Haut de page
Bas de page


Forum JDR post apocalyptique basé sur la thématique des zombies, de la mutation et particulièrement de la survie, dans un monde partiellement futuriste.
 

Kaitlin Cooper
 :: Memorial :: Hopeless Life : First Season :: Protagonistes

Jim


Fiche de personnage
Points de RP:
Kaitlin Cooper Debuba110/0Kaitlin Cooper Videba10  (0/0)
Etat Mental:
Kaitlin Cooper Debuba100/0Kaitlin Cooper Videba10  (0/0)
Informations scénaristiques:
Jim
Maître du Jeu
Mer 13 Nov - 13:56
 

Ressuscitée



Kaitlin Cooper


Date de naissance : 10 octobre 2010


Origines : Philadelphie, Pennsylvanie


Métier : Barmaid


Particularités : Kat arbore un tatouage celtique représentant les éléments au creux de sa nuque qui est dissimulé par ses cheveux. Elle a aussi de discrètes taches de rousseurs.


Description Physique

Kaitlin est une jeune femme menue d’un mètre soixante-neuf. Elle porte les cheveux assez courts, elle avait décidé de couper ses longs cheveux quand elle est parti de chez son père, car il ne voulait absolument pas les lui couper et c’était une manière de se rebeller. Elle a une couleur de cheveux sortant de l’ordinaire car elle tire entre le châtain et le roux suivant la lumière.

Ses yeux noisettes sont étonnamment profonds, ils sont ce qui illumine le plus son visage. Elle a aussi des toutes petites tâches de rousseur près du nez pour qui sait les discerner ce qui lui donne un air mutin.

Kat aime se maquiller les yeux au khôl bien noir pour souligner la couleur de ses yeux mais elle n’utilise pas trop de maquillage, elle préfère être assez naturelle. Depuis l’épidémie, son maquillage a pas mal coulé et la jeune femme n’a pas vu un miroir depuis son entrée dans le camp militaire de Houston.

Kaitlin est aussi assez musclée de par sa pratique intensive du yoga mais son corps est cependant frêle et elle fait un petit 85 A qui lui sert à se grimer en homme facilement lorsqu’elle veut éviter des ennuis. Elle s’accommode parfaitement de son corps et sait le mettre en avant quand elle le veut.

Son style vestimentaire est plutôt le style glam-rock c’est-à-dire un style de métalleux féminin, elle aime les grands pulls et les vestes de motards. Elle adore aussi porter des grandes lunettes mouches qui lui permettent de cacher les lendemains difficiles après une nuit trop arrosée



Description Psychologique

Rapport du Dr Alice Lowell (officier militaire) admission 22 635 – Kaitlin Cooper

Kaitlin Cooper est une jeune femme introvertie, ce qui s’explique par ce qu’elle évoque comme un passé compliqué avec un père violent. Elle reste cependant secrète et détourne les questions gênantes par un sourire, la jeune utilise son atout séduction au moment opportun. On voit qu’elle est maitresse d’elle-même, alors que la situation externe pourrait la perturber comme les patients précédents.

Ce qui me laisse à penser que cette jeune femme a un côté manipulateur, ou en tout cas calculateur, car elle dit elle-même qu’il vaut mieux venir de soi-même en quarantaine avant que ce soit impossible d’accès. Elle reste donc très lucide. Mais elle nous voit comme des pions dans une sorte de jeu, et elle essaie même de me déstabiliser en me faisant des avances.

Kaitlin parait être une jeune femme débrouillarde et autonome, quand je lui demande ce qu’elle a emmené avec elle, elle me répond qu’elle n’a quasiment rien emmené comme effets personnels étant donné la situation, et que de toute manière elle n’a besoin que du strict minimum pour vivre. Elle présente aussi un côté cynique, elle me confie que si l’armée a besoin d’aide, elle ne sera là que si ça ne la met pas en danger quand je lui demande si elle est prête à se défendre en cas d’épidémie dans le camp. Elle me murmure aussi que l’épidémie va surement tous nous infecter et que les survivants ne seront pas forcément les plus forts mais ceux qui savent se cacher dans un trou de rats et se contenter de peu contrairement aux militaires qui mangent 2 steaks par jour et sont de vrais colosses.

Kaitlin soigne aussi extrêmement consciencieusement son apparence, ce qui est assez étrange c’est que bien qu’elle semble détachée des autres et ne pas avoir envie de s’attacher vraiment au groupe, elle se recoiffe souvent et me demande si son maquillage n’a pas trop coulé et si elle reste jolie.



Histoire du Personnage

Kaitlin est née à Philadelphie en 2010 c’est ce qu'on peut appeler un loup solitaire, elle n’a eu en vérité qu’un seul ami Scott. C’était son ami car c’était son voisin, pendant 10 ans, et il lui offrait toujours un refuge quand son père rentrait du travail trop aviné. La petite fille de 9 ans le craignait beaucoup à l’époque car sa mère était morte quand elle avait 7 ans et elle l’aidait à calmer sa colère. Mais depuis qu’elle n’était plus, c’était la petite qui ramassait les coups de son père. Son père était devenu dépendant à l’alcool et il envoyait même « la morveuse » comme il disait lui acheter ses bouteilles.

Kaitlin noua une amitié étroite avec Scott qui était comme son sauveur. Ils s’appréciaient beaucoup, et passaient leurs journées ensemble, sans lui elle aurait sûrement sombré dans la tristesse. La mère de Scott, Mme Mills l’appréciait aussi beaucoup et devait sûrement entendre les éclats de voix provenant de la maison voisine. Pour se racheter de pas agir, elle se mit à enseigner le yoga à cette petite, pour lui apprendre à contrôler ses émotions et « être agile et discrète comme une petite souris » disait-elle.

Sa petite voisine était ravie de s’initier à cela et ça lui permit d’échapper à de nombreuses situations malencontreuses comme lorsqu’elle devait voler pour se nourrir étant donné que son père ne pensait jamais aux courses, et que lui voler un billet était plutôt dangereux. Malheureusement, dès ces 14 ans et même si elle était beaucoup moins formée que d’autres filles de son âge, la jeune fille dut faire face à son père d’une autre manière ce qui la dégoûta des hommes Ainsi, lorsque Scott déménagea 2 mois plus tard, elle ne lui adressait déjà plus la parole, elle le tenait pour responsable puisque lui et sa famille n’avait jamais réellement aidé la jeune femme. Elle devint de par cette affreuse expérience plus mature et lucide.

Kat devint ainsi une jeune femme résistante et malgré des notes correctes à l’école qui auraient pu lui laisser entrevoir des études plus longues. Elle profita de sa majorité pour quitter le « domicile familial » et échapper ainsi à la brutalité paternelle. Etant robuste et agile, elle fut gymnaste pendant 3 ans mais elle arrêta car l’environnement était trop toxique à son goût. Les autres gymnastes se faisaient souvent des coups bas, et même si elles se méfiaient un peu de Kaitlin, elle n’échappa pas longtemps aux brimades. C’était une des gymnastes les plus douées et son entraineur lui fit même entrevoir la compétition nationale avec l’aide de quelques produits chimiques indétectables. La jeune femme fut dégoûtée par cette proposition et même si ça la flattait quelque part puisqu’il ne proposait cela qu’à ses meilleures gymnastes, elle refusa.

Elle voyagea donc jusqu’à la Nouvelle-Orléans où une ancienne gymnaste lui avait conseillé d’aller. Elle y travailla comme barmaid c’était un métier qui lui plaisait car elle n’était pas jugée et il lui permettait de nouer de très bonnes relations. Elle se forgea ainsi de nombreuses connaissances en tant qu’experte des cocktails. Même le maire de la ville venait parfois lui demander d’être barmaid lors d’un buffet officiel tant il appréciait la saveur de ces cocktails dont elle seule avait le secret. De plus, Kat put ainsi trouver sa voie en ce qu’elle prit conscience que son attirance était plus tournée vers les femmes que les hommes. Elle se sentit libre dès le moment où elle comprit qu’elle était assez séduisante pour se fondre parfaitement en société et utiliser les gens.

Kaitlin devint ainsi un véritable Don Juan. Ce succès amoureux combiné à son succès professionnel la comblait. Une de ses copines l’invita à aller à une fête à Houston au Texas la 1ère semaine de l’épidémie, et sa compagnie étant très plaisante elle décida de s’y attarder puisqu’elle avait une somme assez conséquente sur son compte en banque pour ne pas réellement dépendre de son travail de barmaid. En effet, les recettes de cocktails qu’elles concoctaient avaient eu un tel succès que Mister Cocktail décida de les lui acheter pour 10 000 dollars.

Mais au bout de la 4ème semaine, Kat voyant que la situation ne s’était pas arrangée et qu’elle ne pouvait plus sortir de la ville, elle décida de se rendre au centre de prévention le plus proche. Sa copine ne voulait pas la suivre ce que Kat regrettait car elle craignait un peu d’y aller seule.

Elle fut accueillie par l’officier Alice Lowell à son entrée, c’était une femme très séduisante ce que Kat appréciait, elle avait aussi une certaine dignité. L’officier lui fit passer des tests psychologiques pour déterminer d’après elle comment Kat pourrait leur être utile. Elle fut ainsi assignée à l’accueil mais vu le petit sourire en coin de l’officier c’était une façon de se venger de la manière dont Kaitlin lui avait fait des avances.

Au début de la 5ème semaine, elle remarqua un certain énervement général ce qui l’alerta directement. Elle avait déjà repéré avant les cachettes éventuelles et les lieux de replis. Le soir même, elle commença à vivre l’horreur, tous ces voisins s’étripaient, la lenteur de ces morts-vivants lui permit de tracer son chemin tant et si bien qu’elle arriva près du campement des médecins. C’est là qu’elle vit un grand homme noir bercer sa fille en pleurant, celle-ci commençait à devenir très étrange. Kat décida de secouer l’homme car même si ça pouvait la ralentir, il pourrait aussi l’aider pour survivre peut-être, évidemment elle pensait aussi à son intérêt.

Kat le tira par le bras et l’emmena vers le lieu de repli le plus proche c’était une supérette, ils avaient de la chance d’y être arrivés indemnes étant donné tous les morts vivants présents dans le camp. L’homme noir barricada l’entrée avec des rayonnages pendant que Kaitlin cherchait des vivres dans le stock. L’homme noir se plaça ensuite dans un coin pour pleurer, Kat le laissa tranquille et elle continua sa recherche en attendant qu’il se calme un peu. Elle était aussi fébrile que lui mais moins choquée. Au bout d’un moment, l’homme commença à vouloir lui parler et se présenta comme Armstrong Wyclif et il la remercia. Kaitlin fut touchée et se présenta elle aussi en lui proposant une barre énergétique trouvée dans la remise. Elle était heureuse d’avoir trouvé un allié et il semblait avoir du potentiel de par sa carrure.

Ils restèrent plusieurs jours dans cette supérette, ils commençaient à s’apprécier. Les réserves s’épuisaient et donc il fallait trouver à se nourrir après ces quelques jours. De plus la supérette commençait à n’être plus très sûre, de plus en plus de rôdeurs se faisaient entendre la nuit par leurs claquements de mâchoires caractéristiques.
Ils décidèrent de quitter les lieux par la porte de service, ils avaient lancé au préalable des boîtes de conserve à l’entrée du magasin pour attirer les morts vivants en ce sens. Ce qui marcha à leur plus grande surprise et après un rapide sprint, ils trouvèrent un vieux véhicule dont les clefs étaient restées sur le contact. Ils essayèrent donc à plusieurs reprises de faire démarrer le véhicule afin de pouvoir quitter la ville.

Ils souhaitaient quitter la ville car elle semblait envahie par ces infectés, et ils craignaient qu’en y restant ils se trouvent aussi infectés par le virus. Finalement, la voiture voulut bien démarrer, ils suivirent la rivière Buffalo Bayou en pensant s’éloigner de la ville. Au bout de quelques kilomètres, ils durent laisser le véhicule car la route était bloquée, ils errèrent d’abri en abri pendant deux longues semaines. Leur idée fut de trouver un bateau pour s’éloigner d’Houston. Ils pénétrèrent dans la cale d’un bateau de pêche et furent submergés par les rôdeurs enfermés dedans. Armstrong se fit mordre à l’épaule et Kaitlin bien que mordue à la cuisse réussit à s’enfuir avec lui, ils sprintèrent jusqu’à une maison et Armstrong tomba inconscient. Kat fut choquée, elle avait peur de se retrouver seule dans un environnement hostile. Mais sa blessure à la cuisse se réveilla et la douleur était telle qu’elle se sentit partir et finit par s’évanouir aussi.



Equipement de Départ


- Jumelles classiques
- Ration de nourriture
- Petit sac à dos

Equipement Porté :
N/A
Accessoires Pratiques :
N/A
Contenants Personnels :
N/A
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: