud d'un quartier résidentiel du Secteur Q et constitué d'une maison discrète et d'une annexe de rangement, <font color=#c93>le camp Hope autrefois dirigé par Melody Campbell, n'est plus que ruines.</font> La tombe présente à son arrière symbolise la déchéance de ce qui devait être l'espoir de tout survivant qui l'aurait rejoint.
<br /><br />
<br />
<a target='_BLANK' title='Hope' href='https://www.hopelesslife.net/t1358-ruines-de-hope-descriptifs-et-plans'>Cliquez pour en savoir plus</a></center>
  <center><font color=#c93 size=28>Zone MJ</font>
<br /><br />
<br /><br />
<br />
Cette zone nécessite <font color=#c93>un jeu scénarisé</font> pour être explorée. 
<br /><br />
<font color=#c93>Chaque zone de ce type est pré-déterminée</font>, dans ses éléments, sa constitution et ce qu'elle contient d'individus humains, non-humains et d'obstacles en tout genre.
<br /><br />
Le <font color=#c93>nombre de personnages qui s'y risquent, leurs compétences, leurs équipements et leur situation générale n'ont aucun impact</font> sur le danger qui pourrait s'y trouver et comme dans tout jeu scénarisé, <font color=#c93>tout peut arriver</font> indépendamment de la volonté des joueurs. Gare aux imprudents.
<br /><br />
Contactez le Maître du Jeu si vous souhaitez tenter votre chance, <font color=#c93>à vos risques et périls...</font></center> <center><font color=#c93 size=28>Zone Abandonnée</font>
<br /><br />
<br /><br />
  <br />
Premier campement habité par les ressuscités et leurs alliés, situé au sud de la route 350. <font color=#c93>Les ruines isolées du motel et des commerces</font> voisins entourées d'un mur de véhicules témoignent de cette présence passée. 
<br /><br />
<br />
<a target='_BLANK' title='Motel Jefferson' href='https://www.hopelesslife.net/t1357-motel-jefferson-descriptifs-et-plans'>Cliquez pour en savoir plus</a></center>
 <center><font color=#c93 size=28>Zone MJ</font>
<br /><br />
<br /><br />
<br />
Cette zone nécessite <font color=#c93>un jeu scénarisé</font> pour être explorée. 
<br /><br />
<font color=#c93>Chaque zone de ce type est pré-déterminée</font>, dans ses éléments, sa constitution et ce qu'elle contient d'individus humains, non-humains et d'obstacles en tout genre.
<br /><br />
Le <font color=#c93>nombre de personnages qui s'y risquent, leurs compétences, leurs équipements et leur situation générale n'ont aucun impact</font> sur le danger qui pourrait s'y trouver et comme dans tout jeu scénarisé, <font color=#c93>tout peut arriver</font> indépendamment de la volonté des joueurs. Gare aux imprudents.
<br /><br />
Contactez le Maître du Jeu si vous souhaitez tenter votre chance, <font color=#c93>à vos risques et périls...</font></center> <center><font color=#c93 size=28>Zone MJ</font>
<br /><br />
<br /><br />
<br />
Cette zone nécessite <font color=#c93>un jeu scénarisé</font> pour être explorée. 
<br /><br />
<font color=#c93>Chaque zone de ce type est pré-déterminée</font>, dans ses éléments, sa constitution et ce qu'elle contient d'individus humains, non-humains et d'obstacles en tout genre.
<br /><br />
Le <font color=#c93>nombre de personnages qui s'y risquent, leurs compétences, leurs équipements et leur situation générale n'ont aucun impact</font> sur le danger qui pourrait s'y trouver et comme dans tout jeu scénarisé, <font color=#c93>tout peut arriver</font> indépendamment de la volonté des joueurs. Gare aux imprudents.
<br /><br />
Contactez le Maître du Jeu si vous souhaitez tenter votre chance, <font color=#c93>à vos risques et périls...</font></center> <center><font color=#c93 size=28>Zone MJ</font>
<br /><br />
<br /><br />
<br />
Cette zone nécessite <font color=#c93>un jeu scénarisé</font> pour être explorée. 
<br /><br />
<font color=#c93>Chaque zone de ce type est pré-déterminée</font>, dans ses éléments, sa constitution et ce qu'elle contient d'individus humains, non-humains et d'obstacles en tout genre.
<br /><br />
Le <font color=#c93>nombre de personnages qui s'y risquent, leurs compétences, leurs équipements et leur situation générale n'ont aucun impact</font> sur le danger qui pourrait s'y trouver et comme dans tout jeu scénarisé, <font color=#c93>tout peut arriver</font> indépendamment de la volonté des joueurs. Gare aux imprudents.
<br /><br />
Contactez le Maître du Jeu si vous souhaitez tenter votre chance, <font color=#c93>à vos risques et périls...</font></center> <center><font color=#c93 size=28>Zone MJ</font>
<br /><br />
<br /><br />
<br />
Cette zone nécessite <font color=#c93>un jeu scénarisé</font> pour être explorée. 
<br /><br />
<font color=#c93>Chaque zone de ce type est pré-déterminée</font>, dans ses éléments, sa constitution et ce qu'elle contient d'individus humains, non-humains et d'obstacles en tout genre.
<br /><br />
Le <font color=#c93>nombre de personnages qui s'y risquent, leurs compétences, leurs équipements et leur situation générale n'ont aucun impact</font> sur le danger qui pourrait s'y trouver et comme dans tout jeu scénarisé, <font color=#c93>tout peut arriver</font> indépendamment de la volonté des joueurs. Gare aux imprudents.
<br /><br />
Contactez le Maître du Jeu si vous souhaitez tenter votre chance, <font color=#c93>à vos risques et périls...</font></center> <center><font color=#c93 size=28>Zone MJ</font>
<br /><br />
<br /><br />
<br />
Cette zone nécessite <font color=#c93>un jeu scénarisé</font> pour être explorée. 
<br /><br />
<font color=#c93>Chaque zone de ce type est pré-déterminée</font>, dans ses éléments, sa constitution et ce qu'elle contient d'individus humains, non-humains et d'obstacles en tout genre.
<br /><br />
Le <font color=#c93>nombre de personnages qui s'y risquent, leurs compétences, leurs équipements et leur situation générale n'ont aucun impact</font> sur le danger qui pourrait s'y trouver et comme dans tout jeu scénarisé, <font color=#c93>tout peut arriver</font> indépendamment de la volonté des joueurs. Gare aux imprudents.
<br /><br />
Contactez le Maître du Jeu si vous souhaitez tenter votre chance, <font color=#c93>à vos risques et périls...</font></center> <center><font color=#c93 size=28>Zone MJ</font>
<br /><br />
<br /><br />
<br />
Cette zone nécessite <font color=#c93>un jeu scénarisé</font> pour être explorée. 
<br /><br />
<font color=#c93>Chaque zone de ce type est pré-déterminée</font>, dans ses éléments, sa constitution et ce qu'elle contient d'individus humains, non-humains et d'obstacles en tout genre.
<br /><br />
Le <font color=#c93>nombre de personnages qui s'y risquent, leurs compétences, leurs équipements et leur situation générale n'ont aucun impact</font> sur le danger qui pourrait s'y trouver et comme dans tout jeu scénarisé, <font color=#c93>tout peut arriver</font> indépendamment de la volonté des joueurs. Gare aux imprudents.
<br /><br />
Contactez le Maître du Jeu si vous souhaitez tenter votre chance, <font color=#c93>à vos risques et périls...</font></center> <center><font color=#c93 size=28>Zone MJ</font>
<br /><br />
<br /><br />
<br />
Cette zone nécessite <font color=#c93>un jeu scénarisé</font> pour être explorée. 
<br /><br />
<font color=#c93>Chaque zone de ce type est pré-déterminée</font>, dans ses éléments, sa constitution et ce qu'elle contient d'individus humains, non-humains et d'obstacles en tout genre.
<br /><br />
Le <font color=#c93>nombre de personnages qui s'y risquent, leurs compétences, leurs équipements et leur situation générale n'ont aucun impact</font> sur le danger qui pourrait s'y trouver et comme dans tout jeu scénarisé, <font color=#c93>tout peut arriver</font> indépendamment de la volonté des joueurs. Gare aux imprudents.
<br /><br />
Contactez le Maître du Jeu si vous souhaitez tenter votre chance, <font color=#c93>à vos risques et périls...</font></center> <center><font color=#c93 size=28>Zone MJ</font>
<br /><br />
<br /><br />
<br />
Cette zone nécessite <font color=#c93>un jeu scénarisé</font> pour être explorée. 
<br /><br />
<font color=#c93>Chaque zone de ce type est pré-déterminée</font>, dans ses éléments, sa constitution et ce qu'elle contient d'individus humains, non-humains et d'obstacles en tout genre.
<br /><br />
Le <font color=#c93>nombre de personnages qui s'y risquent, leurs compétences, leurs équipements et leur situation générale n'ont aucun impact</font> sur le danger qui pourrait s'y trouver et comme dans tout jeu scénarisé, <font color=#c93>tout peut arriver</font> indépendamment de la volonté des joueurs. Gare aux imprudents.
<br /><br />
Contactez le Maître du Jeu si vous souhaitez tenter votre chance, <font color=#c93>à vos risques et périls...</font></center> <center><font color=#c93 size=28>Zone MJ</font>
<br /><br />
<br /><br />
<br />
Cette zone nécessite <font color=#c93>un jeu scénarisé</font> pour être explorée. 
<br /><br />
<font color=#c93>Chaque zone de ce type est pré-déterminée</font>, dans ses éléments, sa constitution et ce qu'elle contient d'individus humains, non-humains et d'obstacles en tout genre.
<br /><br />
Le <font color=#c93>nombre de personnages qui s'y risquent, leurs compétences, leurs équipements et leur situation générale n'ont aucun impact</font> sur le danger qui pourrait s'y trouver et comme dans tout jeu scénarisé, <font color=#c93>tout peut arriver</font> indépendamment de la volonté des joueurs. Gare aux imprudents.
<br /><br />
Contactez le Maître du Jeu si vous souhaitez tenter votre chance, <font color=#c93>à vos risques et périls...</font></center> <center><font color=#c93 size=28>Zone MJ</font>
<br /><br />
<br /><br />
<br />
Cette zone nécessite <font color=#c93>un jeu scénarisé</font> pour être explorée. 
<br /><br />
<font color=#c93>Chaque zone de ce type est pré-déterminée</font>, dans ses éléments, sa constitution et ce qu'elle contient d'individus humains, non-humains et d'obstacles en tout genre.
<br /><br />
Le <font color=#c93>nombre de personnages qui s'y risquent, leurs compétences, leurs équipements et leur situation générale n'ont aucun impact</font> sur le danger qui pourrait s'y trouver et comme dans tout jeu scénarisé, <font color=#c93>tout peut arriver</font> indépendamment de la volonté des joueurs. Gare aux imprudents.
<br /><br />
Contactez le Maître du Jeu si vous souhaitez tenter votre chance, <font color=#c93>à vos risques et périls...</font></center> <center><font color=#c93 size=28>Zone MJ</font>
<br /><br />
<br /><br />
<br />
Cette zone nécessite <font color=#c93>un jeu scénarisé</font> pour être explorée. 
<br /><br />
<font color=#c93>Chaque zone de ce type est pré-déterminée</font>, dans ses éléments, sa constitution et ce qu'elle contient d'individus humains, non-humains et d'obstacles en tout genre.
<br /><br />
Le <font color=#c93>nombre de personnages qui s'y risquent, leurs compétences, leurs équipements et leur situation générale n'ont aucun impact</font> sur le danger qui pourrait s'y trouver et comme dans tout jeu scénarisé, <font color=#c93>tout peut arriver</font> indépendamment de la volonté des joueurs. Gare aux imprudents.
<br /><br />
Contactez le Maître du Jeu si vous souhaitez tenter votre chance, <font color=#c93>à vos risques et périls...</font></center> <center><font color=#c93 size=28>Zone MJ</font>
<br /><br />
<br /><br />
<br />
Cette zone nécessite <font color=#c93>un jeu scénarisé</font> pour être explorée. 
<br /><br />
<font color=#c93>Chaque zone de ce type est pré-déterminée</font>, dans ses éléments, sa constitution et ce qu'elle contient d'individus humains, non-humains et d'obstacles en tout genre.
<br /><br />
Le <font color=#c93>nombre de personnages qui s'y risquent, leurs compétences, leurs équipements et leur situation générale n'ont aucun impact</font> sur le danger qui pourrait s'y trouver et comme dans tout jeu scénarisé, <font color=#c93>tout peut arriver</font> indépendamment de la volonté des joueurs. Gare aux imprudents.
<br /><br />
Contactez le Maître du Jeu si vous souhaitez tenter votre chance, <font color=#c93>à vos risques et périls...</font></center> <center><font color=#c93 size=28>Lieu spécifique</font>
<br /><br />
<br /><br />
<br />
L'aire est abandonnée de toute présence et le parking est vide de tout véhicule.</center>
<br /><br />
<font color=#c93>Au Nord une plaine</font>, parsemée de buissons - certains épais, de terre et de cailloux à perte de vue. <font color=#c93>Devant la plaine se dressait une structure de chapiteau</font>, issu d'un cirque, mais celui-ci n'a plus qu'une partie de sa structure métallique présente et sans couvert de tissu. L'aire en elle-même est <font color=#c93>composée d'un bâtiment</font> aux murs de marron et de blanc, un panneau dépourvu d'énergie indique qu'il abrite <font color=#c93>un Fast-food et un relais</font> qui se partagent sans doute la surface intérieure.
<br /><br />
Quelques déchets plastiques, restes de sandwich moisis et de ketchup sec, ainsi que des feuilles de papier entières ou morcelées traînent ci et là. A l'opposé du bâtiment sur l'aire, <font color=#c93>un petit motel</font> aux murs peinturés de façon similaire fait peine de par ses fenêtres brisées, ses portes presque arrachées de leurs gonds et son apparence miséreuse aujourd'hui.
  Excentrés de la ville, les lands sont des <font color=#c93>zones de campagne privilégiées par l'agriculture</font>, où l'on trouve généralement des fermes de champs ou d'élevage, des exploitations viticoles et autres lieux dédiés à des productions plus naturelles que les grandes structures industrielles bétonnées de la cité. <font color=#c93>Les routes sont nombreuses mais généralement de terre et de pierre</font> et les habitants travaillèrent autrefois eux-même l'accès des véhicules à leurs propriétés. 
<br /><br />
<font color=#c93>Quelques petites usines ont tout de même subsisté</font> à la désindustrialisation des campagnes dans la région, mais furent affectées à des <font color=#c93>productions plus modérées et peu pollueuses</font>, interdisant notamment l'aménagement bétonné pour conserver un environnement de terre, de paille et de végétation fine. <font color=#c93>Quelques scieries, forges, ateliers de menuisier et autres habitats d'artisanat</font> ont pu de ce fait davantage fleurir, laissant nombre de matériels plus rudimentaires à l'abandon aujourd'hui, pour l'usage de ceux capables de comprendre leur valeur.
<br /><br />
<font color=#c93>Les morts-vivants y sont moins nombreux</font> que dans la ville et les vastes terrains plats et ouverts permettent de plus facilement les détecter, néanmoins si <font color=#c93>les structures sont plus faciles à sécuriser</font> de par l'amoindrissement des menaces, <font color=#c93>elles sont également plus fragiles</font> et <font color=#c93>les migrations de hordes massives traversant ces zones</font> entretiennent la menace constante et conséquente pour les rescapés qui s'y réfugient.
Excentrés de la ville, les lands sont des <font color=#c93>zones de campagne privilégiées par l'agriculture</font>, où l'on trouve généralement des fermes de champs ou d'élevage, des exploitations viticoles et autres lieux dédiés à des productions plus naturelles que les grandes structures industrielles bétonnées de la cité. <font color=#c93>Les routes sont nombreuses mais généralement de terre et de pierre</font> et les habitants travaillèrent autrefois eux-même l'accès des véhicules à leurs propriétés. 
<br /><br />
<font color=#c93>Quelques petites usines ont tout de même subsisté</font> à la désindustrialisation des campagnes dans la région, mais furent affectées à des <font color=#c93>productions plus modérées et peu pollueuses</font>, interdisant notamment l'aménagement bétonné pour conserver un environnement de terre, de paille et de végétation fine. <font color=#c93>Quelques scieries, forges, ateliers de menuisier et autres habitats d'artisanat</font> ont pu de ce fait davantage fleurir, laissant nombre de matériels plus rudimentaires à l'abandon aujourd'hui, pour l'usage de ceux capables de comprendre leur valeur.
<br /><br />
<font color=#c93>Les morts-vivants y sont moins nombreux</font> que dans la ville et les vastes terrains plats et ouverts permettent de plus facilement les détecter, néanmoins si <font color=#c93>les structures sont plus faciles à sécuriser</font> de par l'amoindrissement des menaces, <font color=#c93>elles sont également plus fragiles</font> et <font color=#c93>les migrations de hordes massives traversant ces zones</font> entretiennent la menace constante et conséquente pour les rescapés qui s'y réfugient.
Excentrés de la ville, les lands sont des <font color=#c93>zones de campagne privilégiées par l'agriculture</font>, où l'on trouve généralement des fermes de champs ou d'élevage, des exploitations viticoles et autres lieux dédiés à des productions plus naturelles que les grandes structures industrielles bétonnées de la cité. <font color=#c93>Les routes sont nombreuses mais généralement de terre et de pierre</font> et les habitants travaillèrent autrefois eux-même l'accès des véhicules à leurs propriétés. 
<br /><br />
<font color=#c93>Quelques petites usines ont tout de même subsisté</font> à la désindustrialisation des campagnes dans la région, mais furent affectées à des <font color=#c93>productions plus modérées et peu pollueuses</font>, interdisant notamment l'aménagement bétonné pour conserver un environnement de terre, de paille et de végétation fine. <font color=#c93>Quelques scieries, forges, ateliers de menuisier et autres habitats d'artisanat</font> ont pu de ce fait davantage fleurir, laissant nombre de matériels plus rudimentaires à l'abandon aujourd'hui, pour l'usage de ceux capables de comprendre leur valeur.
<br /><br />
<font color=#c93>Les morts-vivants y sont moins nombreux</font> que dans la ville et les vastes terrains plats et ouverts permettent de plus facilement les détecter, néanmoins si <font color=#c93>les structures sont plus faciles à sécuriser</font> de par l'amoindrissement des menaces, <font color=#c93>elles sont également plus fragiles</font> et <font color=#c93>les migrations de hordes massives traversant ces zones</font> entretiennent la menace constante et conséquente pour les rescapés qui s'y réfugient.
Excentrés de la ville, les lands sont des <font color=#c93>zones de campagne privilégiées par l'agriculture</font>, où l'on trouve généralement des fermes de champs ou d'élevage, des exploitations viticoles et autres lieux dédiés à des productions plus naturelles que les grandes structures industrielles bétonnées de la cité. <font color=#c93>Les routes sont nombreuses mais généralement de terre et de pierre</font> et les habitants travaillèrent autrefois eux-même l'accès des véhicules à leurs propriétés. 
<br /><br />
<font color=#c93>Quelques petites usines ont tout de même subsisté</font> à la désindustrialisation des campagnes dans la région, mais furent affectées à des <font color=#c93>productions plus modérées et peu pollueuses</font>, interdisant notamment l'aménagement bétonné pour conserver un environnement de terre, de paille et de végétation fine. <font color=#c93>Quelques scieries, forges, ateliers de menuisier et autres habitats d'artisanat</font> ont pu de ce fait davantage fleurir, laissant nombre de matériels plus rudimentaires à l'abandon aujourd'hui, pour l'usage de ceux capables de comprendre leur valeur.
<br /><br />
<font color=#c93>Les morts-vivants y sont moins nombreux</font> que dans la ville et les vastes terrains plats et ouverts permettent de plus facilement les détecter, néanmoins si <font color=#c93>les structures sont plus faciles à sécuriser</font> de par l'amoindrissement des menaces, <font color=#c93>elles sont également plus fragiles</font> et <font color=#c93>les migrations de hordes massives traversant ces zones</font> entretiennent la menace constante et conséquente pour les rescapés qui s'y réfugient.
Excentrés de la ville, les lands sont des <font color=#c93>zones de campagne privilégiées par l'agriculture</font>, où l'on trouve généralement des fermes de champs ou d'élevage, des exploitations viticoles et autres lieux dédiés à des productions plus naturelles que les grandes structures industrielles bétonnées de la cité. <font color=#c93>Les routes sont nombreuses mais généralement de terre et de pierre</font> et les habitants travaillèrent autrefois eux-même l'accès des véhicules à leurs propriétés. 
<br /><br />
<font color=#c93>Quelques petites usines ont tout de même subsisté</font> à la désindustrialisation des campagnes dans la région, mais furent affectées à des <font color=#c93>productions plus modérées et peu pollueuses</font>, interdisant notamment l'aménagement bétonné pour conserver un environnement de terre, de paille et de végétation fine. <font color=#c93>Quelques scieries, forges, ateliers de menuisier et autres habitats d'artisanat</font> ont pu de ce fait davantage fleurir, laissant nombre de matériels plus rudimentaires à l'abandon aujourd'hui, pour l'usage de ceux capables de comprendre leur valeur.
<br /><br />
<font color=#c93>Les morts-vivants y sont moins nombreux</font> que dans la ville et les vastes terrains plats et ouverts permettent de plus facilement les détecter, néanmoins si <font color=#c93>les structures sont plus faciles à sécuriser</font> de par l'amoindrissement des menaces, <font color=#c93>elles sont également plus fragiles</font> et <font color=#c93>les migrations de hordes massives traversant ces zones</font> entretiennent la menace constante et conséquente pour les rescapés qui s'y réfugient.
Les forêts entourant Snyder <font color=#c93>furent plantées par l'homme</font> il y a de cela de nombreuses années, dans un projet de grande ampleur et très coûteux dont l'objectif fut de réinstaurer de vastes parcelles de nature détruites par le passé, ainsi que de permettre la pérennisation d'espèces régionales menacées par le manque d'espace de vie. Ce projet fut un grand succès et aujourd'hui ces forêts sont devenues étonnamment <font color=#c93>épaisses, denses et fortement habitées.</font>
  <br /><br />
  A tel point qu'il n'est <font color=#c93>pas possible d'y engouffrer un véhicule</font> autre qu'un deux roues et pour autant, il est impossible d'y réaliser quelconque accélération, tant les <font color=#c93>arbres sont accolés et la végétation touffue.</font> Il en va de même pour la progression à dos d'équidé. <font color=#c93>L'orientation en son sein s'avère aussi très complexe</font>, le soleil filtrant difficilement de jour et il est facile de s'y perdre si l'on est pas initié à cet environnement sauvage. On trouve dans ces espaces naturels différentes espèces locales, dont les Pronghorns, les loups rouges et les tatous, mais également des cerfs, lapins, sangliers et autres animaux importés d'autres régions des Etats-unis.
<br /><br />
  Plusieurs mois après l'apocalypse déjà, des phénomènes naturels ont été remarqués : <font color=#c93>les forêts se sont élargies et épaissies plus encore et la démographie des animaux a explosé</font>, expliquée par la disparition massive des humains, mais aussi par la tendance d'une grande partie des morts-vivants à éviter la densité forestière aussi étrange que cela puisse paraître. Pour autant, <font color=#c93>de nombreux rôdeurs</font> isolés ou en petits groupes s'y trouvent régulièrement et <font color=#c93>le passage occasionnel de hordes</font> se constate, bénéficiant de l'encombrement végétal pour surprendre leurs proies, ce qui n'en fait pas des lieux sécuritaires, loin de là. Les forêts entourant Snyder <font color=#c93>furent plantées par l'homme</font> il y a de cela de nombreuses années, dans un projet de grande ampleur et très coûteux dont l'objectif fut de réinstaurer de vastes parcelles de nature détruites par le passé, ainsi que de permettre la pérennisation d'espèces régionales menacées par le manque d'espace de vie. Ce projet fut un grand succès et aujourd'hui ces forêts sont devenues étonnamment <font color=#c93>épaisses, denses et fortement habitées.</font>
  <br /><br />
  A tel point qu'il n'est <font color=#c93>pas possible d'y engouffrer un véhicule</font> autre qu'un deux roues et pour autant, il est impossible d'y réaliser quelconque accélération, tant les <font color=#c93>arbres sont accolés et la végétation touffue.</font> Il en va de même pour la progression à dos d'équidé. <font color=#c93>L'orientation en son sein s'avère aussi très complexe</font>, le soleil filtrant difficilement de jour et il est facile de s'y perdre si l'on est pas initié à cet environnement sauvage. On trouve dans ces espaces naturels différentes espèces locales, dont les Pronghorns, les loups rouges et les tatous, mais également des cerfs, lapins, sangliers et autres animaux importés d'autres régions des Etats-unis.
<br /><br />
  Plusieurs mois après l'apocalypse déjà, des phénomènes naturels ont été remarqués : <font color=#c93>les forêts se sont élargies et épaissies plus encore et la démographie des animaux a explosé</font>, expliquée par la disparition massive des humains, mais aussi par la tendance d'une grande partie des morts-vivants à éviter la densité forestière aussi étrange que cela puisse paraître. Pour autant, <font color=#c93>de nombreux rôdeurs</font> isolés ou en petits groupes s'y trouvent régulièrement et <font color=#c93>le passage occasionnel de hordes</font> se constate, bénéficiant de l'encombrement végétal pour surprendre leurs proies, ce qui n'en fait pas des lieux sécuritaires, loin de là. Les forêts entourant Snyder <font color=#c93>furent plantées par l'homme</font> il y a de cela de nombreuses années, dans un projet de grande ampleur et très coûteux dont l'objectif fut de réinstaurer de vastes parcelles de nature détruites par le passé, ainsi que de permettre la pérennisation d'espèces régionales menacées par le manque d'espace de vie. Ce projet fut un grand succès et aujourd'hui ces forêts sont devenues étonnamment <font color=#c93>épaisses, denses et fortement habitées.</font>
  <br /><br />
  A tel point qu'il n'est <font color=#c93>pas possible d'y engouffrer un véhicule</font> autre qu'un deux roues et pour autant, il est impossible d'y réaliser quelconque accélération, tant les <font color=#c93>arbres sont accolés et la végétation touffue.</font> Il en va de même pour la progression à dos d'équidé. <font color=#c93>L'orientation en son sein s'avère aussi très complexe</font>, le soleil filtrant difficilement de jour et il est facile de s'y perdre si l'on est pas initié à cet environnement sauvage. On trouve dans ces espaces naturels différentes espèces locales, dont les Pronghorns, les loups rouges et les tatous, mais également des cerfs, lapins, sangliers et autres animaux importés d'autres régions des Etats-unis.
<br /><br />
  Plusieurs mois après l'apocalypse déjà, des phénomènes naturels ont été remarqués : <font color=#c93>les forêts se sont élargies et épaissies plus encore et la démographie des animaux a explosé</font>, expliquée par la disparition massive des humains, mais aussi par la tendance d'une grande partie des morts-vivants à éviter la densité forestière aussi étrange que cela puisse paraître. Pour autant, <font color=#c93>de nombreux rôdeurs</font> isolés ou en petits groupes s'y trouvent régulièrement et <font color=#c93>le passage occasionnel de hordes</font> se constate, bénéficiant de l'encombrement végétal pour surprendre leurs proies, ce qui n'en fait pas des lieux sécuritaires, loin de là. Les forêts entourant Snyder <font color=#c93>furent plantées par l'homme</font> il y a de cela de nombreuses années, dans un projet de grande ampleur et très coûteux dont l'objectif fut de réinstaurer de vastes parcelles de nature détruites par le passé, ainsi que de permettre la pérennisation d'espèces régionales menacées par le manque d'espace de vie. Ce projet fut un grand succès et aujourd'hui ces forêts sont devenues étonnamment <font color=#c93>épaisses, denses et fortement habitées.</font>
  <br /><br />
  A tel point qu'il n'est <font color=#c93>pas possible d'y engouffrer un véhicule</font> autre qu'un deux roues et pour autant, il est impossible d'y réaliser quelconque accélération, tant les <font color=#c93>arbres sont accolés et la végétation touffue.</font> Il en va de même pour la progression à dos d'équidé. <font color=#c93>L'orientation en son sein s'avère aussi très complexe</font>, le soleil filtrant difficilement de jour et il est facile de s'y perdre si l'on est pas initié à cet environnement sauvage. On trouve dans ces espaces naturels différentes espèces locales, dont les Pronghorns, les loups rouges et les tatous, mais également des cerfs, lapins, sangliers et autres animaux importés d'autres régions des Etats-unis.
<br /><br />
  Plusieurs mois après l'apocalypse déjà, des phénomènes naturels ont été remarqués : <font color=#c93>les forêts se sont élargies et épaissies plus encore et la démographie des animaux a explosé</font>, expliquée par la disparition massive des humains, mais aussi par la tendance d'une grande partie des morts-vivants à éviter la densité forestière aussi étrange que cela puisse paraître. Pour autant, <font color=#c93>de nombreux rôdeurs</font> isolés ou en petits groupes s'y trouvent régulièrement et <font color=#c93>le passage occasionnel de hordes</font> se constate, bénéficiant de l'encombrement végétal pour surprendre leurs proies, ce qui n'en fait pas des lieux sécuritaires, loin de là.