Haut de page
Bas de page


Forum JDR post apocalyptique basé sur la thématique des zombies, de la mutation et particulièrement de la survie, dans un monde partiellement futuriste.
 

Cahier des Missions
 :: Memorial :: Hopeless Life : First Season :: Camp Jefferson :: Vie de camp

Matthew Jefferson

Anonymous
Invité
Dim 15 Fév - 0:17
14 Décembre 2034, le lendemain de l'arrivée des Survivants au Camp.


Tôt dans la matinée, le lendemain de leur retour, Matthew aura rassemblé les membres du nouveau groupe afin de s'organiser sur les besoins actuels.

« Vous avez bien dormi ? Parce qu'on a beaucoup de choses à faire.

Ricky et moi avions réussi à récupérer de la nourriture dans un fast-food abandonné sur la route sud, là où nous avions trouvé Elizabeth, James et Seth, le problème c'est que la donne a changé, maintenant que l'on est beaucoup plus que trois ou quatre. Avec ce que l'on a en stock, nous avons de quoi tenir deux semaines, ce qui fait un court délai.

La première chose à faire, c'est trouver de quoi nourrir tout le monde pour au moins finir un mois complet. Clark s'occupe de gérer les registres, les stocks de la caravane et de surveiller son appareil. Calvin va se charger de surveiller le camp de jour et Ricky veillera sur le camp - je ne veux pas que tu t'aventures trop loin des tentes pour le moment.
Ajoutait-il à l'attention de Ricky en coupant net à toute remarque. De mon coté, je vais bouger entre le campement et les environs de la région, voir si je trouve du gibier dans les forêts, surveiller les mouvements des bandits et m'occuper de la surveillance de nuit.

Pour ceux qui n'auraient pas suivi, il y a dans la région un groupe de bandits qui sévit partout, ils sont organisés, très bien armés et nombreux, disséminés dans toute la région au sein de campements fortifiés et ils capturent tous ceux qu'ils trouvent pour le compte de quelqu'un que l'on appelle le Marchand.
On ne sait pas pourquoi ou pour qui il traque les rescapés, peut-être pour son propre plaisir, mais ce que l'on sait c'est qu'il est cruel et qu'il n'y a pas que des petites frappes dans ses rangs. Il y a parmi eux des tueurs professionnels, des chasseurs spécialisés et par un moyen ou un autre, ils finissent toujours par vous tomber dessus. Ils peuvent vous tuer, mais ce n'est pas ce qu'ils recherchent et mourir c'est dans le meilleur des cas, esclavagisme, viol, tortures, soumission, entre autres... ils ont des méthodes que vous ne voulez pas connaître.

Votre boulot, dans l'immédiat, c'est de vous installer. J'ai vu que certains avaient des tentes Tunnel, on peut y mettre deux personnes par tente, voyez entre vous pour vous organiser et celui qui veut garder sa tente pour lui-même n'a qu'à prendre ses affaires et déguerpir du camp. Dès que vous êtes installé, essayez de faire le tour du périmètre et commencez à explorer les zones accessibles, vous n'aurez qu'à aller voir Clark, il vous informera et vous montrera la carte de la Zone, pour l'instant on se restreint aux Secteur A, B et C, les autres secteurs sont trop éloignés et trop dangereux, il faudra faire les choses par étape. La priorité de récupération, c'est la nourriture, on aura aussi besoin d'essence, d'une antenne de réception pour communiquer à distance avec la radio, de talkies-walkies et d'armes à mettre en stock en cas d'attaque.

D'ici quelques temps, que l'on puisse fortifier le camp, s'armer suffisamment et assurer nos arrières en ressources et en organisation, nous pourrons lancer une expédition vers le Codgell Hospital, et nous verrons bien ce qu'il s'y trouve. Pour l'instant, évitez la zone, elle est trop dangereuse, et ne cherchez pas à aller au delà de la zone de chasse 2, même si vous êtes chasseur, vous risqueriez d'y laisser votre peau, on pense que la base d'opération des bandits du coin serait dans la zone Est de Snyder, et il est probable qu'ils aient des défenses dans la plaine et des hommes en patrouille.

D'ici là, on avisera. Bonne chance. »

Clark Blackcorn

Anonymous
Invité
Dim 15 Fév - 0:43
Juste après le départ de Matthew à ses affaires, Clark arrive vers vous avant que nous ne vous dispersiez.

« Une minute avant de partir.

Euh... navré, on s'est pas présenté, mais moi, c'est Clark. C'est moi qui m'occupe de la caravane et des stocks en fait, et aussi de quelques joujous technologiques de mon invention. A ce sujet d'ailleurs, y'a Fox... euh c'est le petit nom que je lui ai donné.
Dit-il en montrant la console High-Tech qu'il détient entre ses mains. Il me permet de repérer les vivants qui passeraient à proximité du campement et dans toute la zone de Snyder en fait, à peu près, c'est pas vraiment exact et ça marche pas à tous les coups... enfin c'est compliqué. De quoi, tout de même, nous donner une sacrée longueur d'avance et prévenir les attaques de bandits, normalement.

Fox donc, a repéré plusieurs signaux de chaleur, des personnes vivantes à priori. Deux ou davantage, en bordure du Secteur C. D'après la carte, ce serait dans un hôtel à l'entrée de la ville. Ce qu'on sait pas, c'est si ces personnes sont dangereuses ou non, ou si des morts les harcèlent. Faudrait un petit groupe, genre deux personnes, pour aller vérifier, mais du genre assez tactiques et sportives si possible pour le cas où ça s'passe mal... c'est vous qui voyez.

On a pas de véhicule en fonctionnement hormis le camion et il ne peut pas être utilisé pour le moment, ordre de Matthew, mais à pieds, ça devrait le faire. Faut juste remonter la route vers Snyder et ça sera le premier bâtiment visible sur la gauche. Enfin normalement. Faudra pas trop traîner, car si ça bouge de trop et se déplace, on aura pas vraiment moyen de communiquer.

Matt peut pas s'en occuper, il part pour la forêt suivre une autre piste, à croire que les vivants reviennent en force dans le coin. Alors, y'a des volontaires pour se charger de notre affaire ? »

Clark Blackcorn

Anonymous
Invité
Lun 16 Fév - 9:55
16 Décembre 2034. Milieu de matinée.

Clark était sorti de la caravane dans laquelle il s’était réfugié pendant plusieurs heures, sans doute à bricoler quelques instruments dont lui seul connaissait le secret et le nom. La console Fox en main, il interpella les survivants qui se trouvaient au campement à cet instant précis.

«  Hey, les gars. J’ai un nouveau signal qui est apparu. Cette fois-ci, je sais précisément que notre petit point de chaleur est tout seul. Il se trouve tout au Sud-Ouest du Secteur A, en bordure donc. C’est vraiment pas loin d’ici à pied, environs 30 à 45 minutes de marche tranquille en passant à travers champs. Bon, y’a un peu de relief, et c’est du genre assez sportif, mais je pense qu’il y a moins de risque sur le chemin.

Une personne seule et expérimentée devrait suffire, même si on préfère quand même que vous y alliez en binôme, question de sécurité tant qu’on a pas d’antenne de réception pour les communications radios. Vous inquiétez pas, Matt est au courant.

Alors, qui se propose ? »

Matthew Jefferson

Anonymous
Invité
Sam 18 Avr - 21:16
13 Janvier 2035. Fin de journée.

Le samedi de la seconde semaine de Janvier, alors que la nuit tombait, Matthew était revenu de ses inspections extérieures en solitaire et profita du dîner autour du feu pour appeler et faire appeler les survivants - dont de nouvelles têtes - du campement dans le but d'une réunion. Il s'installa près du feu, sur un fin et court tronc d'arbre installé à même le sol en guise de siège à défaut de mieux, et sorti un paquet de cigarettes trouvé au cours de la journée en attendant que tout le monde ou tous ceux qui pouvaient l'être, soient présents.
S'offrant le luxe d'une cigarette en profitant du feu pour allumer son précieux décontractant mauvais pour la santé, mais qu'importe, il fit tourner le paquet pour que tous ceux qui le souhaitaient en profitent également, et quand l'assemblée fut faite autour du feu, il fit part de ce qu'il avait à dire en demandant l'écoute de chacun.

« Ces derniers temps n'ont pas été faciles, pour nous tous. Les premiers à être arrivés ici sont là depuis un mois, d'autres sont arrivés très récemment. Je sais que ça a pu être compliqué de retrouver des habitudes, de trouver vos repères et de vous mêler à des inconnus dans ce camp de fortune. On manque encore de moyens, d'équipement, de nourriture et de confort, mais en un mois, on a réussi à tenir, à faire de cette communauté un début de quelque chose, et c'est bien.
J'ai su que certains d'entre vous se sont lancés dans des sorties pour récupérer du matos, ça aussi, c'est une bonne chose. On a encore un bout de chemin à faire, mais on va pas avoir le temps de traîner, alors on va faire en sorte d'enchaîner rapidement sur la suite en espérant que tout se passe bien. Et ça, ça dépend en partie de vous, pour le reste il faudra croiser les doigts. »


Entre deux prises de parole, il profita de bouffées bien méritées du tabac sous cylindre pour marquer un instant de réflexion, et aussitôt reprendre.

« Le Codgell Hospital est toujours notre objectif. La ville est vaste, l'ennemi est partout, qu'il soit non-vivant ou... vivant. Quoi que l'on décide de faire par la suite, une chose est sûre, nous ne pouvons pas rester plus longtemps sans vrais moyens. En l'état, notre groupe est une proie facile pour n'importe quel autre groupe armé, qu'ils soient des pillards ou affiliés au Marchand. Il faut s'équiper, vite et bien, constituer des stocks ou ne serait-ce qu'un approvisionnement minimum régulier si nous voulons tenir la position et étendre notre rayon d'action. L'hôpital est à proximité, tout juste à l'entrée de la ville, ce qui est un avantage pour nous et il se peut qu'il contienne tout ce dont nous avons besoin en terme de ravitaillement, peut être pas en armes mais au moins pour le reste.
Le problème, c'est qu'il s'agit probablement de l'un des lieux, si ce n'est le lieu le plus infesté du coin et je ne vous expliquerais pas en détails les raisons qui me portent à croire qu'un hôpital peut être un point culminant pour une contamination incontrôlable. Mais, et c'est bien là l'autre partie du problème, pour espérer atteindre l'hôpital, il nous faudrait déjà des bases en armement et ça aussi, nous en manquons. Un sacré cercle vicieux, cependant, j'ai peut être trouvé ce qu'il nous faut. »


Il tira une nouvelle bouffée, et poursuivit en balayant l'assemblée du regard.

« J'ai découvert un lieu qui sera sans doute moins difficile à aborder, même si il va falloir se montrer extrêmement prudent - moins difficile n'est pas facile, loin de l'être. Un complexe scolaire spécialisé en périphérie de la ville, directement accessible en passant par la forêt qui borde le camp. De ce que j'ai pu en voir, je suis à peu près certain que l'endroit a été transformé, avant que l'épidémie ne l'emporte, en camp de base militaire important. Je mettrais ma main à couper qu'il servait de QG pour les opérations de lutte contre la contamination dans cette partie de la région. Les procédures militaires répartissent habituellement les moyens tactiques en fonction de l'ennemi en vigueur pour garantir le contrôle stratégique du combat. Puisque leur ennemi était une contamination, ils ont du adapter les procédures sur le même ordre idée et donc cibler les foyers principaux de l'infestation pour former un étau, et le foyer principal de la région, c'est Dallas.

On peut envisager que le complexe contenait les moyens pour gérer l'Ouest de Fort Worth. Je ne sais pas pourquoi ils se sont éloignés de l'hôpital pour s'installer, je pense que celui-ci devait déjà être tombé à ce moment là. Tout ça pour dire que si personne n'a prit soin de nettoyer les lieux, on pourrait y trouver tout un arsenal. Des armes, des munitions, peut être même des protections et des véhicules.
Ça fait pas mal de suppositions sur lesquelles se baser pour une mission qui pourrait être très risquée, alors pourquoi tenter ? Parce que c'est la seule bonne option que l'on a, à moins de fouiller lentement les premiers secteurs en espérant trouver ce dont on a besoin avant l'année prochaine, ce qui n'est pas une bonne option. Il faudra s'habituer à faire avec les suppositions et les risques, parce que dans le monde d'aujourd'hui c'est tout ce que vous aurez. Il y a au moins quelques rôdeurs sur place, peut être une armée qui se dissimule sur les lieux et à l'intérieur. Des grillages entourent le complexe, une partie a été défoncé.

Il me faut une équipe pour y aller, dans ces circonstances je ne forcerais la main d'aucun d'entre vous, je prendrais tous les volontaires qui souhaitent tenter le coup. Les autres resteront pour veiller sur le camp avec Calvin et Ricky - Clark, tu nous accompagneras, ton expertise et ton joujou pourront nous être utiles. Nous sommes samedi au soir, et nous partirons mardi prochain au matin, ce qui vous laisse un peu plus de deux jours pour vous décider et vous préparer. Réfléchissez-bien. »

Melody Campbell

Anonymous
Invité
Mer 7 Oct - 18:02
5 Février 2035. Au petit déjeuner.

Son idée des précédentes journées est arrivée à maturation d'autant plus vite que Seth, leur avait demandé à elle et Samuel s'il pouvait partir en excursion dans le secteur D. Il s'en est suivi une conversation entre les deux, pendant laquelle Melody a expliqué à Samuel ce qu'elle envisageait, déjà parce qu'au final c'est lui le chef mais aussi parce qu'elle ne voulait pas avoir l'air de profiter de la faiblesse de l'homme suite au décès d'Ivy. Et malgré le fait que Samuel aille bien mieux, du moins en apparence, les deux se sont mit d'accord sur le fait que c'est Melody qui parlerait au groupe dès le lendemain.

C'est ainsi que le 5 février au matin ; à l'heure ou tout le monde se retrouve plus ou moins rassemblé pour avaler ou grignoter quelque chose en guise de petit déjeuner ; Melody brise son silence habituel à cette heure là. Déjà rien que le fait qu'elle n'attrape pas un truc au vol, avant de s'éloigner, pourrait surprendre.

- Bonjour à tous !
Hier soir avec Samuel, nous avons fait le point. Et malgré les derniers événements tragiques, on doit continuer, avancer et cela vous en avez tous conscience. Comme vous le savez tous ou presque, on va bientôt déménager le campement pour aller s'établir dans le secteur A seulement pour cela il reste quelques détails à régler.

En premier lieu de ma dernière excursion là bas, sur le fameux nord-ouest, il va y avoir du ménage à faire : au minimum une quinzaine de zombies errent par là bas. Même si en premier lieu on n'établira pas d'avant-post de ce côté là, ne pas s'occuper d'eux serait laisser un grand danger à nos nouvelles portes. Il faudrait des motivés pour aller faire du nettoyage voir essayer de ramener d'autres ressources ainsi que repérer à nouveau le point de chute savoir ou on pourra caler nos réserves, la caravane et le reste.


Melody marque une courte pause avant d'enchaîner.

- D'ailleurs en parlant de la caravane, pour le moment seul le camping-car pourrait la tracter hors il n'est pas équipé d'un système d'attelage et si je me souviens bien du nom, il faut l'équiper d'une boule d'attelage, objet que nous n'avons pas en stock. À moins bien sûr qu'une voiture ne soit dénichée entre temps, ce qui serait tout aussi parfait qu'un attelage voir mieux même. Et ce n'est pas fini, pour pouvoir déplacer le camion Mercedes là bas, il faut finir de le réparer et pour cela il faut déjà pouvoir ramener des pièces détachées pour lui. Du coup il faudrait aussi des motivés pour retourner au secteur... C dans la station service voir ce qui peut en être sorti ou alors dans la zone industrielle du secteur D, il y a peut-être quelque chose qui fera mieux l'affaire mais cela nous n'en savons rien pour le moment. .

De mon côté, je continu à m'occuper de la chasse, ramener autant que je peux de viande, d'ailleurs si certains ne se sentent pas pour une des deux autres missions, ils peuvent toujours venir avec moi. Je me ferais une joie de leur montrer les bases du repérage en forêt et de la traque.

Voilà, c'est tout pour le moment, à vous de choisir, ce que vous préférez.


Elle leur laisse maintenant tout le loisir de réfléchir à son annonce.
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: