Haut de page
Bas de page


Forum JDR post apocalyptique basé sur la thématique des zombies, de la mutation et particulièrement de la survie, dans un monde partiellement futuriste.
 

Triangle Pernicieux - 10/02/35
 :: Outside :: Expéditions :: Intrigues Secondaires

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Matt Campbell


Fiche de personnage
Points de RP:
Triangle Pernicieux - 10/02/35 - Page 3 Debuba1115/2000Triangle Pernicieux - 10/02/35 - Page 3 Videba10  (15/2000)
Etat Mental:
Triangle Pernicieux - 10/02/35 - Page 3 Debuba1095/100Triangle Pernicieux - 10/02/35 - Page 3 Videba10  (95/100)
Informations scénaristiques:
Matt Campbell

Sam 4 Juil - 1:02
Chase Newman

L’homme se sentait bien impuissant, ses vaines tentatives à vouloir se dégager de l’emprise de la créature ne le conduisant qu’à de nouvelles successions d’échecs accroissant la fréquence de son rythme cardiaque effréné de la panique à finir tel la créature qui l’assaillait. De nombreuses fois, la semelle de sa bott rippa contre la jambe du mort, sans parvenir à lui faire lâcher prise, et Chase tendait le cou et le visage au maximum de ce que lui permettait sa peau et ses muscles pour éviter de subir le douloureux destin d’être dévoré vivant. Fort heureusement pour sa vie, et bien moins pour son ego de mâle, il fut secouru par l’arrivée des deux femmes de sa vie post- apocalyptique, l’une puis l’autre affaiblissant puis achevant cette créature infernale dont il n’avait pas su venir à bout, lui, seul, comme un homme.

Si le soulagement était intense, il ne s’en sentait pas moins misérable, presque honteux de démontrer tant de faiblesse face à celles qui furent ses employées d’abord, ses conquêtes ensuite. Son statut en prenait un coup, indéniablement, et seule la satisfaction de les voir unir leurs forces et mettre de côté leurs rancoeurs, tout brièvement cela pouvait-il être, allégeait le poids de ce constat. Une fois le mort à terre, entraînant le blondinet malgré lui et malgré sa stature par l’intermédiaire de son arme, il tira sur cette dernière de ses quelque forces, très sèchement, pour l’arracher définitivement à l’emprise mortuaire de celui qui avait bien failli le condamner. Un élan de colère vengeresse était à un rien de lui faire asséner un coup de botte bien senti à ce cadavre rendu à son état primaire, mais  cela aurait été ridicule après la scène qui venait de se jouer. Il n’avait rien à prouver désormais, ou plutôt tout justement. Sa main gauche relâcha le manche de son arme pour venir frotter son bas-visage humidifié par la pluie, puis son front suant d’un revers de manche avant de glisser sous son nez pour en chasser une goutte massée à la pointe.

Son regard se porta d’abord vers sa femme, qu’il gratifia d’un sourire aimant et reconnaissant, son coeur se gonflant tant de chaleur à lire la résolution de son visage et la preuve de son courage autant que son indéfectible amour ; que s’empoignant de quelques lourds regrets de l’avoir traitée si injustement quelques instants auparavant. Puis ses iris avisèrent Maddy, pour laquelle il ressentait la même reconnaissance, mais dont il n’avait pas le courage de la flatter telle qu’elle l’aurait méritée. D’une embrassade, d’une empoignade, voire peut-être d’un baiser fougueux qu’il se rendrait, à la découverte de ses lèvres dont il avait fait le choix de se priver pour se préserver, s’enfonçant dans le mensonge et le paraître confortable plutôt que l’honnêteté douloureuse. Il les aimait, à sa manière, toutes les deux pour ce qu’elles étaient, ce qu’elles lui apportaient, et encore plus pour sa vie qu’elles venaient de sauver.

“Merci. Merci,” souffla-t-il, avant de cracher un excès de salive d’effort sur le côté en reniflant une nouvelle fois.

“Je vais nous dégager la route au plus vite,” reprit-il après quelques secondes, désignant d’un geste de son bras libre et mollasson les deux véhicules. “Donnez-moi encore un peu de temps pour ça.” Après cet épisode, il ne se sentait plus vraiment l’âme d’un héros, d’un protecteur quelconque ; alors il choisirait de se diriger vers la Fiat premièrement, usant de son arme pour briser la fenêtre conducteur après avoir rapidement contourné et longé le Range Rover immobilisé ; puis il s’efforcerait de desserrer le frein de parking si cela était nécessaire avant d’user de sa force pour déplacer le véhicule et dégager une partie du passage.
Equipement Porté :
Capacité : 5/5
Remington 4C C12
Couteau de cuisine
Talkie-Walkie
Extension PC
Lampe dynamo
Accessoires Pratiques :
Munitions 2/3 : .40 S&W
Tête : -
Torse : -
Bras : -
Flancs : -
Taille : Holster
SIG P226 15C .40
Jambes : Pantalon Tactique
Véhicules 0/5
-
Contenants Personnels :
Dos 19/30
Grand sac
Trousse de soins (2)
Tabac (2)
Rations saines (5)
Rations saines (5)
Rations saines (5)

Jim


Fiche de personnage
Points de RP:
Triangle Pernicieux - 10/02/35 - Page 3 Debuba110/0Triangle Pernicieux - 10/02/35 - Page 3 Videba10  (0/0)
Etat Mental:
Triangle Pernicieux - 10/02/35 - Page 3 Debuba100/0Triangle Pernicieux - 10/02/35 - Page 3 Videba10  (0/0)
Informations scénaristiques:
Jim
Maître du Jeu
Sam 4 Juil - 1:22

Triangle Pernicieux

Temps : Le ciel est couvert d'épais nuages gris et une pluie concrète tombe à présent.
Activité : Le calme de la route à laisser place à l'affrontement entre les vivants et les morts, au milieu d'un embouteillage piégeur.
Heure : Il est environ 15h30.


Résolution du Tour V

Tous :

Au-dessus de vos têtes, la pluie qui imprègne déjà vos vêtements, vos visages et vos mains -ou gants - d'une humidité marquée s'intensifie et devient une forte averse qui fait chuter un épais voile aqueux et rapide. Tout est aller très vite et vous perdez grandement en visibilité. Les morts que vous pouviez distinguer au loin deviennent à peine de légères formes pour les plus avancés, à une vingtaine de mètres de là.

+++

Chase et Lily : Sans véritablement l'avoir coordonné, vous vous trouvez à courir dans le même sens, vers les deux véhicules à l'arrêt, laissant Maddison s'occuper ou au moins ralentir les deux mangeurs de chair. Lily devancera Chase, plus rapide à la course brute, même si la longueur n'était pas à son avantage. Elle arrivera à la Fiat qu'elle tentera d'ouvrir sans y parvenir, celle-ci verrouillée, avant de tenter d'un coup de son couteau de cuisine de casser la vitre, mais sans réussir cette fois aussi : la lame cognait de sa pointe la vitre en la raflant, mais déviait, le coup pas assez fort ou le couteau simplement pas adapté.

Chase arrivant quelques instants après, avisera le coup de couteau avant d'inciter son épouse à s'écarter afin de soulever sa masse, qu'il brandira telle une batte de baseball et faire ce qu'il n'avait pu démontrer sur le rôdeur : une frappe sèche et puissante qui pulvérisait la vitre sans aucune difficulté. Il ramènerait ensuite la masse et Lily en profita pour s'empresser de déverrouiller la portière de l'intérieur, l'ouvrant ensuite pour s'y engouffrer à moitié et desserrer le frein à main.

Chase gagnait déjà le capot dans le même temps en se frayant un passage entre la Fiat et GLE 4MATIC qui se touchaient presque du nez. Avec sa masse, impossible d'avoir une prise suffisante pour pousser l'engin. Il posait donc celle-ci sur le capot de la voiture d'à coté faute d'autre option et venait faire pression des deux mains sur l'avant de la voiture, poussant sur ses jambes pour parvenir à la déplacer, d'abord de pas laborieux à cause de l'adhérence, puis l'un après l'autre, accentuait sa vitesse.

Lily vint soutenir son mari, sa frêle force insuffisante pour le faire elle-même, mais elle lui apportait tout de même son aide, même symbolique, pour accélérer la manoeuvre jusqu'à ce que la Fiat glisse dans le fossé après quelques mètres d'effort, basculant en arrière dans un froissement de tôle intense et lourd, le pare-brise se fracassant comme les vitres éclataient sous la pliure du toit fragilisé.

Maddison : Tu reculais en marche arrière tandis que le couple partait en courant vers les véhicules, avisant ces rôdeurs qui s'approchaient rapidement de toi. En partant contourner le véhicule, tu fléchis les jambes et disparaissait ainsi de leur vue, les deux morts-vivants mâchouillant leurs semblants de râles, portaient le regard ci et là stupidement, comme si tu avais disparu par magie.

Mais bien vite la précipitation et les efforts du couple attirèrent leur attention et ceux-ci s'y intéressèrent. Tu parvenais à faire le tour d'abord sans attirer leur attention ni perdre l'équilibre, avant que tes derniers pas un peu trop vifs ne trahissent quelques grincements de ton gilet pare-balles et de tes bottes, suscitant les sens qui ne semblent pas totalement taris du rôdeur que tu avait légèrement abîmé, celui-ci se retournant sans que sa voisine n'y prête quelconque attention.

D'une impulsion vers l'avant, tu abandonnais alors la discrétion et portait un coup fatal du Gerber, ne parvenant pas à atteindre la parcelle que tu avais déjà entamé de son crâne mais tant pis, tu enfonçais l'arme au niveau de sa tempe pour atteindre suffisamment le cerveau afin de le cisailler, le Gerber à moitié dans le crâne du rôdeur. Il s'effondrait sur toi en salissant ton gilet et impossible d'arracher directement l'arme qui s'est accrochée à sa boîte crânienne, nécessitant là encore de l'accompagner au sol afin de prendre appui et la retirer.

Ainsi, la femme morte vivante gagnait du terrain en avançant dans le dos de Chase et Lily qui achevaient de dégager la Fiat dans le fossé.

+++

Tour VI
Equipement Porté :
N/A
Accessoires Pratiques :
N/A
Contenants Personnels :
N/A

Matt Campbell


Fiche de personnage
Points de RP:
Triangle Pernicieux - 10/02/35 - Page 3 Debuba1115/2000Triangle Pernicieux - 10/02/35 - Page 3 Videba10  (15/2000)
Etat Mental:
Triangle Pernicieux - 10/02/35 - Page 3 Debuba1095/100Triangle Pernicieux - 10/02/35 - Page 3 Videba10  (95/100)
Informations scénaristiques:
Matt Campbell

Sam 4 Juil - 1:47
Chase Newman

Chase avait levé son arme comme précédemment, adoptant pour quelques secondes un look de joueur de base-ball en quête du home-run avant d’envoyer sa lourde tête contre le verre feuilleté que son épouse n’avait pas su briser. Auparavant, il aurait bien évidemment pris garde à l’écarter d’un affectueux quoiqu’empressé mouvement de bras, afin de ne pas risquer de la blesser. Il ne savait vraiment comment le prendre, cette désobéissance à ses instruction le contrariait, mais cette volonté farouche à tout faire pour lui venir en aide avait quelque chose d’attendrissant, rappelant à son coeur que c’était aussi cette force de caractère qui la rendait si précieuse à ses yeux. Et alors que Lily prenait place à bord pour desserrer le frein à main, Chase fonçait déjà droit vers le nez de la Fiat pour exercer une puissante poussée sur le capot. Le dos voûté, les mains débarrassées de son encombrante arme de mêlée, il banda les muscles de ses bras et raidit ceux de ses jambes, poussant sur la pointe de ses bottes contre le bitume dont l’humidité ne cessait de s'amplifier à l’instar de celle de ses vêtements et son bonnet dont quelques gouttes ruisselaient sur son front.

Une grimace d’effort tordit ses lèvres et creusa ses rides naissantes lors de cette poussée, rapidement rejoint par compagne qu’il accompagna d’un regard surpris, les yeux plus ronds sous leurs paupières, avant de redoubler d’effort à déplacer le véhicule. Peu-à-peu, centimètres par centimètres, la gomme des pneumatiques se mit à mouvoir sous sa propre impulsion, ses semelles bottées frottant sur le bitume dans les premiers instants jusqu’à ce que le mouvement de la Fiat ne se fasse plus fluide, et la poussée facilitée. Ce fut dans une dernier grognement d’effort, gagnant en intesité au cours des derniers mètres, et finalement d’un regard satisfait que Chase observa la Fiat basculer dans le fossé en contre-bas de la route.

Ses mains vinrent trouver l’appui de ses rotules, le dos d’autant plus voûté et une longue expiration quittant ses lèvres, chassant quelques gouttelettes de pluie cumulées sur le bord de sa lèvre supérieure, avant de tourner le regard vers sa femme, puis l’autre voiture qu’il était nécessaire de dégager pour libérer une place suffisante pour le range Rover de s’y faufiler et poursuivre. Levant le bras et reprenant de quelques pas vers le SUV, il parla de quelques mots hachés par l’effort de ses poumons brûlants.

“Celui-là… Allez chérie. Faut qu’on déplace ce tas de boue,” avait-il expliqué à sa compagne, son regard inquiet partant en quête de celle qui avait si longuement froissé ses draps de quelques débauches. Maddison. Il voulait s’assurer que son amante ne soit pas la proie, comme lui précédemment, des morts ou du surnombre de ses créatures. Mais il avait confiance en elle pour cela, bien plus qu’envers sa propre femme, sûrement à tort en vue des derniers évènements,  avant de s’emparer de sa lourde masse pour se diriger, une nouvelle fois, vers la fenêtre conducteur du SUV.

Parvenue près de celle-ci, il réitérerait l’acte précédent d’en briser le verre avant de desserrer le frein de parking si sa dulcinée n’avait pas pris l’initiative, courant alors de quelques enjambées vers l’arrière du véhicule pour le pousser à son tour jusqu’au fossé et dégager une portion de chaussée suffisante au passage de leur voiture.
Equipement Porté :
Capacité : 5/5
Remington 4C C12
Couteau de cuisine
Talkie-Walkie
Extension PC
Lampe dynamo
Accessoires Pratiques :
Munitions 2/3 : .40 S&W
Tête : -
Torse : -
Bras : -
Flancs : -
Taille : Holster
SIG P226 15C .40
Jambes : Pantalon Tactique
Véhicules 0/5
-
Contenants Personnels :
Dos 19/30
Grand sac
Trousse de soins (2)
Tabac (2)
Rations saines (5)
Rations saines (5)
Rations saines (5)

Jordan Getz


Fiche de personnage
Points de RP:
Triangle Pernicieux - 10/02/35 - Page 3 Debuba119/2000Triangle Pernicieux - 10/02/35 - Page 3 Videba10  (9/2000)
Etat Mental:
Triangle Pernicieux - 10/02/35 - Page 3 Debuba1075/100Triangle Pernicieux - 10/02/35 - Page 3 Videba10  (75/100)
Informations scénaristiques:
Jordan Getz

Sam 4 Juil - 1:50
Lily Shaw

Elle avait sprinté, tout comme Chase qui semblait avoir eu la même bonne idée qu’elle. Si la situation n’était pas aussi périlleuse, elle en aurait souri, mais la mort les attendait à chaque pas en plus de cette pluie diluvienne qui les inondait. Ils auraient du mal à faire face aux morts, à les repérer par ce temps. Mais elle n’avait pas le temps d’y penser alors qu’elle découvrit la portière qu’elle tentait d’ouvrir tout bonnement fermée. Un coup de couteau dans la vitre n’était pas suffisant pour la briser, contrairement au poids de la masse qui venait réduire en éclats ce qui les séparait de leur salut. Une fois cette vitre brisée, la jeune femme déverrouilla la portière pour y desserrer le frein à mains avant de venir rejoindre son époux pour dégager la voie en repoussant cette voiture.

En tournant la tête, Lily découvrit les cadavres ambulants qui convergeaient vers leur position. Ils n’avaient pas le temps de bouger l’autre voiture en toute sécurité, et vu l’aide qu’avait amenée, elle ne pouvait que penser qu’elle serait bien plus utile ailleurs. C’est alors qu’elle décida de piquer un sprint en direction de la voiture qui continuait de tourner, tout en prenant grand soin d’esquiver les morts en approche.

Si elle ne pouvait pas esquiver les morts, elle ferait ce qu’il fallait pour les mettre à terre à l’aide de son couteau, si elle pouvait atteindre la voiture, elle y entrerait, s’installerait à la place de la conductrice et tenterait de rentrer dans le mort ambulant le plus proche, sauf si les deux étaient déjà à terre, dans ce cas, elle ouvrirait les portières du passager avant et celle du passager arrière gauche, qui se trouvait juste derrière elle.
Equipement Porté :
Capacité : 0/5
Accessoires Pratiques :
Munitions 3/3 : -
Tête : -
Torse : -
Bras : -
Flancs : -
Taille : -
Jambes : -
Véhicules 0/5
-
Contenants Personnels :
Dos 26/30
Grand sac
Machette (8)
Machette (8)
Rations saines (5)
Rations saines (5)

Kyle Collins


Fiche de personnage
Points de RP:
Triangle Pernicieux - 10/02/35 - Page 3 Debuba1139/2000Triangle Pernicieux - 10/02/35 - Page 3 Videba10  (39/2000)
Etat Mental:
Triangle Pernicieux - 10/02/35 - Page 3 Debuba102/100Triangle Pernicieux - 10/02/35 - Page 3 Videba10  (2/100)
Informations scénaristiques:
Kyle Collins

Sam 4 Juil - 1:58
Maddison Redding

Je reprenais mon souffle, les efforts pour parvenir jusqu'ici perturbé par cette eau qui tombait en trombe et m'empêchait d'être totalement sereine dans mes gestes me coûtait. J'avais complètement occulté Lily et nos querelles, plus focalisé sur moi-même, sur ma survie, sur ma lame qui restait coincée dans le crâne de ce mort, pestant d'un juron sonore à ce constat. Je déposais mon pied sur le corps de la créature pour m'en servir comme appui, penchée vers l'avant en utilisant mes deux mains pour l'en extraire.

D'un mouvement fluide ensuite, rabattant mon bras libre sur mon front, J'essuyais ce dernier des gouttes qui ruisselaient à nouveau, soufflant même sur mon nez pour me débarrasser de l'eau persistante, revenant aussitôt grâce au déluge ou presque qui s'abattait sur nous, en regardant la dernière créature proche. D'un pas rapide, J'enjambais celle laissée au sol, prenant une certaine vivacité, sans trop accélérer, juste de quoi arriver sur l'infectée restante avant qu'elle-même n'arrive sur le couple.

Je fermais ma main autours de la poignée de l'arme, serrant mes doigts pour l'agripper plus fermement et réitérer mon attaque, visant le crâne, cherchant à l’éradiquer rapidement si possible. L'heure n'était pas aux divergences, ni au tergiversation. Il fallait toujours agir, toujours réagir, et le plus efficacement possible.J'en avais déjà marre, marre de ce merdier, marre de cette quête idiote qui allait sans doute se solder par un entrepôt vide sinon la mort, dévoré.
Equipement Porté :
Capacité : 3/7
FR-F2 10C 7,62
P.L. - SMC
Redhead Toxik 1C Flec.
Couteau de combat
Accessoires Pratiques :
Munitions 3/3 : Flec.
Tête : Viper Batleskin
Torse : Gilet tactique
7,62 - Talkie Militaire
Bras : -
Flancs : -
Taille : -
Jambes : -
Véhicules 1/5
YZF-R1 (3/4)
Contenants Personnels :
Dos 10/30
Grand sac
Carburant (10)

Coffre 0/20
YZF-R1

Cache 21/100
Casier du Perchoir
Desert Eagle 9C .44 (3)
Masse (14)
Lampe dynamo (2)
Holster (2)

Jim


Fiche de personnage
Points de RP:
Triangle Pernicieux - 10/02/35 - Page 3 Debuba110/0Triangle Pernicieux - 10/02/35 - Page 3 Videba10  (0/0)
Etat Mental:
Triangle Pernicieux - 10/02/35 - Page 3 Debuba100/0Triangle Pernicieux - 10/02/35 - Page 3 Videba10  (0/0)
Informations scénaristiques:
Jim
Maître du Jeu
Sam 4 Juil - 14:59

Triangle Pernicieux

Temps : Le ciel est couvert d'épais nuages gris et une forte averse est à l'oeuvre.
Activité : Le calme de la route à laisser place à l'affrontement entre les vivants et les morts, au milieu d'un embouteillage piégeur.
Heure : Il est environ 15h30.


Résolution du Tour VI

Tous : L'averse continue à tomber en trombes rageuses et vous êtes très vite trempés jusqu'aux os, même Lily qui s'est réfugiée dans la voiture voit ses vêtements plus serrés et fins lui coller à la peau. Vos visages, vos cheveux - avec ou sans bonnet - et vos mains sont complètement imbibés d'eau et dégoulinent.

+++

Chase : Concentré sur ton objectif qu'est de dégager la route, tu ne prêtes pas vraiment attention au rôdeur qui vous suit et l'averse bruyante et épaisse qui gêne ta vue n'y aide pas. Tu marches rapidement vers la GLE 4MATIC rouge en travers et ramasse ta masse que tu empoignes à deux mains, prenant un instant pour souffler après t'être approché de la fenêtre, et avant de soulever l'arme pour envoyer la même frappe en revers qui fonctionne bien.

La vitre explose, répandant des dizaines, des centaines de miettes de verre et de plus gros morceaux fracassés. Tu remarques ensuite que la porte était déjà déverrouillée. Tant pis, tu jouais la sûreté et abaisse à présent la masse pour porter la senestre à la portière et l'ouvrir en grand. En quelques instants, tu te penches à l'intérieur, t'appuyant sur le dessus du volant pour éviter le verre éparpillé et descend le frein à main. Focalisé, tu te redresses et prend appui sur le cadre de la portière d'une main pour pousser et sur le volant de l'autre pour orienter le véhicule, afin qu'il ne parte pas davantage en biais.

Après quelques pas seulement et alors que tu prenais un peu de vitesse, tu perçois le rugissement du moteur, le crissement des roues et après quelques instants supplémentaires suspendus dans l'incompréhension peut-être, un bref mais aiguë cri.

Lily : Tandis que Chase repart d'une marche rapide vers la voiture, tu t'élances en direction de votre Range Rover mais la morte-vivante devant laquelle tu te retrouves te coupe la route, rendant difficile une esquive de sa marche rapide et enivrée vers toi. Heureusement pour toi, malheureusement pour elle, Maddison lui arrive dans le dos et la saisit, portant un premier coup de sa Gerber qui déchire sa tempe sans parvenir à percer son crâne.

Tu profites ainsi du fait qu'elle le distrait pour repartir en courant, contournant les deux adversaires jusqu'à rejoindre la Range que tu t'empresses d'ouvrir. En quelques secondes, tu prends place coté conducteur, referme la portière et empoigne le volant de la senestre, ta dextre prenant la clé du pouce et de l'index pour démarrer. Le moteur se met à rugir et tu fais pression entre la pédale d'embrayage et l'accélération, contrainte à alterner pour éviter de caler, il te faut quelques instant supplémentaires pour passer la première et lancer la voiture d'une poussée vive et soudaine qui la fait se secouer à l'impulsion.

A cause de la proximité et ton manque d'expérience, tu ne peux pas prendre de la vitesse et moins encore passer la seconde. Mais très vite, tu percutes de plein fouet la créature et Maddison qui étaient presque collées l'une contre l'autre et qui sont frappées toutes les deux. Le choc est brutal, malgré la faible vitesse, la Range Rover est imposante. A cause du manque d'élan, le choc stoppe net le véhicule qui cale, l'immobilisant, mais la secousse te projette quelque peu vers l'avant et ta poitrine rencontre le volant.

Tes yeux constatent la non-morte comme la vivante être projetées sur leur flanc et disparaître sous le nez de la voiture. A peine un peu plus loin, tu distingues le grand véhicule que Chase déplace.

Maddison : Tu retirais le Gerber et te retournait pour voir Lily revenir dans ta direction, se retrouvant bloquée par la non-morte. D'une foulée rapide, tu te jettes sur elle dans son dos et la saisit en dressant la scie, Lily profitant de cela pour s'esquiver sur ta gauche. Tu portes alors un premier coup qui se loupe et lui déchire le flanc du crâne, raclant sa boîte crânienne en arrachant un épais lambeau de peau et ripant sur son oeil.

La créature grondant sourdement se retournait alors à ta prise pour essayer de t'agripper, mais le coup la déstabilise très brièvement à cause de son oeil atteint sans qu'il n'ai été ouvert, la désorientant assez pour qu'elle lance son bras gauche de manière un peu hasardeuse et loupe le tien, son bras droit lui se repliant pour chercher de sa main ton poignet qu'il l'accroche, avec ses doigts longs et serpentins telles les pattes d'une araignée.

Tu réitères alors ta frappe après avoir amorcé un nouveau coup et cette fois, tu frappes la boîte crânienne... mais elle perce mal. Le point dans lequel pénètre la Gerber oppose une étonnante résistance par rapport aux deux autres rôdeurs que tu as abattu. L'os sphérique ne cède que partiellement et la scie reste plantée sans s'enfoncer. La créature ne s'effondre pas, pire encore, elle est absolument indifférente au coup et vient agripper ton gilet en achevant de se retourner contre toi, te serrant tout près en essayant de te mordre la main suspendue.

Tu parviens à éviter ses dents mais tu te retrouves à lutter contre un prédateur qui t'agrippe rudement, frottant presque contre ton corps sa chair putride et ses restes de vêtements déchirés, gras de la décomposition et incrustés en partie dans sa chair. Après quelques instants à garder ses dents à distance en l'empoignant sous la mâchoire d'une main, tu perçois le rugissement du moteur qui tonne à coté, surplombant le grondement de l'averse et le râle de la bête qui résonne à tes oreilles. Tu tentes de reculer, mais avec cette chose, impossible de t'éloigner et impuissante, la Range Rover effectue une courte mais violente accélération qui vient vous percuter tous les deux de front.

Dans cette posture, le monstre ne fait même pas office de protection et tu sens le large et haut nez de la Ranger s'enfoncer brièvement contre ton flanc et te repousser sauvagement, chutant sur le coté, ce qui vous sépare la femme non-morte et toi. Dans ta chute, tu es prise d'un soudain et étouffant vertige et tu sens ton souffle se couper en perdant tes forces, puis t'écrase sur le bitume. Ton coude, ton épaule et surtout ta tête, cognent successivement celui-ci. Si les deux premiers chocs sont douloureux, le troisième te sonne brutalement, le bonnet n'amortissant guère le bruit sourd qui se répand dans ton crâne.

Tu restes au sol après avoir été malmenée comme une marionnette. Tu n'es pas inconsciente ni vraiment blessée, mais anesthésiée l'espace d'un moment.

+++

Tour VII
Equipement Porté :
N/A
Accessoires Pratiques :
N/A
Contenants Personnels :
N/A

Matt Campbell


Fiche de personnage
Points de RP:
Triangle Pernicieux - 10/02/35 - Page 3 Debuba1115/2000Triangle Pernicieux - 10/02/35 - Page 3 Videba10  (15/2000)
Etat Mental:
Triangle Pernicieux - 10/02/35 - Page 3 Debuba1095/100Triangle Pernicieux - 10/02/35 - Page 3 Videba10  (95/100)
Informations scénaristiques:
Matt Campbell

Sam 4 Juil - 19:50
Chase Newman

Si la situation ne se voulait pas si tendue, nul doute que le gaillard n’aurait pu réprimer un petit rire nerveux, moqueur à son encontre à constater que la portière du SUV se trouvait déverrouillée. Mais le temps ne se prêtait pas à cela. Ni celui de la pluie battante qui s’abattait sur eux avec la soudaineté d’un déluge hivernal, ni celui qui filait, secondes après secondes, rameutant toujours plus de créatures vers eux tandis qu’il le gâchait précieusement. Jetant la masse d’arme sur l’assise du siège conducteur parsemée d’éclats de verre, Chase s’était penché à moitié dans l’habitacle, la main droite desserrant le levier du frein de parking, la gauche en appui contre le volant. Puis il poussa, soufflant fort à de nombreuses reprises en pressant ses bottes contre le bitume, ses joues vibrantes de l’air expulsé, les veines de ses temps se gonflant de l’effort bien supérieur que demandait le déplacement de ce véhicule bien plus massif que le précédent.

Et la GLE 4MATIC mouvait enfin, roulant de quelques débuts de mètres que le surprenant et inexplicable se produisait quelque part, non loin d’un lui. Surpris par le rugissement du moteur, il avait abandonné tout effort de poussée pour se redresser, tournant un regard interloqué en direction du bruit dominant le tonnerre et le chant de la pluie qui imprégnait désormais jusqu’à sa peau, sous ses vêtements. Au rugissement avait alors succédé un cri, bref, aigu, mais que Chase ne reconnaissait pas comme celui d’un monstre. Non. C’était l’une de siennes qui l’avait poussé. Son sang ne fit qu’un tour, son coeur paraissant manquer à ses battements quand déjà il s’imaginait le pire.

L’eau de pluie massée sur ses cils et gouttant depuis son front ruisselait dans son regard, embrouillant ses yeux et accroissant la confusion de son esprit qui se suspendait alors au fil de quelques idées bien pessimistes. Sa main gauche relâcha le volant pour se porter à son arme, ses doigt se serrant autour du manche d’une prise sèche et empressée, quand sa droite libérait le montant de la portière et délaissait la poussée du SUV. L’inquiétude dévorait l’homme. Il devait savoir, au-delà de l’urgence, au-delà de la raison, car son coeur s’enserrait d’une étreinte glaciale à la simple pensée qu’il pouvait s’agir de la voix de son épouse. Tournant les bottes en serrant plus fort sa masse dans sa main gauche, il aurait franchi de quelques pas l’épaisse grisaille provoquée par la pluie pour s’enquérir de la situation, faisant tonner son timbre grave et empreint d’inquiétude pour espérer en recevoir un écho rassurant.

“LILY !? MADDY !?”
Equipement Porté :
Capacité : 5/5
Remington 4C C12
Couteau de cuisine
Talkie-Walkie
Extension PC
Lampe dynamo
Accessoires Pratiques :
Munitions 2/3 : .40 S&W
Tête : -
Torse : -
Bras : -
Flancs : -
Taille : Holster
SIG P226 15C .40
Jambes : Pantalon Tactique
Véhicules 0/5
-
Contenants Personnels :
Dos 19/30
Grand sac
Trousse de soins (2)
Tabac (2)
Rations saines (5)
Rations saines (5)
Rations saines (5)

Kyle Collins


Fiche de personnage
Points de RP:
Triangle Pernicieux - 10/02/35 - Page 3 Debuba1139/2000Triangle Pernicieux - 10/02/35 - Page 3 Videba10  (39/2000)
Etat Mental:
Triangle Pernicieux - 10/02/35 - Page 3 Debuba102/100Triangle Pernicieux - 10/02/35 - Page 3 Videba10  (2/100)
Informations scénaristiques:
Kyle Collins

Sam 4 Juil - 20:46
Maddison Redding

Peste soit ces morts et peste soit cette pluie. Je me retrouvais à lutter pour pouvoir récupérer ma lame du crâne de cette infectée, mon dernier rempart pour sauver ma vie, mais le métal était enfoncé dans l'os, trop peu ou pas assez pour l'un ou l'autre des résultats efficaces. Je lançais un juron rageur, grondant au souvenir de Lily passant seulement à côté de moi alors même que j'avais fais l'effort d'aller lui sauver la mise. Putain d'égoïste. Putain de bourgeoise, putain de...

Le choc m'en fit perdre toute raison, toute logique, je sentis un lourd poids soudain, brutalement me percuter sur le flanc, me projetant sur le sol, ma douleur s'exprimant en un cri aussi bref qu’aiguë. J'eus du mal à comprendre, ce qui venait de se passer, la chose qui m'avait repoussé si sauvagement. Je ne sentais plus grand chose, incapable de pousser sur mes bras, sur mes jambes, incapable de rien d'autre que de respirer, lourdement et encore, même ce geste, aussi instinctif soit-il, m'en coûter à chaque mouvement.

J'avais la tête qui tournait, un flot de noir et de gris masquant mes pupilles, et moi tournant autours du monde dans une valse sans limite, encore et encore. J'avais du mal à retrouver ma raison, ma conscience, bougeant faiblement. Gémir était la seule chose que je pouvais faire en l'état, même réfléchir m'étais difficile. J'avais entendu le bruit furieux du moteur, des crissements de pneu, mon air ébahi et étonné qui basculait mon regard sur le côté, presque en arrière avant que l'ombre survienne. Je sentais la pluie battre sur mon visage, la fine couche d'eau sur le sol qui enveloppait ma joue sur laquelle elle reposait.

C'était insensé, aussi dément qu’insensé. Cette petite garce... cette... petite bourgeoise ... venait de me ... rentrer de dans.
Equipement Porté :
Capacité : 3/7
FR-F2 10C 7,62
P.L. - SMC
Redhead Toxik 1C Flec.
Couteau de combat
Accessoires Pratiques :
Munitions 3/3 : Flec.
Tête : Viper Batleskin
Torse : Gilet tactique
7,62 - Talkie Militaire
Bras : -
Flancs : -
Taille : -
Jambes : -
Véhicules 1/5
YZF-R1 (3/4)
Contenants Personnels :
Dos 10/30
Grand sac
Carburant (10)

Coffre 0/20
YZF-R1

Cache 21/100
Casier du Perchoir
Desert Eagle 9C .44 (3)
Masse (14)
Lampe dynamo (2)
Holster (2)

Jordan Getz


Fiche de personnage
Points de RP:
Triangle Pernicieux - 10/02/35 - Page 3 Debuba119/2000Triangle Pernicieux - 10/02/35 - Page 3 Videba10  (9/2000)
Etat Mental:
Triangle Pernicieux - 10/02/35 - Page 3 Debuba1075/100Triangle Pernicieux - 10/02/35 - Page 3 Videba10  (75/100)
Informations scénaristiques:
Jordan Getz

Sam 4 Juil - 20:58
Lily Shaw

Lily laissa son homme s’occuper de bouger cette dernière voiture, qu’elle lui vienne en aide ou non, cela ne changeait pas grand-chose. Elle piqua un sprint en direction de leur véhicule qui était leur dernière chance de partir d’ici avant qu’une tragédie ne survienne. Une infectée se trouvait sur son chemin, mais elle n’eut pas besoin de l’esquiver, Maddison venait de l’attaquer au niveau du crâne. Finalement, elle venait de faire quelque chose d’utile au lieu de ses incessantes provocations envers Lily.

Elle arriva au volant assez rapidement avant de démarrer cette voiture pour renverser ce cadavre ambulant qui était en proie avec Maddison. Le but premier était d’éviter que son époux ne soit la prochaine cible de cette créature, mais au moment où elle voyait que sa concurrente était en plein combat avec la morte, elle n’eut aucune pitié. C’était un mal pour un bien.

Malheureusement le véhicule s’arrêta au moment du choc et cala. Elle étouffa un juron avant d’attraper son couteau de cuisine en main pour sortir du véhicule. Elle partirait en direction de Maddison et tenterait de suriner son agresseur pour sortir cette garce de cette mauvaise situation, mauvaise situation qu’elle avait provoquée, mais ce n’était que de la malchance après tout. La pluie commençait à être épaisse et elle n’avait pas réussi à faire la distinction entre Maddison et la morte-vivante.
Equipement Porté :
Capacité : 0/5
Accessoires Pratiques :
Munitions 3/3 : -
Tête : -
Torse : -
Bras : -
Flancs : -
Taille : -
Jambes : -
Véhicules 0/5
-
Contenants Personnels :
Dos 26/30
Grand sac
Machette (8)
Machette (8)
Rations saines (5)
Rations saines (5)

Jim


Fiche de personnage
Points de RP:
Triangle Pernicieux - 10/02/35 - Page 3 Debuba110/0Triangle Pernicieux - 10/02/35 - Page 3 Videba10  (0/0)
Etat Mental:
Triangle Pernicieux - 10/02/35 - Page 3 Debuba100/0Triangle Pernicieux - 10/02/35 - Page 3 Videba10  (0/0)
Informations scénaristiques:
Jim
Maître du Jeu
Sam 4 Juil - 21:26

Triangle Pernicieux

Temps : Le ciel est couvert d'épais nuages gris et une forte averse est à l'oeuvre.
Activité : L'affrontement se poursuit entre les vivants et les vivants autant que les vivants et les morts, au milieu d'un embouteillage piégeur.
Heure : Il est environ 15h30.


Résolution du Tour VII

Chase : Empoignant ton arme, tu faisais le tour du véhicule pour t'empresser de revenir vers l'affrontement en appelant à ces personnes auxquelles tu tenais plus que tout aujourd'hui. Laquelle plus que l'autre ? Seul toi peut le savoir.

C'est ainsi que tu découvrais une scène assez étrange, te désarçonnant l'espace de quelques instants : Maddison, étendue sur le bitume et vraisemblablement incapable de vraiment se mouvoir à coté de la créature également au sol ; cette créature se redressant au-dessus d'elle pour accomplir le cauchemar de la voir être dévorée, et Lily, arrivant dans son dos précipitamment pour tuer cette chose d'un coup de couteau. Mais ce que tu voyais d'autant plus d'étrange, c'est la Range Rover à l'arrêt, presque au-dessus des jambes de Maddy.

En t'approchant, ton esprit se remémorait très vite le rugissement du moteur, ce cri et venait tisser la toile des événements de la scène. La porte de la Range est ouverte, Lily semblait en venir et Maddison au sol : il ne te fallait qu'un court moment pour te rendre compte de l'impensable, Lily avait renversé Maddison et la bête. L'espace d'un instant, percuté par ce terrible constat, ton esprit voulu te convaincre que cela avait dû être un accident, Lily n'aurait jamais fait ça.

Pourtant, ta raison t'assurait au fond que même avec cette averse rageuse, quand bien même Maddison s'était retrouvée gênée par cette chose non-morte, Lily était forcément passée devant pour rejoindre la voiture. Elle avait forcément eu conscience du risque et à voir le nez de la voiture si avancé et la faible distance qu'elle avait parcouru, elle avait certainement accéléré sans hésitation. Non, ça ne pouvait pas être une coïncidence, ou un jeu de circonstances... Lily avait délibérément renversée Maddy aussi bien que cette créature.

Lily : Après avoir constaté le résultat de ton accélération, tu ouvrais la portière pour sortir avec ton couteau. Une voix te parvenait, celle de Chase, emprunte de crainte et qui vous appelait, toi puis Maddison de ce surnom qu'il lui donnait rapprochant sa sonorité de ta propre identité. Ce ne pouvait être qu'un détail, mais cela te sciait les tympans à présent plus que jamais d'entendre cette familiarité qui, à ta perception, était un semi-aveu de cet attachement plus qu'amical selon tes propres certitudes.

Dans la précipitation, tu ne faisais pas vraiment attention à la silhouette de Chase qui arrivait en foulées, mais braquait surtout ton regard sur la morte-vivante qui après être restée sonnée quelques secondes, basculait sur son flanc gauche en pantin étrange et se redressait à demi afin de venir au-dessus de Maddison d'un râle annonciateur de sa morsure mortelle. Elle n'eut que le temps de s'agripper à son gilet en se penchant avec cette vivacité que tu doublais par ta propre rapidité, venant planter le couteau de cuisine à l'arrière du crâne de cette chose ni vivante, ni morte, qui eu une sorte de sursaut avant de s'effondrer sur la brune, son visage contre le sien.

Maddison : Étourdie sur le sol, la pluie battante inonde ton visage et te force à garder les yeux clos, le temps que tu sois contrainte par ce chaos qui te fait tournoyer la tête et empêche presque tes bras et tes jambes de répondre, te laissant la sensation de lourds poids étrangers. Tu perçois une voix, assez proche appeler Lily et t'appeler toi, cette voix masculine reconnaissable qui te fait pleinement raccrocher à la réalité, comme un électrochoc dont ton esprit embrumé se sert alors pour sortir de sous la brume ténébreuse afin de reprendre mieux conscience.

C'est à ce moment-là que tu vois la silhouette de cette morte-vivante qui s'était remise beaucoup plus vite se redresser sur son flanc et venir agripper ton gilet en lâchant un râle immonde qui n'avait d'égal que son haleine, une sorte de bouillasse répugnante dégoulinant en filet de bave de sa bouche pour couler sur ta joue. Elle s'apprêtait à venir déchirer celle-ci quand elle eu une sorte de sursaut, s'effondrant après quoi sur toi. Son visage devenu inerte mais non moins terrifiant cognait le tient, basculant lentement sur le coté. Tant et si bien que l'espace d'une seconde, tu fus persuadée de sentir cette fatale morsure, mais rien.

Il te faudra encore quelques instants pour retrouver la sensation de tes membres raides et un brin souffreteux, et que ce terrible mal de crâne ne s'estompe suffisamment pour que tu puisses retrouver l'usage de tes pensées et de tes mouvements, mais aussi la douleur de ton bassin et tes côtes, tuméfiés.

+++

Tour VIII

Fin du tour : 21h55.
Equipement Porté :
N/A
Accessoires Pratiques :
N/A
Contenants Personnels :
N/A
Page 3 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: