Haut de page
Bas de page


Forum JDR post apocalyptique basé sur la thématique des zombies, de la mutation et particulièrement de la survie, dans un monde partiellement futuriste.
 

[Secteur G] Avant la pluie, le déluge - XX/XX/35
 :: Outside :: Excursions :: La ville de Snyder

Jim


Fiche de personnage
Points de RP:
[Secteur G] Avant la pluie, le déluge - XX/XX/35 Debuba110/0[Secteur G] Avant la pluie, le déluge - XX/XX/35 Videba10  (0/0)
Etat Mental:
[Secteur G] Avant la pluie, le déluge - XX/XX/35 Debuba100/0[Secteur G] Avant la pluie, le déluge - XX/XX/35 Videba10  (0/0)
Informations scénaristiques:
Jim
Maître du Jeu
Mar 16 Juin - 15:33
Interprété par Bertha Blutvene.


Le soleil avait été presque entièrement caché par les nuages qui s'étaient massés dans le ciel, leurs silhouettes grisées menaçant de faire tomber la pluie sans qu'elle ne vienne pour autant. Le vent soufflait pas mal en cette fin d'après-midi, s'évertuant à caresser la peau des errants et des vagabonds, où qu'ils se trouvent, vivifiant les pores et donnant un certain coup de fouet, mais ce n'était pas votre cas, à Hans et toi, Bertha.

Vous vous trouvez à bord de la Sedan F10 sur laquelle Hans avait flashé, ou tout du moins, dont il avait arraché la clé au cadavre partiellement animé sur le siège conducteur, le dégageant sans sermon ni prière. Il avait installé un drap à la va-vite pour ne pas avoir à poser le fessier sur les restes de fluides corporels pourrissants, remettant à plus tard le nettoyage pour ne pas avoir à traîner plus longtemps dans le coin où vous vous trouviez à l'origine, à distance de Snyder.

Hans s'était contenté de quelques mots comme à son habitude, pour justifier son choix : elle ne payait pas de mine, mais grimpait rapidement en vitesse, une carcasse à la peinture grise raclée de parts et d'autres et à l'avant légèrement abîmée, mais qui avait encore une réserve d'essence correcte. Un coup de chance, puisque les véhicules non-siphonnés se faisaient rare. Ainsi installé à la conduite, un coude sur la portière et l'autre main sur le volant, il avait laissé sur le siège arrière le sac de voyage dans lequel était enfermé le stock de nourriture périmée qui ne faisait guère envie rien qu'à l'apparence des conserves, mais vous n'aviez rien trouvé d'autre depuis deux jours maintenant.

Un léger grincement se mêlait au rugissement du moteur, suspectant une gêne quelconque sous le capot qui n'empêchait néanmoins pas la voiture de filer sur l'axe routier 180 droit vers l'Ouest, jusqu'à tomber sur Snyder. Expirant son souffle par les narines, Hans avait gardé les lèvres closes, ses yeux bruns scrutant le décor urbain. Il avait marqué un temps de réflexion en passant le chemin de fer et un croisement à gauche qu'il ignora, puis plus loin sur l'axe, quand la rivière se fit visible à quelques dizaines de mètres, il choisit de prendre la voie de gauche vers le sud-ouest.

« Le centre-ville. » Dit-il sobrement en indiquant d'un geste du menton l'axe routier dont vous veniez de sortir, sur votre droite à présent. « On l'évite. Il va bientôt faire nuit... faut se choisir un abri dans le coin. »

Vous poursuiviez ainsi votre chemin, la route assez dégagée pour l'instant, vous n'avez croisé qu'un marcheur errant sur le bas-coté. A droite, les bâtiments du centre-ville se dressent parmi d'autres structures. A gauche, des bâtiments assez étroits et d'un étage ou deux à peine, pour certains pré-fabriqués, laissent deviner des locaux, peut-être des bureaux d'entreprise ou de petits entrepôts.

De nombreux déchets jonchent la route, des détritus, des journaux, des livres, quelques restes ci et là d'os et de chairs putréfiées, vestiges d'horreurs passées. Les feux plantés sur le bord de trottoir sont éteints, comme tout ce qui nécessite de l'alimentation en électricité et qui a cessé d'être depuis fort longtemps maintenant.
Equipement Porté :
N/A
Accessoires Pratiques :
N/A
Contenants Personnels :
N/A

Bertha Blutvene


Fiche de personnage
Points de RP:
[Secteur G] Avant la pluie, le déluge - XX/XX/35 Debuba115/2000[Secteur G] Avant la pluie, le déluge - XX/XX/35 Videba10  (5/2000)
Etat Mental:
[Secteur G] Avant la pluie, le déluge - XX/XX/35 Debuba100/100[Secteur G] Avant la pluie, le déluge - XX/XX/35 Videba10  (0/100)
Informations scénaristiques:
Bertha Blutvene

Lun 22 Juin - 4:45
Lors de cette trouvaille opportune pour les Blutvene, la grande sœur montant à son bord sans plus posée de question sur l’état actuelle de la Sedan F10 ou bien de son ancien conducteur dépouillé. Elle commençait à manquer un peu de sommeil.

Une observation vague des mouvements de son frère leur dégotant ce nouvel abri éphémère. Lui suscita en elle une envie de l'aider dans son élan bien que l'essentiel était déjà fait. Elle s’empressa alors de nettoyer le siège passager situé à l’avant avec ses manches, dans lequel elle allait pouvoir s’installer. Tout en écoutant avec beaucoup d'attention, le peu de mots de son petit-frère justifiant l'emprise de ce moyen de transport plutôt fiable pour continuer leur route. Elle acquiesça tout bonnement d'un simple hochement de tête, en exprimant ensuite sa réjouissance de pouvoir enfin se reposer du temps de marche qu'elle a put faire ces derniers temps. Promettant ensuite d'être en forme pour les heures à venir en affichant un petit rictus.

Ne prêtant pas attention au véhicule qui commençait à se mouvoir. Son esprit divaguait sur les derniers lieux qu’elle avait pu explorer avec Hans. Sans trouver le moindre espoir d’une appétence particulière. Sa mémoire, se rappela de leurs anciens repas en tête à tête pendant ses séjours en hôpital, qu'elle n'hésita pas à en faire part à son frère, bien qu'elle pensait pertinemment que l'attention de ce dernier était focalisé sur la route. Elle essaya de se mettre dans une position confortable, tout en se retenant de regarder derrière elle. Afin de ne pas prendre un air de dégoût mélangé à de la frustration. Car l’état de leur stock actuel de nourriture laissait à désiré...

Ses paupières se fermant peu à peu, en même temps qu'un léger grincement parasitait son envie de dormir. Bertha resta silencieuse pendant le reste du trajet, l’écran noir qu’elle observait, combiné à une mélodie bruyante et sans rythme, l'a berçait peu à peu dans un état d’apaisement, qu’elle avait finalement réussi à trouver par simple habitude en vagabondant dans son esprit.

Quelques temps plus tard, réveillée par une voix protectrice lui indiquant un centre-ville, c'est après quelques secondes qu'elle comprit que l'écran allait s'animer de nouveau. Ce dernier, la projetant directement dans un espace urbain déplorable dans lequel ils venaient de pénétrer. Son attention se focalisa à ce moment-là, sur le regard de son frère puis vers les bâtiments sur leur côté gauche. Ses yeux verdoyant s'arrêtant quelques secondes après sur le marchant errant, elle demanda à son frère d'une voix sereine cachant son envie de se remplir l'estomac : "On peut s'arrêter plus loin, et voir ce qu'il y a là-dedans.." Gardant ses yeux rivés sur les bâtiments étroits défiler par le mouvement de la Sedan F10. Elle demanda également à Hans, s'il se sentait d'aller jeter un œil vers le centre commercial après la nuit, une fois qu'ils auraient trouvé un endroit convenable dans les bâtiments qu'elle souhaitait fouiller tantôt.
Equipement Porté :
Capacité : 0/6
Accessoires Pratiques :
Munitions 3/3 : -
Tête : -
Torse : -
Bras : -
Flancs : Musette
Taille : -
Jambes : -
Véhicules 0/5
-
Contenants Personnels :
Dos 0/0
-

Sac 5/10
Musette
Tabac (2)
Antidouleurs (1)
Antidouleurs (1)
Antidouleurs (1)

Jim


Fiche de personnage
Points de RP:
[Secteur G] Avant la pluie, le déluge - XX/XX/35 Debuba110/0[Secteur G] Avant la pluie, le déluge - XX/XX/35 Videba10  (0/0)
Etat Mental:
[Secteur G] Avant la pluie, le déluge - XX/XX/35 Debuba100/0[Secteur G] Avant la pluie, le déluge - XX/XX/35 Videba10  (0/0)
Informations scénaristiques:
Jim
Maître du Jeu
Mer 24 Juin - 14:10
Hans avait accueilli tes paroles d'un coup d'oeil, se grattant la lèvre inférieure distraitement pour en déchirer les morceaux de peau morte qui s'y étaient accumulés. Il reporta son regard d'abord sur la route, puis sur sa gauche, scrutant les petits bâtiments qui défilaient, espacés les uns les autres par des carrés d'herbes, de terre ou de bitume, il n'y avait plus de route de ce coté-ci, pas de rue pour emmener vers d'autres lieux.

Il finit par acquiescer simplement, sa voix se distinguant d'une tonalité presque murmurée, tandis qu'il se décalait de la route pour se rapprocher plus lentement du trottoir. Vous n'étiez plus très loin de la frontière du secteur coté ouest, la route dérivant à droite à une vingtaine de mètres.

« Aucune idée d'où se trouve le centre commercial. Il faudrait dénicher une carte, mais si c'est en centre-ville, je maintiens qu'il faut l'éviter. C'est peut-être plein à craquer et on a pas les armes qu'il faut. »

Ses mains agrippées au volant basculèrent celui-ci vers le trottoir et un bref choc signalait que la roue avant-gauche venait de butter dessus, soulevant le véhicule que l'homme venait garer en surplomb juste derrière une autre voiture rouge à priori abandonnée, ses vitres grossièrement brisées et une roue arrière manquante. Hans arrêta doucement l'engin et releva le frein à main, son regard brun s'inclina sur le rétroviseur extérieur qui lui démontrait la marche nouvelle du rôdeur laissé derrière vous, et qui venait dans votre direction, fatalement attiré par le bruit du moteur.

La contraction de sa mâchoire et le froncement de ses sourcils furent équivoquent, il devenait à présent silencieux et se concentrait, sa senestre dégageant la portière par une pression de la poignée, il mit rapidement un pied dehors, puis un autre, sortant du véhicule en refermant d'un claquement négligé derrière lui. Quelque instants après, il ouvrait la porte arrière et se penchait prestement pour saisir d'une main le manche de la pioche déposé contre le sac, ne s'intéressant pas à ce dernier.

Il avait d'ailleurs laissé les clés sur le démarreur, bien que la voiture était à l'arrêt, et il refermait à nouveau en se redressant. Lorsque tu viendras à sortir, Bertha, tu constateras que les alentours sont majoritairement aussi calmes qu'ils avaient paru, cependant, la créature traînante sur une jambe avec nonchalance avance droit sur Hans, il lui faudra une minute pour arriver à son niveau à son lent rythme, si ton frère ne va pas à sa rencontre.

Vers l'ouest, devant le nez du véhicule, n'est visible qu'un cadavre de rôdeur affalé contre un poteau, un feu tricolore dont les câbles sont restés suspendus audit poteau, gît aux pieds du corps. Aucun signe particulier alentour et bien au-delà, toujours vers l'Ouest, un grand bâtiment est isolé dans la plaine, à l'écart des routes et des autres constructions citadines.

Difficile de le décrire davantage de cette distance, mais une route de terre semble mener vers celui-ci. Autrement, le premier bâtiment à coté de la voiture semble être un local d'entreprise, sa porte en verre intacte, le rez-de-chaussée ne présente aucune fenêtre, celles-ci visibles à l'étage et sans rideau. De part et d'autre de la rue, d'autres bâtiments s'alignent et à droite, les bâtiments d'habitation bordant le centre-ville.
Equipement Porté :
N/A
Accessoires Pratiques :
N/A
Contenants Personnels :
N/A

Bertha Blutvene


Fiche de personnage
Points de RP:
[Secteur G] Avant la pluie, le déluge - XX/XX/35 Debuba115/2000[Secteur G] Avant la pluie, le déluge - XX/XX/35 Videba10  (5/2000)
Etat Mental:
[Secteur G] Avant la pluie, le déluge - XX/XX/35 Debuba100/100[Secteur G] Avant la pluie, le déluge - XX/XX/35 Videba10  (0/100)
Informations scénaristiques:
Bertha Blutvene

Mer 1 Juil - 17:29
Les dernières paroles d'Hans ont portés sa sœur dans un silence qui accompagnait le calme morbide environnant. Elle ne rétorqua pas, en vue de son regard porté vers l’Ouest en direction du grand bâtiment isolé dans la plaine.

C’est après une longue trentaine de secondes, que ses yeux plongés sur des idées mélangées à des souvenirs subliminaux, l’ont permuter sur le choc du véhicule en train de se garer.

Un petit mouvement oculaire passant des mouvements de son frère à celui du rétroviseur droit extérieur, montrait vaguement le mort arrivé vers leur position. Bertha prit un instant avant de sortir de l'auto après son frère. Puis elle ouvrit la portière lentement avant de poser ses pieds sur le bitume, s’ensuivit de garder un œil en coin sur le rôdeur qui se rapprochait de plus en plus de la Sedan et de ses nouveaux propriétaires, avant de refermer soigneusement la portière.

Son attention se focalisa ensuite sur les alentours lui donnant quelque temps soit peu, de léger picotement aux yeux lorsqu’elle regardait le ciel, puis elle avisa Hans qui portait maintenant dans une main, la pioche laissée sur la banquette arrière. Si ce dernier regardait sa sœur à ce moment-là. Cette dernière lui ferait un simple hochement de tête avec un regard qui alternerait entre lui et le mort-vivant non loin d’eux. Sinon, elle dirait ensuite tout simplement : « Je m’occupe de la caisse à l’avant... » Exprimant une certaine nonchalance qui se veut rassurante avant que son frère s’engage dans ce qu’il voudrait faire sur le moment.

Avant d’aviser la voiture rouge. Bertha ouvrit la portière arrière droite de la Sedan pour récupérer le sac qu’elle garderait sur elle, puis elle referma plus rapidement la portière pour passer à son objectif du moment.

Elle ne prêtait pas attention à Hans ou au rôdeur. Sa concentration était focaliser sur ce que pouvait contenir le véhicule abandonné, en observant prudemment la vitre du conducteur. Mais, étant donné que cette dernière pouvait perturber le contenu de la partie avant du véhicule. Bertha viendrait poser alors une main sur la portière en tentant de l'ouvrir sans trop forcer dans un premier temps.
Equipement Porté :
Capacité : 0/6
Accessoires Pratiques :
Munitions 3/3 : -
Tête : -
Torse : -
Bras : -
Flancs : Musette
Taille : -
Jambes : -
Véhicules 0/5
-
Contenants Personnels :
Dos 0/0
-

Sac 5/10
Musette
Tabac (2)
Antidouleurs (1)
Antidouleurs (1)
Antidouleurs (1)

Jim


Fiche de personnage
Points de RP:
[Secteur G] Avant la pluie, le déluge - XX/XX/35 Debuba110/0[Secteur G] Avant la pluie, le déluge - XX/XX/35 Videba10  (0/0)
Etat Mental:
[Secteur G] Avant la pluie, le déluge - XX/XX/35 Debuba100/0[Secteur G] Avant la pluie, le déluge - XX/XX/35 Videba10  (0/0)
Informations scénaristiques:
Jim
Maître du Jeu
Dim 5 Juil - 21:23
Après avoir fait signe à ton frère, celui-ci ne tardait pas à s'éloigner vers ce non-mort qui s'approchait, te laissant à ta concentration tandis que tu quittais le véhicule avec l'objectif d'aller rejoindre la voiture garée devant. Comme tu l'avais remarqué, celle-ci a ses quatre fenêtres brisées. En t'approchant, marchant sur une double-feuille errante de journal qui vint coller ta semelle à cause de la graisse stagnant dessus, tu pouvais constater que les vitres disparues étaient éparpillées en de très nombreux morceaux sur les sièges et les tapis au sol, retirant toute envie de venir s'y appuyer ou s'y asseoir.

Tu ouvrais la portière sans difficulté, percevant non loin un râle suivi d'un choc et de plusieurs mêmes, et des grondements qui n'avaient rien de ces vocalises décharnées habituelles, laissant pleinement deviner la voix de ton frère. L'exploration de la voiture se révélera décevante. Sans surprise, les vitres n'avaient pas été brisées inutilement : la boîte à gants n'avait presque rien, à part des papiers, quelques photos d'un jeune homme avec des amis ou des filles, quelques notes, factures et une sacoche contenant des clés mémoire pour le poste-radio qui avait disparu d'ailleurs.

Rien sur le tableau de bord, à part des restes plastiques de gâteaux, un gobelet de fast-food et un trousseau de clés. Aucune ne semblait contenir la clé du véhicule, du simple fait que celle-ci était déjà dans le démarreur, abandonnée. A part le verre et quelques déchets, rien ne traîne sous les sièges. Inexplicablement à l'arrière, une raquette de ping-pong, un rideau encore sous plastique et d'autres choses sans valeur gisent sous la banquette.

Si tu fais le tour de la voiture pour aviser son état, ignorant l'affrontement non loin qui était rythmé à présent seulement par des grondements gutturaux masculins de Hans et le son de chocs et de raclements violents, tu constateras qu'en plus de la roue arrière absente, le réservoir est ouvert, probablement siphonné. Quant au coffre, il ne présente rien de bien intéressant sinon un tas d'affaires, de vêtements, de sacs plastiques, de catalogues et autres déchets toujours plus inintéressants les uns que les autres.

Après deux bonnes minutes au moins, Hans reviendra vers toi, la tête de la pioche couverte de sang et de chair encore accrochée, qui glissait le long du fer pour lentement goûter au sol, un souffle un peu plus porté marquait les efforts qu'il avait déployé pour éliminer cette chose. Il gardait cependant son sang-froid et s'adressait à toi simplement en t'avisant de ses yeux bruns, venu s'arrêter à deux pas dans ton dos.

« Rien ? » Ponctuait-il d'une fausse interrogation puisqu'il se doutait à peu près de la réponse en voyant ton sac fermé et tes mains vides, ainsi que l'état de la voiture rouge. « Les bâtiments de ce coté semblent plus tranquilles. Tu veux fouiller où ? »

Hans détourna le regard pour scruter les bâtisses, en premier lieu celle juste à coté sur laquelle il lorgnait légèrement, avant d'en observer d'autres qui paraissaient relativement similaires, de prime abord.
Equipement Porté :
N/A
Accessoires Pratiques :
N/A
Contenants Personnels :
N/A

Bertha Blutvene


Fiche de personnage
Points de RP:
[Secteur G] Avant la pluie, le déluge - XX/XX/35 Debuba115/2000[Secteur G] Avant la pluie, le déluge - XX/XX/35 Videba10  (5/2000)
Etat Mental:
[Secteur G] Avant la pluie, le déluge - XX/XX/35 Debuba100/100[Secteur G] Avant la pluie, le déluge - XX/XX/35 Videba10  (0/100)
Informations scénaristiques:
Bertha Blutvene

Dim 12 Juil - 4:19
D'un bref soupire, avant d'aviser la plupart des éléments dans cette voiture, qui avait rendu l'âme. Bertha regardait un instant le ciel, d'un regard vague. Comme si ce dernier allait lui être utile sur le moment. Les grondements de la confrontation non loin d'elle, ne lui suscitaient pas autant de stress que l'exploration minutieuse du véhicule qui s'avérait plus que décevante à son égard.

Le temps passé à jeter un œil un peu partout et nulle part à la fois, ne lui produisait pas d'enthousiasme pour la suite. Quelques minutes plus tard, une fois qu'elle était partie vérifier l'état du coffre, sans pour autant prendre attention à l'état du réservoir. Elle entendit la question rhétorique de son frère, avant de lui répondre par un haussement d'épaules négligé, puis elle dévoila le contenu du coffre, par un petit pas-chassé sur le côté droit. Après avoir laissé quelques secondes d'observation pour son frère, elle referma le coffre sans se soucier si ce dernier était correctement clos, elle se retourna ensuite pour aviser Hans de la tête aux pieds, et l'état de la pioche ensanglanté, qui laissait présager que son frère s'était bien démené pour renvoyer le non mort à la fosse. Une fois cette brève vérification entreprise, Bertha se mit à répondre à la seconde question de son frère : "On va prendre un de ces bâtiments en étant le plus proche de l'Ouest, j'aimerais garder un œil sur cette maison au loin dans la plaine... Elle m'intrigue..." D'une voix prenant de l'assurance bien qu'une frustration sous-jacente pouvait se ressentir à ses débuts.

Elle s'éloigne un temps soit peu du véhicule qu'elle venait de fouiller, en se mettant du côté du trottoir. Puis elle regarda la Sedan quelques secondes avant de tourner les talons vers l'Ouest. "D'ailleurs... tu peux vérifier que rien ne nous manque dans la voiture ? J'ose espérer qu'on va devoir s'en séparer un moment... à moins que tu as une idée pour elle." Son timbre était cette fois-ci plus décontractée.

Ses yeux verdoyants étaient pointés vers le pâté de bâtiments qu'avait regardé son frère tantôt. Elle s'apprêtait à marcher tranquillement vers les bâtisses en question une fois que son frère l'aurait rejoint, qu'il est vérifié leur moyen de transport pour arriver en ville ou non, Bertha aurait accepté la décision de son frère par un simple sourire exprimant de la bienveillance.
Equipement Porté :
Capacité : 0/6
Accessoires Pratiques :
Munitions 3/3 : -
Tête : -
Torse : -
Bras : -
Flancs : Musette
Taille : -
Jambes : -
Véhicules 0/5
-
Contenants Personnels :
Dos 0/0
-

Sac 5/10
Musette
Tabac (2)
Antidouleurs (1)
Antidouleurs (1)
Antidouleurs (1)

Jim


Fiche de personnage
Points de RP:
[Secteur G] Avant la pluie, le déluge - XX/XX/35 Debuba110/0[Secteur G] Avant la pluie, le déluge - XX/XX/35 Videba10  (0/0)
Etat Mental:
[Secteur G] Avant la pluie, le déluge - XX/XX/35 Debuba100/0[Secteur G] Avant la pluie, le déluge - XX/XX/35 Videba10  (0/0)
Informations scénaristiques:
Jim
Maître du Jeu
Mer 29 Juil - 16:04
Les environs demeuraient calmes, à présent que le seul rôdeur qui avait tenté d'y apporter le chaos avait été terrassé par ton frère. Ce dernier faisait tourner la pioche par son manche, dans sa main, en acquiesçant à tes paroles, son attention se portant d'abord sur la maison évoquée en scrutant la plaine, il marqua un temps à contempler le grand et imposant bâtiment qui semblait seul au milieu de l'herbe et de la terre, l'indiquant d'un signe de tête intrigué à son tour.

« Le bâtiment là-bas ? Tu veux le visiter ? On pourra le faire oui, ça ressemble à un espèce de bâtiment public, peut-être qu'une carte du coin y traîne, je ne suis pas sûr que ces locaux ici donneront quoi que ce soit. Mais au moins... on pourra se poser un peu. »

Hans avait affirmé cela en opinant du chef à nouveau, se détournant afin de rejoindre la voiture que vous aviez laissé, rouvrant la portière coté conducteur pour se munir de la clé qu'il avait laissé sur le démarreur, sans prendre la peine de verrouiller. Un rapide coup d’œil lui assurait que rien ne traînait à l'arrière, le sac récupéré par tes soins, il ressortait de sa posture à moitié avachie, un genou sur le siège et claquait la portière à la suite.

D'une simple inspiration des lèvres, il te rejoignait, mouvant son bras droit et roulant d'une épaule pour détendre ses muscles, après la tension que les coups portés au crâne du monstre avaient engendré. Un pas derrière toi, tout en étant presque à ton coté, il suivait ta progression jusqu'aux abords du bâtiment le plus proche. Tu manquais d'ailleurs de marcher sur une peau d'orange mélangée à une espèce de matière visqueuse rougeâtre sur le sol, l'évitant d'un bref réflexe, jusqu'à atteindre la porte en verre intacte de ce local de bureaux, de prime abord.

Pour l'intérieur, rien n'est visible, l'absence de fenêtre alentours et la nature opaque des vitres de la porte interdisant toute observation, ce qui nécessitait d'ouvrir pour pouvoir entrer. Et tandis que tu te retrouvais devant sa poignée, Hans redressait le manche de la pioche au-dessus de sa tête, prêt à frapper en marteau et déplaçant ses pas à ta droite de manière à pouvoir réagir dans l'axe de l'ouverture en cas de besoin. Il t'avisait après quoi d'un coup d’œil et hochait la tête, te laissant l'honneur d'ouvrir la première.
Equipement Porté :
N/A
Accessoires Pratiques :
N/A
Contenants Personnels :
N/A
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: