Haut de page
Bas de page


Forum JDR post apocalyptique basé sur la thématique des zombies, de la mutation et particulièrement de la survie, dans un monde partiellement futuriste.
 

Clarrance G. Lendis
 :: Memorial :: Hopeless Life : First Season :: Protagonistes

Jim


Fiche de personnage
Points de RP:
Clarrance G. Lendis Debuba110/0Clarrance G. Lendis Videba10  (0/0)
Etat Mental:
Clarrance G. Lendis Debuba100/0Clarrance G. Lendis Videba10  (0/0)
Informations scénaristiques:
Jim
Maître du Jeu
Dim 20 Oct - 23:51
 

Ressuscité



Clarrance G. Lendis


Date de naissance: Né le 25 Septembre 2003 (31ans), à Hot Springs, Arkansas, USA


Origines : Américano-finnoises


Métier : Soigneur animalier


Particularités : Tatoué sur tout le tour de son biceps droit, celui-ci représenté par un poignard courant sur l'extérieur vers le coude et d'un brassard bleu lui entourant le bras.


Description Physique

Physiquement, Clarrance ne paie pas de mine. Sa taille est mince et élancée. Néanmoins, s'il paraît frêle, il n'en reste pas moins un sportif accompli. Lorsqu'il s'agit de mettre la main à la pâte, même s'il n'est pas le plus assidu ou téméraire, Clarrance sait puiser dans ses ressources là où d'autres, plus costauds, auraient déjà jeté l'éponge. Malgré des épaules bien rondes, un dos et une ceinture sculptés et des jambes dignes d'un bœuf, les bras de l'Américain sont longs et puissants quand il s'agit de s'accrocher, mais les muscles fins qui courent sur ses membres supérieurs sont plus élastiques qu'épais.

On lui donne facilement trente ans, jusqu'à parfois plus de quarante lorsque son visage, anguleux, arbore un teint blême aux sillons creusés par l'effort ou la fatigue. Avec la sueur, ses cheveux châtains, filasses, à l'origine clairs, lui tombent sur les épaules et lui collent sur le crâne. La seule impression de fraicheur dans ce visage sont ses yeux acier, d'un bleu diaphane tel un ciel d'été.



Description Psychologique

Placé dès la naissance sous la gouvernance de l'astre de la beauté, Clarrance était, bien avant le début de l'apocalypse, un individu charmeur et pétillant. Plein de vie, il était rare de s’ennuyer avec lui. Pourtant, l'Américain est avant tout posé et sérieux. S'il est romantique, Clarrance place la famille et la loyauté au dessus de tout. Ils sont des repères essentiels à son existence. Cérébral, il est souvent en proie au stress, aux doutes et a tendance à somatiser ses angoisses.

D'un naturel prudent et sécuritaire, il aime cependant céder au péché de gourmandise et faire une folie de temps en temps quand il s'agit de s'octroyer, pour lui ou ses proches, ce qui se fait de mieux. Sans être fourmi, c'est un individu prévoyant. Épicurien, ce n'est pas dans l'excès mais dans la modération qu'il trouve son équilibre au quotidien.

Méthodique et organisé, il n'apprécie guère les surprises qui viennent bouleverser ses plans. Pour lui, un bon plan est un plan où rien n'est laissé au hasard; c'est à cette condition, et à cette condition seule, qu'il peut se sentir à l'aise dans l’exécution des taches courantes. Même s'il ne jouit pas d'un courage exemplaire, tantôt traité de pleutre ou de dégonflé, l'Arkansasais peut, sous certaines circonstances, faire montre d'une opiniâtreté le poussant à agir avant de réfléchir, ne laissant son sang ne faire qu'un tour, et à foncer dans le tas de manière parfois salvatrice, mais souvent inconsidérée.

À la fois logique, rationnel et instinctif, Clarrance possède une large palette de compétences. Il aime travailler dans le calme et l’harmonie ce qui l'incite à se tenir à l'écart des conflits ou des tensions, voire à les fuir. Consciencieux, droit et carré, il aime le travail bien fait et donne toujours le meilleur de lui-même, ce qui en fait un compagnon d'humeur égale et d'une aide relativement précieuse selon la nature des ennuis.

Toujours à la recherche de ce qui peut améliorer son bien-être et celui de son entourage, le cowboy aime son petit confort et a un réel besoin au niveau de ses conditions de travail. Même si l'énergumène marche à la séduction et peut se montrer beau parleur, il aspire avant tout à se fixer et à construire. Ainsi, même s’il peut lui arriver de regarder à droite, à gauche, il ne perd jamais de vue ce qu'il a en sa possession et ne risquerait rien d'inconsidéré qui pourrait remettre ceci en question. Patient et loin d'être négligent, il a besoin de prendre son temps histoire de réellement se sentir en confiance. De même, il lui arrive de montrer les gencives lorsqu'il soupçonne, ce qui peut arriver assez rapidement, quelqu'un de vouloir lui piquer son os, un brin paranoïaque.

A l’écoute de beaucoup de monde, il ne peut, malgré lui, réellement accorder sa concentration qu'à sa partenaire et à quelques proches se comptant sur les doigts de la main. Bien qu'étant un séducteur, son charme et sa sensualité ne s’exercent véritablement qu'en présence de la jolie rousse qui partageait sa vie avant le début de cette ère d'atrocités. Sa proximité est le plus grand bienfait qui profite à son épanouissement, quelque soit l'endroit. A contrario, il est possible et voire probable que le manque d'espoir pèse sur son attitude au point d'effacer son sourire et de frapper son visage et ses expressions d'un voile terne.

En définitive, malgré une certaine sensibilité au stress, Clarrance est endurant, solide et résistant. Il connaît ses faiblesses presque autant que ses forces et si dans les actes il préfère tourner le dos à l'adversité ou agir avec témérité, il sait également faire preuve d’une grande maîtrise de soi-même quand il ne s'agit que de mots.



Histoire du Personnage

Certaines personnes savent, dès le plus jeune âge, ce qu'ils veulent faire de leur vie. D'autres se cherchent, s'égarent, se cognent et parfois trouvent un chemin qui leur convient. Il arrive qu'au sein d'une même famille, deux individus ayant reçu la même éducation, que tout semble réunir, tende à offrir le même sillon, finissent par se rendre compte qu'ils appartiennent l'un l'autre à l'une de ces catégories distinctes. Comme en atteste le cas de Clarrance et de Marc.

Clarrance et son frère sont tous deux nés à Hot Springs et ont grandi auprès de leurs parents à Pearcy, non loin de là, toujours dans l'état de l'Arkansas. Les Lendis, Eerik & Molly, leurs enfants vivaient tous dans cette petite bourgade comptant autant d'âme que de chevaux et de têtes de bétail au sein du même ranch, qu'ils partageaient avec le frère de Molly, l'oncle Jensen, ainsi que sa femme, Sue. Leur plus proche voisin était à deux miles. Autant dire que la vie n'était rythmée que par la petite autarcie familiale et l'agitation de la ferme. Les deux jeunes frères avaient plus souvent les yeux rivés sur la selle des saisonniers ou la trousse du vétérinaire que sur leurs tablettes d'écoliers. Ils étaient en effet dispensés d'aller à l'école du comté puisque leur tante Sue, institutrice retraitée, leur faisait la classe une fois par semaine lorsque Molly n'y mettait pas la patte.

Ils ont ainsi grandis jusqu'à l'âge de onze et dix ans respectivement, une grosse année les séparant, jusqu'à ce qu'un drame frappe leur famille et change la donne. C'est ce fameux 17 juillet 2014 que tout changea, lorsque l'avion reliant Amsterdam à Kuala Lumpur fut abattu, laissant, parmi les familles éplorées, deux orphelins. Usée par la vie et le temps qui passe, leur tante Sue les quitte également quelques mois plus tard, ne laissant pas d'autre choix à leur oncle que de les scolariser au lycée de Little Rock.

Le temps pansant les plaies, il fallu quelques années aux arkansasais pour s'intégrer au milieu scolaire et restructurer leur vie. C'est au travers des travaux à la ferme où il aidait son oncle mais surtout grâce au sport que Clarrance parvenait à s'échapper de l'enfer du quotidien. Il avait en effet intégré l'équipe de hockey de Little Rock et ne tarda pas à faire preuve de talents insoupçonnés au sein de cette équipe. A l'âge de seize ans, il est alors invité à rejoindre l'USHL et change de lycée pour intégrer l'équipe des Lincoln Stars. Au Nebraska, malgré des difficultés à s'assumer et l'éloignement de sa famille, Clarrance, fait un début de saison plus qu'honorable contre plusieurs grosses équipes de la conférence de l'ouest. Malheureusement, au terme de la saison, le plus âgé des frères Lendis est victime d'une fracture ouverte du péroné lors d'un accident de voiture avec son frère qui met un terme à ses espoirs de carrière professionnelle.

Tandis que Marc, très influencé par le succès de son frère, marche dans ses traces et intègre finalement l'équipe des Stars du Texas, Clarrance, lui, encore marqué par son séjour d'hospitalisation, se lance dans des études afin de devenir vétérinaire quelques semaines seulement après être rentré auprès de son oncle. Après deux ans d'études et plusieurs relations, il décide de se trouver un boulot et y parvient. Il devient alors soigneur au zoo de Little Rock tandis qu'il poursuit ses études sur le coté.

En mai 2031, alors qu'il séjourne une semaine à Calgary pour un séminaire à l'école du zoo, il assiste, invité par son frère toujours ailier gauche dans l'équipe des Stars du Texas, à la demi-finale de la coupe Stanley contre les Flames de Calgary. Alors qu'ils fêtent leur victoire au Craft Beer Market de Calgary, Clarrance et Marc y font la connaissance d'Andrea Sieger et de ses amis et collègues. Quelques mois plus tard, Clarrance quitte son zoo de Little Rock et est embauché à Calgary où il déménage afin de se rapprocher de la belle qui lui a tapé dans l'oeil.

22 avril 2034. Près de trois ans ont passés depuis que les tourtereaux ont décidé de faire leur nid à deux, et à quelques mois du diplôme, ils profitent d'un long mois de vacance pour se rendre à Austin passer quelques jours près de leur ami et frère Marc à l'occasion d'un énième match.

26 avril 2034. Au quatrième jour, le couple quitte Austin pour prendre la route en direction de l'Arkansas en passant par Dallas, mais peu de temps après Greenville, ils se retrouvent complètement bloqués sur l'Interstate 30 suite aux déportations massives des dernières annonces concernant l'état du Texas. Clarrance et Andrea peinent à rejoindre Pearcy malgré leur volonté de rapatrier l'oncle Jensen. Finalement, ils sont stoppés lorsqu'une fusillade éclate dans les bouchons les accompagnant sur la route. Leur véhicule est immobilisé après avoir reçu plusieurs balles perdues et comme nombre d'autres victimes le couple se retrouve contraint de reprendre la route à pied jusqu'à la prochaine ville ou refuge où passer la nuit. Clarrance se voit dans l'incapacité de joindre qui que ce soit et tous deux se retrouvent dépourvus de toute assistance, à la merci des pillards et autre fous. Ils décident alors de tracer la route aussi loin qu'ils le pourront avec le groupe qu'ils accompagnent.

30 avril 2034. Entre Sulphur Springs et Satillo, le groupe effectue une halte dans une église baptiste. Le groupe n'est plus à présent composé que du tiers des membres originels, soit une dizaine de personnes. Le groupe se morcèle à chaque nouvelle intersection, à chaque véhicule trouvé, voire volé lorsque certains, mûs par leur égo, s'en emparent. Ils subissent leurs premières attaques d'infectés et Clarrance extermine son premier infecté à coups effrénés de tuyau d'acier. Après avoir retrouvé sa lucidité et son calme, il vomit... encore et encore et ce, pendant trois jours. Cette vision ne le quittera plus.

5 mai 2034. Ils ne sont plus que sept lorsqu'ils arrivent à quelques yards de New Boston, après avoir parcouru près de cent miles depuis Greenville. Face à eux, des militaires les interpellent et rapidement ils rejoignent un camps de réfugiés dans lequel il regagne un semblant d'utilité auprès des ONGs. Ce camps lui non plus ne fera pas long feu, comme les autres, assailli d'une part par une masse de plus en plus grouillante d'infectés, et de l'autre par des gangrènes internes. Clarrance n'entrevoit plus la fin de cet enfer. Il manque plusieurs fois de se faire mordre par les patients auxquels il administre les premiers soins. La seule chose qui le fait tenir, c'est la protection qu'il accorde en toute circonstance à Andrea.


Passé ces derniers jours, les dates deviennent floues et les événements s'enchaînent. Le camps flambe. Certains restent défendre, d'autres fuient, comme Clarrance et Andrea, réalistes. Ils se retrouvent alors bloqués parmi un groupe individus où quelques illuminés s'attribuent tous les droits par la force. Soumis, ils vivent alors en sursis, mais vivent, perdus dans ce monde nouveau où ils n'ont plus de repères.

Vient le jour où Andrea, ainsi que la majorité du camps, sont pris de crampes d'estomac. Au départ imaginant une intoxication, ils s'aperçoivent, bien trop tard, qu'ils ont été empoisonnés par inadvertance, victimes d'un cannibalisme organisé par les leaders du groupe qui conservaient pour eux la nourriture et leur servaient de la soupe contenant, en substitut, de la viande humaine. La "viande des traîtres" comme ils disent... le corps des disparus, tués, ou achevés et cette fois... contaminée.

Sombrant dans le désespoir, les survivants s'attaquent aux tyrans. Pendant ce temps, Clarrance reste au chevet d'Andréa jusqu'à ce que leur campement de fortune soit mis sans dessus-dessous. Éraflé aux côtes par la balle d'un des assassins criant au déserteur, Clarrance fuit sans trop réfléchir. Profitant de l’imbroglio, il attrape autant de nourriture qu'il peut et fourre les poches du manteau d'Andrea, inconsciente, qu'il emporte avec lui jusqu'à ce que son souffle s'épuise. Mordu par un enfant dans la débandade, Clarrance, à bout de forces, finit par se jeter dans une rivière de rapides portant toujours sa Canadienne à bout de bras, et tente de l'y préserver, refusant de la lâcher, luttant contre le courant qui soulage ses jambes folles, sans succès... Elle est emportée par le courant qui le repousse de l'autre coté de la rivière.

A bout de forces, fiévreux, brisé, délirant et sentant la fin approcher, il coule peu à peu dans les méandres de l'infernale inconscience. Là où les ressources de l'esprit s'unissent au mal vouloir et à la force, on ne peut trouver aucun recours.



Equipement de Départ


- Ration de nourriture
- Tente Tunnel
- Kit de secours basique

Equipement Porté :
N/A
Accessoires Pratiques :
N/A
Contenants Personnels :
N/A
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: