Haut de page
Bas de page


Forum JDR post apocalyptique basé sur la thématique des zombies, de la mutation et particulièrement de la survie, dans un monde partiellement futuriste.
 

[Le Perchoir] Descriptifs et Plans
 :: Safe Zones :: Le Perchoir :: La vie du Camp

Jim


Fiche de personnage
Points de RP:
[Le Perchoir] Descriptifs et Plans Debuba110/0[Le Perchoir] Descriptifs et Plans Videba10  (0/0)
Etat Mental:
[Le Perchoir] Descriptifs et Plans Debuba100/0[Le Perchoir] Descriptifs et Plans Videba10  (0/0)
Informations scénaristiques:
Jim
Maître du Jeu
Sam 8 Fév - 22:20


Prise de vue Pré-Apocalypse ; la petite maison en bas à droite de la photo a été détruite depuis.


Description du Campement
A joindre aux plans des lieux


Descriptif découpé pièce par pièce en partant de l'entrée principale.
À considérer individuellement et dans l'ensemble selon l'usage.
Lieu de vie très spacieux et surélevé à partir des Escaliers jusqu'à la Passerelle.
Important ! La Passerelle donne accès à un Bâtiment Technique condamné par le Chef de Camp.
Important ! Le seul accès au toit du Lieu de vie est le Local Technique.
Important ! Le lieu dans son ensemble, à l'exception du Hall d'Entrée et des Escaliers, a été parfaitement préservé. Sous-entendu qu'aucun reste humain, trace de sang ou carnage d'aucune sorte ne s'y trouve.

Le Chef de Camp possède un trousseau de doubles de clé et de clés de sécurité permettant d'ouvrir toutes les portes, armoires et casiers du Lieu de Vie, ainsi que du Bâtiment Technique et Rez-de-Chaussée.



Escaliers et Ascenseur

Une porte d'entrée vitrée très solide donne accès aux escaliers à partir de l'entrée du bas et donc de l'extérieur de la caserne, celle-ci anciennement commandée par un système de sécurité à code, elle est désormais facile à ouvrir d'une simple poignée de main, ce qui nécessite une attention pleine et entière aux éventuelles visites surprises. À l'intérieur tout de suite en face, les escaliers, marches blanches en carrelage et jointures noires, à droite des escaliers l'ascenseur condamné (non-fonctionnel), sa cage est restée à l'étage.

Pour accéder à l'étage, il faut grimper six paliers qui se croisent et le dernier donne sur le Hall d'entrée. Les murs ont été peints en marron terne. Aucune décoration perceptible, mais on remarque aisément qu'il reste sur les rambardes en fer, les marches blanches et les murs des traces disparates de sang dues à d'anciens affrontements.

Hall d'Entrée

Le Hall est déprimant et terne au possible. Ses murs peints en marron terne et son faux parquet clair sont les seules décorations d'origine, mais l'on distingue très vite le carnage maintenant passé : les murs sont marqués d'importantes quantités de sang et de matières organiques séchées, de même que le sol et les portes. Il y a en tout quatre portes, toutes blanches à poignée de fer, qui donnent sur le Local Technique, la Zone Technique, le Poste de Sécurité et le Couloir intérieur.

Pour finir, une grande fenêtre plus haute et large que n'importe quelle porte donne pleine vue sur le Est et la forêt au loin ; elle est verrouillée par un système anti-suicide qui nécessite une clé (en possession du seul Chef de camp). On peut clairement distinguer près de la porte du Poste de Sécurité, les traces d'un corps avachi ayant partiellement pourri contre, assez pour laisser des traces incrustées et impossibles à nettoyer, comme tout le reste de la boucherie qui a dû avoir lieu ici, au contraire du reste du bâtiment étonnamment bien préservé.

Local Technique

Ce Local était l'ancien débarras fourre-tout de la caserne. Il abrite le compteur électrique hors d'usage, les trois énormes bonbonnes d'eau pour les douches pouvant accueillir une quantité faramineuse d'eau, mais aussi tout le matériel de nettoyage : balais, chariot-poubelle, produits ménagers et des grandes bennes hermétiques où sont stockées d'importantes quantités de papiers usés et de poubelles en tout genre, non-odorantes grâce à leur système. Son plafond présente d'ailleurs une trappe qui n'est absolument pas discrète, du même plâtre mais entouré de joints métalliques, de même que le crochet qui doit être saisit par une perche conservée dans la pièce.

Zone Technique (Ascenseur)
Pièce fermée à clé et interdite par le Chef de Camp.

Descriptif précis indisponible : on sait cependant que cette pièce abrite toute l'imposante machinerie destinée à faire fonctionner l'ascenseur.

Poste de Sécurité
Pièce fermée à clé et interdite par le Chef de Camp.

Descriptif précis indisponible : On sait néanmoins que cette pièce devait abriter tout le matériel de surveillance du site, dont les écrans de caméra - celles-ci volées, le poste de transmission, téléphones et autres appareils de sécurité.

Couloir Principal (du Hall d'Entrée à la Salle de Sport)

Simple couloir semblable au hall d'entrée, murs peints d'un marron terne et faux parquet clair au sol. Aucune décoration notable, le couloir n'a comme le reste du lieu de vie, aucune trace de combat ou de foutoir quelconque.

Salle de Nettoyage

Cette salle très sobre au sol de carrelage blanc et joints noirs, murs peints en marron terne, abrite les trois machines à laver, trois sèche-linge, quatre tables de repassage et un tas de matériels destinés à l'origine au nettoyage des uniformes des pompiers, draps, housses et autres possessions en tissu de la caserne, ainsi que des sachets de protection pour les vêtements, des fers à repasser et lessives de qualité.

Vestiaires

Pièce aux murs peints en marron terne et carrelage blanc. Essentiellement équipée de rangées de grands casiers contre les murs avec clé individuelle. Destinés aujourd'hui à servir de lieux de stockage individuels pour les membres du camp. Il existe une clé de sécurité permettant d'ouvrir tous les casiers, celle-ci est en possession du chef de camp qui s'octroie le droit d'explorer les casiers régulièrement.

Dortoir Femmes (avec Douches et Toilettes)

Destiné à l'origine au personnel féminin (minoritaire) de la caserne, ce dortoir est équipé de quatre lits individuels, chacun possédant à son coté une armoire spacieuse avec double-porte pour les possessions des occupantes. Faux parquet clair au sol et murs gris, quelques peintures et posters en décoration. Consignes : Les armoires doivent servir à entreposer les vêtements personnels et tous les objets de confort appartenant exclusivement et sans droit de regard de quiconque à son propriétaire, mais les armes, ressources et autres fournitures liées à la survie doivent être entreposées dans les casiers des Vestiaires. Nourriture personnelle interdite en dehors des restes conservés des repas collectifs.

On y trouve également un canapé avec table basse pour le confort privé des femmes, ainsi que deux fenêtres qui donnent sur le sud. En jonction, une seconde pièce au sol de carrelage blanc et murs en carrelage gris clair abrite deux cabines de douche sur sol, deux lavabos avec miroirs et deux toilettes isolées.

Dortoir Hommes (avec Douches et Toilettes)

Destiné à l'origine au personnel masculin (majoritaire) de la caserne, ce dortoir plus spacieux est équipé de neuf lits individuels, chacun possédant à son coté une armoire spacieuse avec double-porte pour les possessions des occupants. Faux parquet clair au sol et murs gris, quelques peintures et posters en décoration. Consignes : Les armoires doivent servir à entreposer les vêtements personnels et tous les objets de confort appartenant exclusivement et sans droit de regard de quiconque à son propriétaire. Mais les armes, ressources et autres fournitures liées à la survie doivent être entreposées dans les casiers des Vestiaires. Nourriture personnelle interdite en dehors des restes conservés des repas collectifs.

On y trouve également deux canapés face à face avec table basse pour le confort privé des hommes, ainsi que quatre fenêtres qui donnent sur le sud. En jonction, une seconde pièce au sol de carrelage blanc et murs en carrelage gris clair abrite quatre cabines de douche sur sol, quatre lavabos avec miroirs et deux toilettes isolées.

Dortoir Officiers (avec Douches et Toilettes)
Pièce fermée à clé par le Chef de Camp.

Destiné à l'origine aux Officiers de service, ce dortoir plus réduit est équipé de deux lits accolés pour en former un seul, deux tables de nuit boisées avec lampes de confort, deux fenêtres de chaque coté, une grande armoire avec double-porte et un petit bureau face au lit. Faux parquet clair au sol et murs marron terne, un grand tableau en décoration. Chef de camp logé aux mêmes consignes que le reste du groupe.

On y trouve également un canapé à coté d'un fauteuil près du bureau et de la porte donnant sur la salle de bain. En jonction, une seconde pièce au sol et murs en carrelage noir abrite une grande cabine de douche sur sol, un lavabo avec miroir, un porte-serviette chauffant et des toilettes isolées.

Salle de Projection
Pièce fermée à clé et interdite par le Chef de Camp.

Descriptif précis indisponible : Verrouillée pour le moment, faute d'utilité et afin d'en préserver la disposition pour un usage futur, l'on sait que cette salle faisait office de mini-cinéma, avec plusieurs petites rangées de sièges et un grand écran sur mur, diffusant indépendamment des films ou des programmes télévisés.

Salon

Il s'agit de la pièce de vie la plus importante pour les survivants. Cette pièce, faite à l'origine pour que les pompiers puissent se réunir et avoir des interactions sociales dans le plus grand des conforts lors de leurs services, elle a aujourd'hui le même intérêt pour les survivants et sa disposition est impressionnante : cinq canapés et un fauteuil font le tour de la pièce, avec à disposition quatre poufs pouvant servir aussi bien pour s'asseoir que pour laisser reposer les pieds. Au centre, un tapis ouvre l'accès sur les différents meubles de la pièce et sur la gauche de ce dernier - entre les meubles - et en face, un total de deux tables basses en verre élégantes et pratiques pour déposer ses affaires.

À but strictement décoratif, un grand tableau surplombe la table basse contre mur, une lampe de table est disposée sur la seconde, deux lampes sur pied s'opposent d'un coin à l'autre du salon et trois plantes plastifiées sont calées entre les différents canapés. Enfin, en bordure de salon, près du bureau de l'Officier, une table ronde haute est accompagnée de deux chaises hautes, pour se poser et discuter plus en privé. Il y a deux fenêtres de chaque coté de la table basse contre le mur. Faux parquet clair et murs marron terne.

Réfectoire

Spacieux, le réfectoire sert à réunir les survivants autour d'un repas bien mérité et salvateur. Contrairement au salon, les murs sont gris et le sol a en revanche le même faux parquet clair. On y voit disposées quatre grandes tables avec chaises de plastique et métal assorties. Il y a deux buffets de cantine près de la porte de la cuisine, qui servaient à disposer les repas en libre-service.

Cuisine et Garde-manger (par Réfectoire)

La cuisine, accessible par le Réfectoire, est somme toute assez commune et destinée à un petit self dynamique : meubles de rangement, en deux blocs longs contre murs, avec meubles annexes accrochés aux murs. Si le second bloc, contre le mur du garde-manger, est fait uniquement d'espaces de rangement, le premier, contre le mur de l'infirmerie, a à disposition un lavabo de cuisine standard, four, lave-vaisselle, des plaques de cuisson électriques et divers appareils comme un robot, une cafetière ou un grille-pain. Au centre de la pièce, un grand plan de travail a vu être installée une plaque de cuisson électrique unique pour les collations et possède des chaises carrées rangées sous meuble. Un frigo contre mur est mis à disposition.

Le garde-manger lui, sert de Stock des ressources ouvert avec registre, vide à l'origine, il a été rempli avec des meubles de rangement de cuisine, des casiers de documentation, une armoire de chambre et un congélateur, ce qui donne un aspect assez fourre-tout permettant tout de même d'entreposer les différentes possessions mises à disposition. Faux parquet clair au sol et murs gris pour les deux pièces, sans décoration particulière.

Bureau de l'Officier et Centre de Documentation
Pièces fermées à clé et interdites par le Chef de Camp.

Le bureau de l'Officier sert de bureau au chef de camp aujourd'hui. On y trouve un bureau en angle, marron foncé, avec un fauteuil en cuir sur roulettes, des casiers de rangement et étagères en meubles sur la droite (par rapport à la porte d'entrée), et sur la gauche une petite table blanche aux pieds noirs. Assez sobre, on trouve tout de même un tableau sur le mur qui donne vers le Centre de Documentation, derrière le bureau des cercles de miroir esthétisés et une plante plastifiée à droite de l'entrée pour l'aspect confort. Faux parquet clair au sol et murs beiges à la différence du reste du lieu, pour les deux pièces.

Le Centre de Documentation sert de Stock d'armement verrouillé par le chef de camp, où ces armes sont entreposées dans un tas de meubles à tiroirs, étagères et casiers de rangement qui remplissent excessivement la pièce. On y trouve un petit bureau sous la fenêtre servant de table de travail pour l'entretien des armes et l'inventaire, avec une chaise sur roues pour s'asseoir. Très sobre, il n'y a aucune décoration.

Infirmerie

S'il est une pièce dont l'usage saute aux yeux, c'est l'infirmerie : murs blancs, faux parquet clair au sol, on y trouve deux lits qui s'opposent sur chaque mur, avec un rideau de chambre d'hôpital pour pouvoir s'isoler un peu. En fond, deux lavabos côte à côte pour les patients aussi bien que les soignants. En début de pièce, on trouve contre le mur d'entrée à l'opposé de la porte des armoires vitrifiées, pour pouvoir accueillir des stocks de médicaments visibles et dessous, dans les parties meubles boisées, des tiroirs et rangements pour le matériel.

Il y a également deux petites armoires près de chaque lit pour l'usage des possessions des patients et leurs papiers personnels.

Salle de Réunion

Grande pièce, celle-ci est pleine de fenêtres faisant le tour des murs donnant vers l'extérieur, tandis que ceux donnant sur la salle de sport et le bureau de l'Officier sont fermés. Faux parquet clair au sol et murs peints en marron terne, elle est absolument sobre, pour cause : il n'y a comme ameublement qu'une impressionnante table particulièrement longue, dont les extrémités sont arrondis, et cerclée de pas moins de dix-huit fauteuils ! Idéal pour se réunir et discuter, le chef de camp a pris la liberté d'installer au centre du mur donnant sur le bureau de l'Officier une table avec un fauteuil individuel, pour entreposer le Poste-radio et offrir la possibilité à l'Opérateur en charge de profiter d'une salle aérée, spacieuse et lumineuse, de quoi atténuer les gardes qui auraient été déprimantes dans une petite pièce fermée et glauque.

Salle de Sport

La salle abritant les appareils de musculation et de fitness est proprement gigantesque : les murs traditionnels ont été remplacés par de hauts miroirs partant des plinthes jusqu'aux plafonds, et collés les uns aux autres pour former un véritable miroir géant, de quoi doubler d'impression le volume de la pièce et avoir vue de tous les cotés et dans toute la pièce d'un simple coup d'oeil ; faux parquet clair au sol. Côté machines, c'est une véritable mine d'or pour les accrocs de sport : machines de musculation en pagaille pour tous les types d'exercice, vélos, tapis de course, machines de fitness encore plus variées, sacs de frappe, punching-ball, ballons de sable et petit ring de boxe/lutte près des trois fenêtres qui coupent les successions de miroirs coté sud, etc... il y en a pour tous les goûts et nul doute que cela expliquait la forme physique quasi-parfaite des pompiers dans le temps, bien que ceux-ci aient disparu aujourd'hui.

Une porte coupant également la succession de miroir se trouve proche de la porte principale et donne sur l'infirmerie, tandis qu'une troisième porte double cette fois, donne sur la passerelle. Enfin, contre le mur qui donne sur la salle de réunion, trois lavabos proches pour se débarbouiller (non-fonctionnels).

Passerelle (par Salle de Sport)

La passerelle accessible par la Salle de sport est un grand couloir assez spacieux et complètement fermé de toute fenêtre, au sol de carrelage blanc et jointures noirs, murs gris, qui conduit silencieusement vers le Bâtiment Technique abritant les nombreux panneaux solaires H.S. La double-porte de fond de la passerelle a été fermée à clé par le Chef de camp qui interdit l'accès au Bâtiment Technique, par mesure de sécurité.


Par James F. Everett et Elizabeth R. Evans.
Equipement Porté :
N/A
Accessoires Pratiques :
N/A
Contenants Personnels :
N/A

Jim


Fiche de personnage
Points de RP:
[Le Perchoir] Descriptifs et Plans Debuba110/0[Le Perchoir] Descriptifs et Plans Videba10  (0/0)
Etat Mental:
[Le Perchoir] Descriptifs et Plans Debuba100/0[Le Perchoir] Descriptifs et Plans Videba10  (0/0)
Informations scénaristiques:
Jim
Maître du Jeu
Sam 8 Fév - 22:21
Maquettes du Lieu de Vie

Ces maquettes donnent une idée globale et relative du Lieu de vie lors de sa construction en 2029, il ne s'agit pas de prises de vues réelles et littérales. La disposition est celle d'origine établie par la caserne dans l'absolue, les maquettes ne prennent pas en comptes les aménagements du groupe qui occupe aujourd'hui la caserne.
Certaines pièces parmi lesquelles la Salle de Réunion, la Salle de Sport, le Poste de Sécurité et le Local Technique ne sont pas visibles sur ces maquettes, qui ont été partiellement abîmées.

Spécificité:
 

Partie I (du Hall d'Entrée au Réfectoire)


Partie II (du Dortoir de l'Officier au Bureau de l'Officier)


Spécificité:
 


Par James F. Everett et Elizabeth R. Evans.
Equipement Porté :
N/A
Accessoires Pratiques :
N/A
Contenants Personnels :
N/A

Jim


Fiche de personnage
Points de RP:
[Le Perchoir] Descriptifs et Plans Debuba110/0[Le Perchoir] Descriptifs et Plans Videba10  (0/0)
Etat Mental:
[Le Perchoir] Descriptifs et Plans Debuba100/0[Le Perchoir] Descriptifs et Plans Videba10  (0/0)
Informations scénaristiques:
Jim
Maître du Jeu
Sam 8 Fév - 22:22
Description du Périmètre


Le Périmètre est découpé en 3 niveaux.

Le noyau du Périmètre est représenté par le Rez-de-Chaussée de la Caserne, qui implique une très vaste structure d'accueil ayant autrefois servie à stocker et entretenir les véhicules des pompiers. On y trouve de chaque coté de la longueur de ce bâtiment un total de huit Sas, soit une succession de portes en verre donnant sur l'extérieur, des séparations en verre entre les Sas qui se terminent à l'intérieur par des portes en verre également, permettant d'avoir une large vue.

Les quatre angles du bâtiments sont en dur et fermés, tandis qu'à proximité des escaliers qui mènent au Lieu de Vie, le bâtiment est fermé par trois Sas supplémentaires au centre équipés de grillages en fer contrairement aux autres, de quoi accueillir en tout 19 véhicules. Le couloir central de ce bâtiment, entouré des Sas, est destiné à un îlot central de maintenance, une sorte de grand établi construit sur mesure pour permettre l'entretien et la réparation des véhicules, bien que tout son matériel ait disparu. Devant les premiers Sas dans le couloir, a été installée une cuve très odorante qui servait à stocker l'essence, tandis qu'au fond du bâtiment à l'opposé exact, une grande citerne enfouie dans le sol permettait d'alimenter les camions en eau.

Le niveau intermédiaire est symbolisé par les alentours directs de la Caserne, dont le sol a été bétonné pour faciliter la mise en place des bâtiments et la circulation des véhicules. Grand terrain faisant le tour de la Caserne, quasiment vide si ce n'est un espace dominant de parking délimité par un tas de lignes blanches au sol et des lampadaires faisant le tour, séparés par environ soixante cinq mètres de distance les uns des autres.

Le dernier niveau du périmètre est la plaine qui entoure complètement le domaine, parsemée d'herbes hautes, des plantes sauvages ou sèches, de cailloux, de poussière et de terre. Un grand terrain vide qui donne pleine vue sur tout ce qui pourrait arriver de tous les cotés de la Caserne et propice aux plantations.

Les ruines de l'ancienne maison assez proche de la caserne se trouvent hors du périmètre.


Par James F. Everett et Elizabeth R. Evans.
Equipement Porté :
N/A
Accessoires Pratiques :
N/A
Contenants Personnels :
N/A

Jim


Fiche de personnage
Points de RP:
[Le Perchoir] Descriptifs et Plans Debuba110/0[Le Perchoir] Descriptifs et Plans Videba10  (0/0)
Etat Mental:
[Le Perchoir] Descriptifs et Plans Debuba100/0[Le Perchoir] Descriptifs et Plans Videba10  (0/0)
Informations scénaristiques:
Jim
Maître du Jeu
Sam 8 Fév - 22:54
Spécificité:
 

Plan - Lieu de Vie


Plan - Périmètre


Spécificité:
 


Par James F. Everett et Elizabeth R. Evans.
Equipement Porté :
N/A
Accessoires Pratiques :
N/A
Contenants Personnels :
N/A
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: