Haut de page
Bas de page


Forum JDR post apocalyptique basé sur la thématique des zombies, de la mutation et particulièrement de la survie, dans un monde partiellement futuriste.
 

Triangle Pernicieux - 10/02/35
 :: Outside :: Expéditions :: Intrigues Secondaires

Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Jim


Fiche de personnage
Points de RP:
Triangle Pernicieux - 10/02/35 Debuba110/0Triangle Pernicieux - 10/02/35 Videba10  (0/0)
Etat Mental:
Triangle Pernicieux - 10/02/35 Debuba100/0Triangle Pernicieux - 10/02/35 Videba10  (0/0)
Informations scénaristiques:
Jim
Maître du Jeu
Ven 3 Juil - 16:26


Scénario : Triangle Pernicieux





- Les Personnages -

Chase Newman est le dernier né d'une fratrie de trois garçons. Issu d'une lignée d'Australiens venus s'installer au Nevada du coté de son père, et d'américains « pure souche » du coté de sa mère, tous deux catholiques très croyants, Chase a grandi dans une ambiance relativement stricte et une rivalité fraternelle assez absente, ses frères de cinq et sept ans de plus, plutôt distants de leur cadet.

Il aura fréquenté l'école privée mais ne fera pas vraiment d'études, s'empressant dès qu'il lui fut possible de s'émanciper pour partir au Texas avec des copains d'enfance ouvrir un restaurant du coté de Houston, ce qui était leur rêve difficilement concrétisé et amènera de nombreux conflits débouchant sur les départs successifs de ses camarades, se retrouvant seul à gérer le restaurant. Il y découvrira Lily Shaw, une jeune étudiante qui viendra travailler en tant que serveuse pour financer son école de danse. Malgré leurs presque dix ans de différence, ils tomberont amoureux et se marieront trois ans plus tard, quelques mois avant l'apocalypse.

Chase est un gaillard d'un mètre quatre-vingt cinq pour trente-deux ans, blond et autrefois adepte du gel pour tenir ses cheveux assez fins qu'il ne laisse jamais trop pousser. Aujourd'hui, il cache ceux-ci sous un bonnet noir, ayant le goût du cuir et des bottes texanes un peu « cow-boy ». Il n'est pas foncièrement méchant mais il se montre très caractériel, assez rude quand les choses lui tiennent à coeur et surtout, il a du mal à résister à ses envies, très attiré par les femmes, la boisson et le tabac, sans être un vrai drogué, il a tendance à en abuser parfois, particulièrement de l'alcool.

Lily Shaw est une fille de bonne famille, née au Colorado, son père était un agent de communication qui promouvait des danseurs et danseuses pour les cabarets, les clips de musique et autres milieux du spectacle. Sa mère étant elle-même une passionnée de danse qui travailla toute sa vie à être une professionnelle, leur relation donnera naissance à Lily qui sera fille unique. Ses parents se sépareront assez vite, contraignant sa mère à élever seule la petite, Lily passera beaucoup de temps avec des nounous et dans les garderies. Malgré le temps faramineux que lui prenait son travail, sa mère lui témoignera beaucoup d'amour et lui transmettra le goût de la danse.

Une fois jeune adulte et après avoir déménagé de nombreuses fois pour les besoins de sa mère, elle s'inscrira dans une prestigieuse école de danse du Texas, à Houston centre. Poussée par sa mère à être indépendante, elle s'installera dans son propre petit appartement et commencera à travailler en tant que serveuse pour payer son école. Un rythme fatiguant et des déboires au sein de restaurants qui la mèneront à changer plusieurs fois de travail, jusqu'à sa rencontre avec Chase, patron du restaurant ou elle restera dès lors. Malgré leurs presque dix ans de différence, ils tomberont amoureux et se marieront trois ans plus tard, quelques mois avant l'apocalypse.

Lily est une jeune femme de vingt-trois ans, mince et bien dans sa peau de son mètre soixante-cinq, sa chevelure châtain et ses yeux bleus lui donnent beaucoup de charme. Grâce à la danse, elle peut profiter d'une grande agilité et d'une discipline athlétique qui a pu lui être utile avec le chaos de l'apocalypse. Elle préfère les vêtements fins et au corps, se plaisant à être la plus libre possible de ses mouvements et à jouer sur l'esquive pour se protéger. Elle est travailleuse et impliquée, pétrie de valeurs, la force de caractère de Chase a su la séduire, malgré ses excès et sa tendance à n'en faire qu'à sa tête, elle s'est toujours efforcée de le canaliser.

Maddison Redding est une fille de texans qui n'a connu que Houston et ses environs toute sa vie, passant beaucoup de temps du coté de Pasadena où son père, un voyou notoire et impliqué dans du trafic de drogue, traînait. Sa mère, une ancienne toxico, a vu la naissance de Maddie comme un signe qu'elle devait reprendre sa vie en main, mais ses mauvaises fréquentations et son ex-copain en la personne du père de Maddie, lui a rendu les choses extrêmement difficiles.

Contrainte par une vie « des bas quartiers », elle a connu la misère, les violences, la vie en caravane et a vu les voyous du coin maltraiter sa mère et son père la frapper sous ses yeux. A son adolescence, alors prise entre sa tentative laborieuse d'études dont elle n'arrivait pas à s'intéresser et le bordel de sa vie privée, l'impensable survint : son père, sous le coup de produits, la réveilla au milieu de la nuit et la viola, sa mère à ce moment-là en travail de nuit. Cet événement traumatisant la poussa peu de temps après à partir, d'autant plus face au déni de sa mère qui refusait de la croire et l'insulta de tous les noms sous le coup de la colère.

Elle vivra dans la rue quelques temps et finira par rencontrer un jeune homme très amoureux qui lui offrira un toit et prendra soin d'elle, ce qui lui permettra de se trouver elle-même du travail en tant que serveuse et sortir de sa misère. Néanmoins, elle ne parviendra pas à conserver cette stabilité et poussée par ses démons du passé et un fort désir sexuel, elle trompera son copain, ce qui provoquera leur séparation. Peu de temps avant l'apocalypse, elle trouvera un boulot de serveuse dans le restaurant de Chase Newman.

Maddison est une femme de trente ans, assez grande de son mètre soixante-douze, la chevelure mi-longue brune et des yeux verts flamboyants qui mettent en valeur un visage gracieux. Elle aurait pu devenir mannequin dans une autre vie, mais cela ne l'empêchera pas d'apprendre à se servir de son charme pour obtenir ce qu'elle veut, car elle a un tempérament de feu et est très sûre d'elle et de ce qu'elle convoite. Sa mâchoire assez marquée, ses joues rondes et ses lèvres pulpeuses, d'aucuns juraient qu'elle avait une forte ressemblance avec Angelina Jolie, quand cette actrice était jeune. Elle n'est pas nécessairement provocatrice, préférant manipuler pour arriver à ses fins, surtout les hommes. Son passé l'a rendu, non indifférente au sort des autres, mais peu scrupuleuse et au présent peut-être assez cruelle.

+++

- Historique -

Chase, Lily et Maddison - employée depuis à peine deux mois - étaient au restaurant, le soir où la télé suspendue à un mur de la salle annonça les premiers cas de contamination. D'abord assez peu alarmés, imaginant une fois encore que les médias exagéraient un problème trop loin d'eux, l'expansion de l'épidémie aura tôt fait de balayer cette insouciance et son accélération de diffuser la panique.

En dépit de la peur collective, Chase n'ayant que son restaurant pour subvenir à ses besoins, il s'efforcera de rester ouvert le plus longtemps possible, même jusqu'après la quarantaine instaurée et malgré la perte d'une partie des clients du quartier qui le faisaient vivre. Chaque jour, ils suivaient les événements à la télévision et quand celle-ci fut interrompue, ils n'eurent d'autre choix que de croiser les doigts, se retrouvant jour après jour dans une ambiance pesante, malsaine et toujours plus horrifiante des rumeurs et des on dit qui leur parvenaient.

Lily aura voulu quitter Houston pour partir vers Dallas où sa mère était censée se trouver, sans avoir la moindre nouvelle, mais Chase l'en empêcha, conscient de la panique grandissante et craignant que leur voyage ne dégénère, cela aboutira à de fortes disputes du couple et l'indignation de Lily face à son époux qui ne cherchait pas à prendre des nouvelles de sa propre famille avec qui il avait coupé les ponts à cause de conflits ancrés sur plusieurs années. A coté de cela, Maddison qui vivait seule, ne voulait pas partir non plus, préférant attendre de voir comment évolueraient les choses et pour ne pas s'éloigner de Chase.

Car tous deux partageaient un trop commun mais ardu secret : Chase trompait Lily avec Maddison depuis plusieurs semaines. Ce qui avait été des regards, puis des discussions dans la cuisine du restaurant très tard le soir, avaient fini par devenir une liaison d'abord opportuniste. Maddison trouvait Chase à son goût par simple envie spontanée et Chase y obtenait là un défouloir au caractère plus strict de Lily, avec qui les relations sexuelles se tassaient de par leur vie commune et après trois années de relation.

Néanmoins les relations intimes s'enchaînant, une certaine passion était née entre eux et si Lily avait des doutes, remarquant les regards de Maddison et pensant que celle-ci convoitait son époux, sans savoir que l'attraction était déjà consommée, le secret demeurait. Car Chase n'avait jamais trompé Lily jusqu'ici malgré une envie refrénée et avait su lui donner confiance, avant de craquer dernièrement. Celui-ci se retrouvait entre deux feux de son épouse qu'il aimait pourtant et avec qui tout se passait bien en dépit d'un manque sexuel de son coté, et Maddison qui avait su l'envoûter et dont l'attirance ne faisait que croître au lieu de se dissiper.

Quand la destruction balaya le restaurant, le quartier et l'état tout entier, Chase, Lily, Maddison et des connaissances du coin s'isolèrent dans un bâtiment pour s'entraider et survivre, et ce, même si les tensions étaient fortes pour de nombreuses raisons, dont l'animosité grandissante entre Lily et Maddison. Les semaines passant, leur planque fut assiégée par les zombies et ils virent nombre de drames, d'horreurs et de pertes, les conduisant à partir vers l'Ouest pour échapper au charnier et aux pillards, y laissant une partie d'eux-même et de douloureux cauchemars rythmer leurs nuits infernales.

De peine en peine, ils finirent par atteindre Lamesa, une petite ville agricole d'un peu plus de douze-mille habitants à l'origine et y rencontrèrent par pur hasard un groupe d'une trentaine de personnes, dont des enfants et deux vieillards, cachés dans la forêt, à proximité du Texas department of Criminal Justice alors non-occupé. De leur coté, il ne restait plus que Chase, Lily, Maddison, l'ancien cuisinier du restaurant, Ezra, un gars plutôt sympa et réservé et Warren, un ex-tireur sportif adepte du fusil à pompe assez tête brûlée qu'ils ont rencontré sur la route.

Des mois durant, ils se sont intégré parmi eux et ont formé une petite communauté qui a réussi à survivre, notamment en s'installant dans le grand bâtiment public après avoir constaté qu'il demeurait désert. Une décision provoquée par la perte d'une enfant tuée par un rôdeur qui avait réussi à tromper la vigilance du camp et lui avait déchiqueté le visage avant que Chase et Maddison ne viennent l'abattre. Un nouveau traumatisme qui avait laissé une marque douloureuse au groupe, peinant de plus en plus à se ravitailler alors même qu'ils limitaient au strict besoin la nourriture, chose qui n'était pas sans avoir provoqué de fortes tensions et quelques conflits.

+++

- Contexte -

Nous sommes le 10 Février 2035. Après des semaines à marcher sur de fines cordes, la situation devient alarmante. Le rationnement renforcé par le manque de ressources a fini par entraîner un terrible dérapage : l'un des hommes, tiraillé par la faim, s'est saisi de son fusil et a tenté de forcer la main au groupe pour obtenir ce qu'il restait à manger. Un vent de panique a forcé d'autres membres du camp à se saisir de leurs armes et une violente dispute a éclaté, aboutissant à un coup de feu de l'initiateur du conflit qui déchira la poitrine d'une des femmes du groupe et la tuait sur le coup, avant qu'il ne soit exécuté par Warren.

Un drame horrible, survenant deux semaines après le décès du second vieillard du groupe, de par une sous-alimentation ayant entraîné des problèmes de santé très sévères que leur manque de matériel médical n'avait fait qu'aggraver. Le chef du camp précédent mort lors d'une excursion deux mois plus tôt, abattu et dépouillé par d'autres survivants avec un acolyte, Warren avait repris depuis le lead de la quinzaine de personnes constituant encore le groupe, dont trois jeunes gens recrutés au cours des derniers mois. Si la mort du vieillard n'avait pas engendré assez de tensions, Warren accusé de l'avoir laissé mourir volontairement pour s'en débarrasser, ce nouveau drame achevait le moral collectif et on craignait des départs, de nouveaux dérapages, et même des suicides.

Sur ce qu'il reste du groupe, quatre enfants de quatre parents différents, cinq femmes et sept hommes, Warren choisit Chase et Maddison pour partir le long de la 349 vers le sud, hors de Lamesa mais toujours dans le comté de Dawson. D'après un homme du camp, il y aurait peut-être un ancien entrepôt alimentaire avant Patricia, sur un terrain isolé parmi les rares structures qui demeurent dans cette zone. Warren a peu d'espoir que quelque chose puisse y rester, mais l'absence d'opportunités et la méconnaissance des gens du groupe restant à faire pousser quoi que ce soit, les obligent maintenant à prendre le risque d'aller plus loin vers le sud, l'Ouest et l'Est trop dangereux à cause des communautés agressives qui ont déjà fait perdre beaucoup au groupe et les environs de Lamesa n'ayant plus rien à offrir malgré de nombreuses explorations.

Si Warren a choisi Chase et Maddison, c'est pour la prise d'initiative qu'ils sont su montrer, leur aptitude à revenir sains et saufs de leurs sorties et leur expérience des armes blanches éprouvée avec le temps, puisque le groupe n'a presque rien en munitions, paradoxalement à leurs nombreuses armes vides, et a décidé de les conserver à la défense en cas d'attaque d'autres survivants sur le camp. Une décision n'étant pas du goût de Lily qui a aussitôt demandé à partir avec eux, insistant avec rudesse face à la contestation de Chase qui craint pour elle.

La situation du trio a évolué sans s'apaiser : après leur départ de Houston, Chase, craignant de perdre Lily et pris d'un sursaut de conscience avec les événements de l'apocalypse, a décidé d'un commun accord avec Maddison de mettre fin à leur liaison, malgré leur vie en communauté. Si Maddison a accepté de garder le secret tous ces mois, la tension sexuelle demeure forte entre eux et leur attachement l'est plus encore, de par leur aptitude à faire équipe à l'extérieur. Lily n'a jamais eu confirmation mais est sûre de cette liaison, persuadée qu'elle est toujours d'actualité, elle n'a cessé de harceler Chase et l'en accuser, celui-ci continuant de réfuter. Malgré cela et leurs nombreuses disputes, Lily aime toujours Chase, et ce dernier, même s'il l'a trompé, a renouvelé et renforcé son amour pour Lily ; il a une peur panique de la perdre plus intense encore aujourd'hui.

Lily déteste Maddison, ne perdant pas une occasion pour le lui rappeler, une animosité partagée par cette dernière qui voue un certain mépris à Lily. Une haine que le temps n'a fait que rendre plus amère, Maddison n'ayant pas abandonné l'idée de récupérer Chase qu'elle pense irait bien mieux avec elle, ses relations sexuelles avec d'autres hommes du camp n'étouffant pas son désir peut-être amoureux en fin de compte pour Chase, et Lily ne parvenant pas à faire taire ses certitudes sur la tromperie de Chase, en veut à mort à la brune.

Fatalement, c'est dans un silence pesant que tous trois ont prit la route, Chase au volant de la Range Rover noire en passablement bon état qui est leur dernier véhicule, avec moins de la moitié du réservoir d'essence.


Equipement Porté :
N/A
Accessoires Pratiques :
N/A
Contenants Personnels :
N/A

Jim


Fiche de personnage
Points de RP:
Triangle Pernicieux - 10/02/35 Debuba110/0Triangle Pernicieux - 10/02/35 Videba10  (0/0)
Etat Mental:
Triangle Pernicieux - 10/02/35 Debuba100/0Triangle Pernicieux - 10/02/35 Videba10  (0/0)
Informations scénaristiques:
Jim
Maître du Jeu
Ven 3 Juil - 21:13

Triangle Pernicieux

Temps : Le ciel est couvert d'épais nuages gris et une fine pluie démarre lentement, faisant tomber quelques gouttes annonciatrices d'une averse.
Activité : La route est à présent calme.
Heure : Il est environ 15h.


Tour I

Tous :

Vous avez pris la route depuis un moment déjà, deux heures pour être plus précis et pourtant, vous n'êtes toujours pas arrivés à destination. La faute : un axe routier assez inquiétant, saturé de véhicules à l'abandon, accidentés sur le barrage centrale bétonné ou carbonisés. Cela a obligé Chase a passer tout le trajet à rouler doucement, prenant des tours et des détours pour passer entre les voitures ou longer le bord de route en évitant de finir dans le fossé, un exercice très serré qui n'aura pas été sans lui coûter en patience et en tension. Même en simple passager, l'extérieur avait de quoi soulever l'estomac, car au milieu de tous ces véhicules et dans leur intérieur, on pouvait distinguer des restes, des corps avachis, des membres désossés, un porte-bébé ensanglanté au sol, et divers autres décorations morbides.

Finalement, vous serez tout de même parvenus à dépasser le long carambolage principal pour entamer une parcelle de route beaucoup plus ouverte. D'après Marley, l'homme et seul afro-américain du camp qui vous a parlé de ce soit-disant entrepôt alimentaire, vous ne devriez être qu'à quelques kilomètres de la route de terre qui y mènerait. En seule radio du groupe, une VHF fixe dans la voiture censée vous permettre de garder contact avec Warren au camp.

+++

Chase : Tu es donc au volant de la voiture. En partant, tu t'es équipé de ton gilet par-balles que tu as récupéré sur le cadavre d'un homme il y a des mois de ça. Tu possèdes également une masse d'arme, aussi lourde que meurtrière dont tu t'es habitué du poids pour combattre, assez bien. Elle est avec toi, quelque part dans la voiture, selon où tu l'auras laissé. Tu as également une hachette à une main, un grand sac vide écrasé entre ton dos et le dossier, et un poing américain, qui lui est avec sûreté accroché à ta ceinture par un mousqueton.

Comme à ton habitude, tu portes ton bonnet noir enfoncé sur la tête qui a aplati ta chevelure à force, ce qui n'est pas pour te déplaire, des gants en cuir, un pull en laine par-dessus ton tee-shirt pour te protéger un peu, un jean et des bottes.

Lily : Tu es à coté de Chase, à la « place du mort » comme on dit. Mais peu importe, il n'est pas question pour toi de te retrouver derrière comme un poids en trop entre Maddison et Chase. Tu as un couteau de cuisine qui t'es plus agréable à utiliser qu'une arme plus lourde, même si tu ne sors pas souvent en excursion par précaution, une musette à la taille passant par l'épaule, dans lequel tu as rangé une boite d'antidouleurs, et à l'insu de Warren comme de Chase et de Maddison, tu as planqué un Beretta M-21 Bobcat, petit pistolet très pratique dans lequel il ne te reste que quatre balles.

Warren voulait garder les munitions mais peu importe, tu caches cette arme pour te protéger, ne faisant pas grande confiance au chef de camp. Tu as l'habitude d'attacher ta chevelure châtain en queue de cheval, pour dégager ton visage. Tu portes un haut à manches longues gris, très près du corps, par-dessus un tee-shirt serré, un leggins et des baskets à la semelle assez fine. En seule semblant de protection, un harnais couvre ton buste et ta poitrine.

Maddison : Tu es assise derrière Warren, n'ayant pas contesté le désir de Lily de s'asseoir à l'avant, sur laquelle tu auras lorgné avec mépris et un brin de moquerie, la considérant ridicule. Tu as un Club de Golf, léger, maniable et précis que tu as appris à apprécier, un Gerber Gator pour le combat plus rapproché que tu aimes pour sa faculté à déchirer grâce à ses dents et un petit pistolet Derringer planqué dans ta poche, et dans lequel il ne te reste qu'une balle, au cas où tu aurais à te sortir d'une situation trop difficile, quitte à ce que ce soit sur toi-même. Tu possèdes un sac en cuir aplati par ton dos contre le dossier de ton siège, puisqu'il est vide.

En guise de vêtement, tu portes un treillis ample, pratique et verdâtre récupéré sur un cadavre, des bottes plus communes, un pull mauve par-dessus un tee-shirt et un gilet pare-balles récupéré sur un corps également. Ta chevelure mi-longue te permet de limiter la gêne et un bonnet noir t'aide à garder tes mèches derrières les oreilles.
Equipement Porté :
N/A
Accessoires Pratiques :
N/A
Contenants Personnels :
N/A

Kyle Collins


Fiche de personnage
Points de RP:
Triangle Pernicieux - 10/02/35 Debuba1139/2000Triangle Pernicieux - 10/02/35 Videba10  (39/2000)
Etat Mental:
Triangle Pernicieux - 10/02/35 Debuba102/100Triangle Pernicieux - 10/02/35 Videba10  (2/100)
Informations scénaristiques:
Kyle Collins

Ven 3 Juil - 21:44
Maddison Redding

J'avais calé mon coude sur le rebord de fenêtre, en appui contre la vitre tandis que ma main soutenait mon menton. J'observais le défilé de véhicule encastré, son décors décharné, chaotique, semblable à milles autres que nous avions déjà vu tant de fois. Un spectacle qui ne me surprenait plus, la même rengaine, chaque fois, chaque jour. Même les corps dévorés, ou les objets appartenant au passé ensanglantés, ne faisaient plus remonter de bile de mon estomac - et ce dernier criait d'ailleurs famine.

Deux heures passées forcée à cette insupportable compagnie, et je savais très bien que l'autre pimbêche allait nous attirer des ennuis. Trop frêle, trop fragile, que j'avais dis, mais cette idiote capricieuse avait préféré pleurer pour sa place comme une enfant capricieuse. Hello, Lily, le monde ne tourne plus autours de toi, alors t'es frustrée ? Hein ? Même l'apocalypse n'avait pas réussi à remettre les pendules à l'heure, mais je comptais pas en rester à si bon compte, à les savoir seulement ensemble et heureux. Fin, fleurs, pirouettes, paillettes et licorne. Je reniflais d'un air désabusé en l'observant du profil qu'elle m'offrait, roulant des yeux une ultime fois avant de reporter mon attention sur la route.

On dépassait enfin les derniers véhicules, l'espace devant nous se dégageant pour ce que j'en voyais quelque chose d'assez libre. De ma droite, je détachais ma ceinture, laissant le tambour la rabattre contre le siège en un bruit significatif, avant de me glisser dans l'espace entre les deux fauteuils avant, la vue bien dégagée ainsi posté pour en observer les alentours.

« Accélère pas trop. Faudrait pas qu'le bruit du moteur attire d'autres sur le passage. » Confiais-je au conducteur, ma main gauche tapotant sur son épaule opposée pour attirer un peu plus son attention sur mes mots.

J'observais toujours le lointain, mon regard d'émeraude balayant l'horizon à la recherche de ce fameux entrepôt qui jouerait un rôle salvateur pour notre groupe en perdition.
Equipement Porté :
Capacité : 3/7
FR-F2 10C 7,62
P.L. - SMC
Redhead Toxik 1C Flec.
Couteau de combat
Accessoires Pratiques :
Munitions 3/3 : Flec.
Tête : Viper Batleskin
Torse : Gilet tactique
7,62 - Talkie Militaire
Bras : -
Flancs : -
Taille : -
Jambes : -
Véhicules 1/5
YZF-R1 (3/4)
Contenants Personnels :
Dos 10/30
Grand sac
Carburant (10)

Coffre 0/20
YZF-R1

Cache 21/100
Casier du Perchoir
Desert Eagle 9C .44 (3)
Masse (14)
Lampe dynamo (2)
Holster (2)

Matt Campbell


Fiche de personnage
Points de RP:
Triangle Pernicieux - 10/02/35 Debuba1115/2000Triangle Pernicieux - 10/02/35 Videba10  (15/2000)
Etat Mental:
Triangle Pernicieux - 10/02/35 Debuba1095/100Triangle Pernicieux - 10/02/35 Videba10  (95/100)
Informations scénaristiques:
Matt Campbell

Ven 3 Juil - 21:53
Chase Newman

La tension de cette route irritait les yeux de Chase à force de concentration, tant à éviter les obstacles immobiles qui avaient entravé leur trajet qu’à s’inquiéter de susceptibles menaces, bien plus actives, pouvant surgir à l’avant de son pare-choc. L’homme ne se montrait pas très loquace, se contentant de répondre de quelques maugréments ou expressions faciales aux potentielles interjections de ses passagères tandis que ses sourcils se fronçaient toujours plus à la recherche, teintée de crainte à la découverte de l’inconnu qui se manifestait toujours un peu plus devant lui. Pour lui, cette expédition n’était qu’un gâchis de temps et de précieuse essence. Son pessimisme latent lui susurrait l’idée que cet entrepôt ne leur offrirait que déception. Et cela était sans compter sur la présence de sa femme à sa droite.

Présence sur laquelle il s’était fait raison de ne pas débattre une nouvelle fois, bien que l’envie lui était tenace au ventre. Au lieu de cela, il se contentait de garder mutisme, les dents serrées, les mâchoires crispées sur sa frustration et ses inquiétudes de la savoir auprès de lui, auprès du danger en zone inconnue. Néanmoins, Chase n’était pas dupe, très dubitatif sur la notion de sûreté quand les derniers événements survenus au camp ne lui octroyait plus les apparats de zone sûre, où jouir d’un repos mérité quand les tensions se trouvaient exacerbées par la faim, les esprits échauffés par les derniers troubles, et surtout, des espoirs nourris de désillusion quand les estomac ne l’étaient plus vraiment.

Un estomac qui se rappela à son esprit de quelques gargouillis affamés, ravivant la frustration du blondinet à ne pouvoir assouvir sa faim de quelques plats qu’il aurait pris grand soin et passion de mijoter, pour le bonheur des papilles et l’adoucissement de quelques morosités. Ses deux mains se serrèrent plus fortement autour du volant, jusqu’à en faire blanchir les jointures de ses phalanges quand une autre envie ne trouvait pas satisfaction. Il avait envie d’une clope, et cela faisat de bien nombreuses heures déjà qu’il avait écrasé son dernier paquet cartonné dans le creux de son poing. D’un geste excédé de l’index, il fit basculer d’un cran le comodo pour mettre en marche les essuies-glace quand quelques gouttelettes venaient à consteller le pare-brise, annonciatrice d’un début d’averse anticipé par la grisaille lourde pesant sur les cieux.

Doucement, de la pointe de sa botte, il avait un peu plus légèrement enfoncée la pédale de l’accélérateur, faisant légèrement craquer le cuir vernis pour faire gagner un peu de vitesse au Range Rover à mesure que la route devant lui se faisant plus dégagée. Il profitait d’ailleurs du léger relâchement de ses nerfs et de son attention pour les obstacles de la chaussée pour glisser un regard bref dans le rétroviseur central, cherchant à trouver Maddy du regard pour quelques secondes. Si la vision de la brune assise à l’arrière réveillait chez lui quelques pulsions qu’une déglutition ravalait, il n’en était pas moins rassuré de la savoir, comme souvent à ses côtés pour cette sortie. Au moins pouvait-il fuir la lourdeur de leur refuge et se savoir accompagné de sa partenaire d’excursion favorite.

Il y avait les automatismes, la complicité et une certaine nonchalance qu’il ne pouvait pas ressentir aussi aisément à l’égard de sa femme. Lily fut par ailleurs l’objet de son attention ensuite. Il lui en voulait d’être ici, d’avoir insisté pour venir contre toute raison, et surtout contre lui car il était affreusement inquiet qu’il ne puisse lui arriver quoique ce soit. Non pas que Chase était homme à dénigrer la valeur de son épouse dont le sourire et l’odeur savait réchauffer son coeur, bien au contraire ; mais l’inquiétude, la peur viscérale de voir l’apocalypse la lui enlever après avoir perdu tout le reste ne pouvait le laisser ni serein, ni focalisé sur la tâche confiée par Warren.

Il n’y avait que cela dans cet habitacle. Cette atmosphère pesante d’être une nouvelle fois déchiré entre la passion et la pulsion, l’amour et l’érotisme aussi, la peur et la confiance. Et l’espoir de pouvoir contenter des estomacs et apaiser d’autres tensions bien plus intenses qu’un triangle amoureux dont il était la pointe dominante, et la faiblesse de sa nature d’homme au mental insuffisant pour demeurer insensible à ses appels.

Chase finirait alors par briser le silence bouleversé par le seul ronronnement du moteur, désignant la radio fixe du véhicule à sa compagne d’un geste du menton quand ses iris semblaient reconnaître sans réellement le savoir, l’approche de leur objectif, comme indiqué par Marley.

“Contacte Warren. Informe-le que nous approchons de l’endroit,” avait-il sobrement dit, d’un ton ferme, légèrement rustre, sans désirer s'étaler plus que cela sur ses propres pensées.
Equipement Porté :
Capacité : 5/5
Remington 4C C12
Couteau de cuisine
Talkie-Walkie
Extension PC
Lampe dynamo
Accessoires Pratiques :
Munitions 2/3 : .40 S&W
Tête : -
Torse : -
Bras : -
Flancs : -
Taille : Holster
SIG P226 15C .40
Jambes : Pantalon Tactique
Véhicules 0/5
-
Contenants Personnels :
Dos 19/30
Grand sac
Trousse de soins (2)
Tabac (2)
Rations saines (5)
Rations saines (5)
Rations saines (5)

Jordan Getz


Fiche de personnage
Points de RP:
Triangle Pernicieux - 10/02/35 Debuba119/2000Triangle Pernicieux - 10/02/35 Videba10  (9/2000)
Etat Mental:
Triangle Pernicieux - 10/02/35 Debuba1075/100Triangle Pernicieux - 10/02/35 Videba10  (75/100)
Informations scénaristiques:
Jordan Getz

Ven 3 Juil - 21:54
Lily Shaw

Elle était restée enfoncée dans son siège, laissant son regard fureter sur chaque détail ignoble sur cette route qu’elle n’arrivait pas à fixer plus de quelques secondes. En plus des hauts le cœur que lui procurait la conduite aussi apocalyptique que le paysage qui s’offrait à elle, les images horribles qui s’exhibaient à ses yeux nus n’arrangeaient rien. Elle ne pouvait plus le supporter. Son regard se ferma quelques secondes avant de son poser sur son mari, qui semblait bien plus que concentré sur cette route qui était bien trop chaotique pour qu’il ne puisse effectuer une conduite classique.

Si la concentration semblait perceptible sur son visage, elle savait au fond d’elle qu’en réalité, il était bien plus qu’énervé, que ce marathon motorisé à ne faire qu’esquiver des voitures abandonnées qui regorgeaient des restes humains qu’elle ne pouvait plus regarder.

Elle posa sa main droite sur le biceps de son époux, penchant légèrement la tête vers lui en lui offrant son regard le plus doux.

« Tout va bien se passer mon amour. Tu t’es débrouillé comme un chef. »

Elle laissa son regard passer rapidement sur l’arrière du véhicule, préférant avoir à l’œil cette Madisson, car même si rien que la voir l’insupporter, elle ne voulait prendre aucun risque avec elle.
Equipement Porté :
Capacité : 0/5
Accessoires Pratiques :
Munitions 3/3 : -
Tête : -
Torse : -
Bras : -
Flancs : -
Taille : -
Jambes : -
Véhicules 0/5
-
Contenants Personnels :
Dos 26/30
Grand sac
Machette (8)
Machette (8)
Rations saines (5)
Rations saines (5)

Jim


Fiche de personnage
Points de RP:
Triangle Pernicieux - 10/02/35 Debuba110/0Triangle Pernicieux - 10/02/35 Videba10  (0/0)
Etat Mental:
Triangle Pernicieux - 10/02/35 Debuba100/0Triangle Pernicieux - 10/02/35 Videba10  (0/0)
Informations scénaristiques:
Jim
Maître du Jeu
Ven 3 Juil - 22:10

Triangle Pernicieux

Temps : Le ciel est couvert d'épais nuages gris et une fine pluie démarre lentement, faisant tomber quelques gouttes annonciatrices d'une averse.
Activité : La route est à présent calme.
Heure : Il est environ 15h.


Résolution du Tour I

Tous :

Occupé par la conduite, Chase maugréait avec une nervosité palpable pour Lily et sans doute pour Maddison derrière, brisant le silence en demandant à Lily d'appeler Warren pour le prévenir. La jeune épouse se penchait tout de même vers lui pour étreindre son biceps et lui offrir quelques mots rassurants, comme son regard le voulait, avant de s'employer à ce qu'il lui demandait. C'est à peine qu'elle eut achever ses mots que Maddison se penchait pour tapoter l'épaule de Chase, non loin de la main de Lily, en lui donnant conseil, contrainte de capter le regard que lui lançait en même temps Lily, avec toute l'amertume qu'elle pouvait lui offrir.

Lily activera ensuite la VHS déjà réglée sur la fréquence utilisée par le poste-radio que surveillait presque tout le temps Warren, afin de l'informer du fait qu'ils approchaient de l'endroit. Après quelques instants, Warren répondra par un grésillement de la radio d'abord et de sa voix hachée à cause des parasites :

« Ca marche Lily. F... gaffe à vous et prend soin de t... chéri, on ... a encore besoin. S'il y a le m... problème, rep... illico. »

Vous poursuivez votre route, la route se resserrant à cause de voitures de nouveau de plus en plus présentes, jusqu'à ce qu'un nouvel embouteillage provenant d'une route croisée ne vous ralentisse, celui-ci saturant l'autre route et prenant virage jusqu'à une certaine distance imperceptible d'ici, sur l'axe routier. Cette fois, le bas-coté est impraticable : un énorme camion de transport de marchandises est renversé, sur la route, la chaussée et dans le fossé. Vous parvenez à passer non sans pénibles manœuvres pour Chase, croisant la route de plusieurs infectés perdus entre les voitures. Cela dure une dizaine de minutes et alors que vous n'êtes plus très loin de sortir de cet embouteillage, avec l'assurance que l'objectif donné par Marley soit le prochain chemin rencontré, vous vous retrouvez bloqués par plusieurs voitures en travers.

Parmi tous ces véhicules qui vous entourent, la plupart droits sur la large route, d'autres en biais ou carrément en perpendiculaire, comme si leurs ex-conducteurs avaient tenté une manœuvre désespérée perdue d'avance. Celles susceptibles de vous permettre le passage sont une Fiat familiale sur la voie de droite, elle-même en biais le nez plutôt vers le barrage central et qui pourrait être poussée dans le fossé, ainsi qu'une GLE 4MATIC rouge en quasi-perpendiculaire au centre, le nez tout à fait vers le fossé, que vous pourriez déplacer ou davantage également dans un second temps. Les deux voitures sont fermées et leurs fenêtres intactes et closes.

Mais l'opération ne sera de toute évidence pas sans difficulté : parmi les infectés que les manœuvres lentes et laborieuses ont attiré, quatre morts-vivants sont déjà plus ou moins proches, l'un assez petit, frêle et fripé traînant entre les voitures isolément sur la voie de droite, à une dizaine de mètres derrière vous, deux autres presque côte à côte tout en s'ignorant - un homme et une femme de taille et corpulence moyenne, passent de chaque coté d'une grosse Cadillac sur la voie de gauche, à quelques mètres de là seulement dans votre dos de même. Le quatrième et également le plus proche, arrive sur le barrage central depuis l'autre coté pour buter dessus et trébucher derrière la voiture juste à votre gauche, tout près. Il est très grand, pratiquement deux mètres malgré que ce soit un quasi-squelette.

Si vous sortez, vous pourrez distinguer une douzaine d'autres silhouettes éparpillées à plusieurs dizaines de mètres qui vous ont suivi de loin, et qui remontent l'embouteillage.

+++

Tour II

Equipement Porté :
N/A
Accessoires Pratiques :
N/A
Contenants Personnels :
N/A

Kyle Collins


Fiche de personnage
Points de RP:
Triangle Pernicieux - 10/02/35 Debuba1139/2000Triangle Pernicieux - 10/02/35 Videba10  (39/2000)
Etat Mental:
Triangle Pernicieux - 10/02/35 Debuba102/100Triangle Pernicieux - 10/02/35 Videba10  (2/100)
Informations scénaristiques:
Kyle Collins

Ven 3 Juil - 22:41
Maddison Redding

Je basculais à nouveau en arrière - non sans avoir rendu à Lily son propre regard décuplé, au constat du nouvel embouteillage qui gênait notre route. Plus dense, moins sûr. S'engager là-dedans m'avait d'emblée paru une mauvaise idée. Mais maintenant que nous y étions, faire demi-tour l'était encore plus.

J'observais rapidement les différents choix qui s'offraient à nous, estimant les véhicules qui barraient notre route et les différentes silhouettes visibles de ma position assise qui s'avançait dangereusement en notre direction. Ça s'annonçait déjà mal et la destination était pas encore atteinte, de quoi me foutre un peu plus les glandes, l'humeur galvanisé à cette envie de massacre. Ma main attrapait la Gerber, plus efficace que mon précieux club de golf dont en maîtrisait pourtant l'équilibre depuis le temps qu'on opérait ensemble, mais qui me semblait bien plus pratique en cet environnement étroit.

« Putain, faut qu'on dégage le passage. » Avais-je lancé, prestement, désignant les deux voitures foutues en travers qui nous bloquait l'accès. « Lily, prend le volant, Chase et moi, on va ouvrir le passage. Faudra faire vite, tu serviras à rien dehors. »

J'avais pas attendu de réponse, l'ensemble me paraissant assez optimisé et surtout logique en l'état, ouvrant la portière en grand sans la refermer. J'avisais la gauche du véhicule, et donc le plus proche de moi, observant non pas l'immense colosse dont j'imaginais Chase bien capable de s'en dépêtrer, mais le duo qui se séparait en contournant l'un d'un côté, l'autre de l'autre, un véhicule. Je décidais de m'occupais de l'homme en premier, cherchant à ne pas offrir mon dos à la femme qui contournerait sans aucun doute la carcasse de métal pour venir vers moi. Avec un peu de chance, j'aurais le temps de m'occuper des deux, tour à tour.

Je prenais l'élan nécessaire en m'approchant, envoyant ma main secondé de ma lame directement en direction du crâne du mort, le repoussant aussitôt pour récupérer ma lame si la destination de son crâne et donc de son cerveau, était atteinte.
Equipement Porté :
Capacité : 3/7
FR-F2 10C 7,62
P.L. - SMC
Redhead Toxik 1C Flec.
Couteau de combat
Accessoires Pratiques :
Munitions 3/3 : Flec.
Tête : Viper Batleskin
Torse : Gilet tactique
7,62 - Talkie Militaire
Bras : -
Flancs : -
Taille : -
Jambes : -
Véhicules 1/5
YZF-R1 (3/4)
Contenants Personnels :
Dos 10/30
Grand sac
Carburant (10)

Coffre 0/20
YZF-R1

Cache 21/100
Casier du Perchoir
Desert Eagle 9C .44 (3)
Masse (14)
Lampe dynamo (2)
Holster (2)

Jordan Getz


Fiche de personnage
Points de RP:
Triangle Pernicieux - 10/02/35 Debuba119/2000Triangle Pernicieux - 10/02/35 Videba10  (9/2000)
Etat Mental:
Triangle Pernicieux - 10/02/35 Debuba1075/100Triangle Pernicieux - 10/02/35 Videba10  (75/100)
Informations scénaristiques:
Jordan Getz

Ven 3 Juil - 22:42
Lily Shaw

A la demande de son bien-aimé, elle avait contacté Warren à l’aide de la radio, l’informant de leur position. La réponse de ce dernier semblait perturbée par quelque chose, peut-être la distance, ou la pluie qui commençait à faire son apparition par fines gouttes ici et là, de fines gouttes qui allaient sans aucun doute se multiplier pour former une horrible averse qui leur tomberait dessus au pire moment et qui brouillerait toutes les communications possibles et imaginables avec le groupe, les isolant et les empêchant d’appeler à l’aide lorsqu’ils en auraient besoin.

Et ils en auraient sans aucun doute besoin. Quelques zombis faisaient leur apparition devant eux tandis que les manœuvres que devaient effectuer Chase demandaient bien plus de précisions que les dernières tandis que d’autres morts approchaient. Bien trop pour qu’ils puissent s’en occuper à trois. Ils devaient dégager le passage.

Si Maddison demandait à Chase de sortir du véhicule pour l’aider à nettoyer les morts ici et là, elle se serait interposée.

« Non ! Reste au volant Chase, tu sauras faire ce qu’il faut avec la voiture. Je vais te faire gagner du temps. »

Elle n’allait certainement pas laisser son homme sortir avec Maddison. Certainement pas. Elle savait qu’elle était moins compétente que son mari dans ce genre de situations, mais elle saurait se débrouiller avec son couteau. Sur ces mots, elle sortira du véhicule, laissant son regard tourner autour d’elle, cherchant le danger partout et se dirigerait vers le premier infecté qu’elle verrait après avoir pris son couteau de cuisine en main pour le suriner.
Equipement Porté :
Capacité : 0/5
Accessoires Pratiques :
Munitions 3/3 : -
Tête : -
Torse : -
Bras : -
Flancs : -
Taille : -
Jambes : -
Véhicules 0/5
-
Contenants Personnels :
Dos 26/30
Grand sac
Machette (8)
Machette (8)
Rations saines (5)
Rations saines (5)

Matt Campbell


Fiche de personnage
Points de RP:
Triangle Pernicieux - 10/02/35 Debuba1115/2000Triangle Pernicieux - 10/02/35 Videba10  (15/2000)
Etat Mental:
Triangle Pernicieux - 10/02/35 Debuba1095/100Triangle Pernicieux - 10/02/35 Videba10  (95/100)
Informations scénaristiques:
Matt Campbell

Ven 3 Juil - 22:56
Chase Newman

Chase avait consenti à adresser un sourire forcé aux mots de son épouse, jouant de l’épaule pour se dégager de cette caresse avec une dureté que sa Lily ne méritait pas. Tout comme il avait réitéré le geste à l’encontre de la main de Maddison sur son épaule. À son conseil, il avait légèrement relevé le pied de sur la pédale d’accélérateur, bien que jamais il ne pourrait l’admettre à haute voix. Il avait sa fierté, il était au volant et l’ancien restaurateur savait pertinemment ce qu’il faisait. Il se persuadait d’ailleurs d’avoir anticipé la prochaine vision, celle de ce nouvel embouteillage provoqué par le renversement d’un camion en travers de la chaussée. D’un geste abrupt de la main droite, la patience mise d’autant plus à rude épreuve, il frappa de la paume l’arceau du volant en rouspétant d’un juron bien senti.

“Quelle route de merde ! Foutu négro et ses idées à la con,”
s’emportait-il de mots dépassant plus que largement ses pensées.

La tension se voulait à son comble pour le blondinet dont la main gauche massa le sommet de son crâne au-travers de son bonnet, avant de revenir au volant dont il s’meparait des deux mains pour manoeuvrer avec lenteur et précaution, dressant le cou pour aviser le bas-côté de la route, jouant de la colonne de direction pour maintenir la roue hors d’un glissement qui signifierait une sortie de route désastreuse. Cet obstacle franchi, il aurait très légèrement réaccéléré, le temps de quelques secondes avant de se résoudre à immobiliser le Range Rover face à l’infranchissable. Quelques voitures abandonnées en travers de la route, qu’il leur faudrait déplacer rapidement, et cela au milieu des décharnés qui affluaient à leur suite, excités par le vrombissement du moteur et le repas garnissant ses banquettes.

Son regard se porta d’ailleurs vers les morts qui s’approchaient, dont quatre se détachaient du reste par leur proximité. Chase marqua une profonde inspiration, passant le véhicule au point mort avant de s’adresser à Maddison par l’intermédiaire du rétroviseur central.

“Toi et moi, on sort et on se dégage un passage.” Il se tourna ensuite vers sa compagne, le regard plus dur et surtout inquiet. “Tu ne bouges pas d’ici chérie,” affirma-t-il en dressant un index directif.

Après quoi, n’écoutant que son entêtement, il quittera lui-même le véhicule en récupérant la masse d’arme glissé entre son siège et le frein à main pour se diriger vers le plus proche des infectés, ou le suivant si quelqu’un s’en chargeait déjà.
Equipement Porté :
Capacité : 5/5
Remington 4C C12
Couteau de cuisine
Talkie-Walkie
Extension PC
Lampe dynamo
Accessoires Pratiques :
Munitions 2/3 : .40 S&W
Tête : -
Torse : -
Bras : -
Flancs : -
Taille : Holster
SIG P226 15C .40
Jambes : Pantalon Tactique
Véhicules 0/5
-
Contenants Personnels :
Dos 19/30
Grand sac
Trousse de soins (2)
Tabac (2)
Rations saines (5)
Rations saines (5)
Rations saines (5)

Jim


Fiche de personnage
Points de RP:
Triangle Pernicieux - 10/02/35 Debuba110/0Triangle Pernicieux - 10/02/35 Videba10  (0/0)
Etat Mental:
Triangle Pernicieux - 10/02/35 Debuba100/0Triangle Pernicieux - 10/02/35 Videba10  (0/0)
Informations scénaristiques:
Jim
Maître du Jeu
Ven 3 Juil - 23:16

Triangle Pernicieux

Temps : Le ciel est couvert d'épais nuages gris et une fine pluie démarre lentement, faisant tomber quelques gouttes annonciatrices d'une averse.
Activité : La route est à présent calme.
Heure : Il est environ 15h.


Résolution du Tour II


Chase : Tu t'adressais à Maddison, qui consentie sans mal à cette idée croisée et sortait, mais quand tu voulus t'adresser à Lily, tu vis celle-ci parler par-dessus ta voix et sortir avec entêtement, au moins autant que le tien sans doute. Pris de cours par cette prise d'initiative redoutée, tu te saisissait de ta masse et sortait à ton tour, les deux femmes déjà engagées pour attaquer chacune de son coté les rôdeurs approchant.

Le temps de votre arrêt, l'échange et de pouvoir ramasser ta lourde masse pour sortir avec, le grand rôdeur qui avait trébuché contre le véhicule eu le temps de le contourner et se révéler sur ton flanc quand tu tentais d'aller rejoindre peut-être l'une des deux femmes pour combattre. D'un revers instinctif, tu envoyais ta masse frapper le monstre d'un puissant coup à deux mains, mais la pluie tombante devant tes yeux pour gêner ta vue et l'instinct imprécis du coup, la masse manqua presque le monstre en ne dégageant que son bras tendu gauche, lui évitant une frappe directe et plus encore sans le repousser.

Par réflexe, tu faisais deux pas en arrière face à ce pilier vivant qui de sa hauteur grondait du fond de sa gorge grandement ouverte, déformant ce son caverneux. Dans l'angle de ta vision, tu ne pouvais que constater Maddison rater également son coup et être prise à parti par deux monstres, sans voir ce qu'il en était de Lily dans l'immédiat cependant.

Lily : Tu sortais du véhicule, sans tenir compte de l'avis de Maddison, ni de Chase, empoignant ton couteau de cuisine laissé sur le tableau de bord au passage. A peine mettais-tu le pied dehors, que des gouttelettes te tombaient rapidement sur le visage, se succédant à une seconde d'intervalle à peine pour t'humidifier la chevelure nouée derrière la tête, et le front pour dégouliner légèrement sur tes paupières et tes joues.

Tandis que tu voyais Maddison sortie un peu avant se diriger vers le duo, tu allais pour ta part sur l'autre voie, rejoindre la créature qui avançait seule. Celle-ci buta de sa petite taille contre l'angle du véhicule en pressant le pas à ta vue, prise par l'enivrement, elle n'avait pas prêté attention à l'engin qui su ralentir sa marche. Tu t'approchais, le manche du couteau bien serré en marteau et le leva pour frapper en direction de ce visage putride et repoussant, mais un pas rapide du monstre au dernier moment te déstabilisa et ton coup tombant lui lacéra le coté du crâne, arrachant un lambeau de chair le gêner plus que ça.

Celui-ci pouvait ainsi t'agripper les bras et ouvrir sa bouche à l'haleine de mort pour dévoiler ses dents vers ton visage, étant à peu près de la même taille. Sous le coup de la surprise, tu reculais par instinct et trébucha en arrière sous la pression du mort-vivant, chutant au sol en emportant ton agresseur qui tombait sur le flanc à ton coté, sans avoir lâché ton bras. Heureusement, tu évitais trop de mal mais ton bras gauche prit un méchant coup au choc sur le sol légèrement humide.

Maddison : Tu sortais la première, saisissant la poignée en caoutchouc de ton Gerber dont tu avais équipé de la lame à denture fine, pour une meilleure pénétration dans la chair décomposée. A peine mettais-tu le pied dehors, que des gouttelettes te tombaient rapidement sur le visage, se succédant à une seconde d'intervalle à peine pour humidifier ton bonnet sans que tu ne sentes rien de prime abord, avant que certaines d'entre elles n'atteignent ton visage pour t'en faire sentir la fraîcheur.

Tu te dirigeais vers le duo qui eu le temps de franchir le contournement de la voiture avant que tu n'arrives jusqu'à eux et quand tu pressais le pas pour rejoindre l'homme afin de le frapper, le stress poussé par le besoin d'agir vite te fit rater ton coup, la frappe percutant le crâne du monstre sans le fendre droitement, sciant plutôt la surface pour le scalper en partie lorsque la lame dérapait sur la droite.

Un loupé qui bien vite, fut sanctionné, le bras de l'homme agrippant ton pull d'une main en essayant de te saisir de l'autre également, te mettant en danger de la deuxième créature expirant un râle que l'on aurait presque cru remerciait son acolyte de la non-mort de mettre une proie à portée, en cognant contre le capot de la voiture d'un léger zigzag. Tu n'as qu'un instant pour réagir, sur le point d'être saisie agripper plus sûrement par le premier et attaquée par la seconde et malgré tes pas nerveux en arrière pour tenter de t'en extraire.

+++

Tour III
Equipement Porté :
N/A
Accessoires Pratiques :
N/A
Contenants Personnels :
N/A
Page 1 sur 5Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: