Haut de page
Bas de page


Forum JDR post apocalyptique basé sur la thématique des zombies, de la mutation et particulièrement de la survie, dans un monde partiellement futuriste.
 

Un coin sombre derrière des tentes - 15/12/2034
 :: Memorial :: Hopeless Life : First Season :: Camp Jefferson :: Vie de camp

Aller à la page : Précédent  1, 2

Harvey O'Brian

Anonymous
Invité
Dim 8 Mar - 11:06
*T’aurais dû l’appeler Jean qui rit Jean qui pleure, plus versatile qu’une nana ce mec !*

Bon ben au moins, maintenant, je suis fixé sur un point précis: Professeur Matthew ne doit pas savoir jouer au Baseball. Ça ébrèche un peu son côté "demi dieu" et ce n'est pas plus mal... Même si, il semble que Ricky soit son plus grand fan. J’imagine que ça doit aider de se raccrocher à quelque chose ou quelqu’un. Par contre… si un jour il arrive un truc a Matthew…

Mieux vaut ne pas y penser.

« euh… entre draguer et harceler il y’ a un monde quand même… après, c’est toi qui le sent… moi je propose juste d’aider… »

J’évite de lui dire que si la population a été dramatiquement réduite, il ferait mieux de s’accrocher s’il a trouvé une nana qui lui plait.

« Et pour en revenir aux "vilains" je n'avais pas trop le choix, on était repéré, alors quitte à se faire chopper, mieux valait qu'un que nous quatre, surtout que de l'équipe, il m'a semblé que c'était moi qui avait le plus de chance de réussir a leur filer entre les doigts sans me faire.. enfin... je suis pas une fille quoi... Bon, après, ça n'a pas été une franche réussite... mais sur le moment c'est la seule idée que j'ai eu... alors j'ai tenté... »

Je me doute bien qu'il y a de quoi me faire un beau procès, me taxer de con, de tout ce qu'on veut... mais, même à froid, je ne vois toujours pas ce que j'aurais pu faire d'autre.

« Oulla que oui des questions j’en ai un sacré paquets, déjà comment ça les mecs ici ils ont tous un super pouvoir ? C’est quoi cette histoire ? Y’a eu une irradiation comme dans les films ? T’es soit un zombie soit un super héros ? Toi c’est quoi ton super pouvoir ? »

Je marque une pause pour essayer de deviner quel pourrait être le pouvoir de Ricky la Noisette…

*Saouler son monde ? Être la punition divine de son frère ?*

Robin peut être? l’acolyte de son frangin?

«J’aimerais bien savoir, aussi, si tu connais Jenny, si tu sais où elle, si tu connais le message qu'elle a laissé a ton frère pour moi? Au passage, on fait comment pour se rendre utile ici, parce que... je suis un peu bof doué a part le baseball... mais surtout et avant tout… je crève de soif, j’ai rien bu depuis… bah … heu mon « gros réveil » et du coup, si tu pouvais me dire en priorité ou trouver de quoi boire… ça serait déjà super... si y'a du coca ca serait vraiment la fête»

Evènements

Anonymous
Invité
Mer 11 Mar - 0:27
Ricky ajusta sa casquette pendant qu'Harvey parlait, avant de se gratter la joue. La façon dont il observait fixement son interlocuteur, sans pour autant se montrer analytique ou ne serait-ce qu'avoir une lueur d'intensité dans le regard démontrait à quel point la simplicité l'entourait dans ses gestes et son attitude.

Il resta un peu ébahit aux questions du jeune homme, faisant de grands yeux quelques instants en jetant un regard de coté, laissant le temps se suspendre de façon entretenue durant presque une douzaine de secondes qui purent paraître une éternité, avant de grimacer très franchement en soufflant.

« Bah, alors, dans l'ordre...

Un, je sais pas. Je vais pas dire qu'ils ont tous un super-pouvoir, mais vu que tous les ressuscités... enfin les quelques uns qu'on a rencontré il y a quelques semaines en avaient un, du coup, j'imagine que c'est votre cas.

Deux, je ne sais vraiment pas. C'est ton histoire mec, moi je suis pas concerné, je me suis pas réveillé au milieu de nulle part, d'une forêt, d'une air de route ou d'un bar à streap-tease.

Trois, j'en sais fichtre rien. Il s'est passé un truc. Quoi ? C'est plutôt à toi de me le dire, mais vu que t'en sais rien, on est pas bien avancé.

Et quatre, heu... je ne sais pas si tu es forcément un super-héros, tu peux être un super-vilain ou un guignol comme moi. Après tout pourquoi pas ? En tout cas, il y a les zonards, nous, et puis vous, quoi que vous êtes, que t'es, enfin voilà quoi. Moi j'ai pas de pouvoir, vu que j'ai pas ressuscité. Je crois que c'est ça le truc non ? Tu meurs, tu ressuscites, et tu as un pouvoir.

Boarf, tu sais même si ça me botterais de pouvoir manier le feu à la pyro ou d'avoir des rayons X pour mater les filles, je préfère encore éviter de claquer, ça a pas l'air très sûr votre truc et si tu veux mon avis, vaut mieux pas trop tenter le diable.

Par contre, et là je saurais te dire, je connais bien Jenny, elle faisait partie du groupe. Elle s'appelle Jennifer en fait, Jennifer Green. Une fille super chouette et vraiment gentille. C'était rigolo parce qu'au début elle avait pas de carnet, il y avait que Matt qui arrivait à la comprendre dans le langage des signes, sinon c'était du question-réponse par oui ou non et quelques signes basiques. Quand il est revenu la première fois avec un carnet, ça a été un gros soulagement pour elle !
J'imagine pas ce que c'est d'être muet, Jen m'a expliqué que c'était de naissance, donc elle a jamais vraiment su ce que cela voulait dire. Elle est partie il y a pas longtemps de son coté, elle avait quelque chose de très important à faire et elle voulait le faire seule. Matt a refusé au début - il était vachement attentionné avec elle, puis après être parti la chercher une deuxième fois à trois bornes d'ici, il a finit par accepter qu'elle changerait pas d'avis, sacrément déterminée la petite. Mais elle a promis de revenir quand elle aura fini ! Désolé, j'ai pas grand chose d'autre à te faire savoir ni même de message à te donner. Matt en sait sûrement beaucoup plus et il m'a trop rien dit sur votre arrivée en dehors du fait que c'était grâce à elle, Jen restait accrochée à lui autant qu'elle le pouvait tout le temps qu'elle a passée parmi nous et elle lui a sans doute confié un paquet de secrets. »


Il jeta un regard autour de lui puis se tourna vers l'arrière du camp, dans la direction de la plaine à l'est, qu'il t'indiquait d'un index certain.

« On a établi un périmètre de ce coté. C'est que de la plaine à perte de vue, ou presque. On a pas tout sécurisé parce que c'est vachement grand, mais on est aller jusqu'à un petit lac vers le nord, c'est là que tu pourras boire et c'est notre seule source d'eau potable dans les parages en fait. Sinon il faudrait remonter vers le nord-est, il y a une source qui passe dans le coin et qui se niche sous la route, pas loin de la forêt où Matt vous a trouvé.

Je m'égare, en tout cas c'est au lac que tu pourras boire. C'est dégagé, donc tu devrais pas te faire surprendre à moins d'être complètement à la ramasse mais fais gaffe quand même, la nuit c'est ce qu'il y a de pire, on y voit que dalle et avec Matt on a pratiquement jamais croisé de survivant qui ai passé la nuit dehors sans claquer, hormis deux-trois chanceux, c'est un piège géant. »

Harvey O'Brian

Anonymous
Invité
Dim 15 Mar - 18:25
Wooooooaaaaa ça fait beaucoup d’informations à traiter d’un coup.

*Surtout pour un crétin qui sait à peine faire ses lacets sans demander à son pote de lui rappeler comment faire.*


Je me demande bien ce que Jenny avait besoin de faire seule… vu son état et les mecs qui la traquaient… à la place de Matthew je ne l’aurais pas laissée partir comme ça. Il a bien réussi à m’obliger à le suivre, il aurait dû faire pareil avec elle.

*Si ça se trouve elle lui a demandé de la débarrasser du pot de colle inutile qui la suivait et la ralentissait. C’est peut être ça le message : "Lâches moi les baskets". D’ailleurs, note bien qu’elle t’a même pas filé son vrai nom.*

De toute façon pour le moment je ne peux pas faire grand-chose, même si ça me tue de l’avouer, rien que de regarder vers le lac pour aller chercher de l’eau je flippe d’y aller seul et je sens que ça va être un chemin de croix avec mon état, alors retourner, de nuit, vers la forêt, sans même savoir vers où elle est, pour retrouver Jenny… autant dire que je ne vais pas lui être d'un grand secour.  

Fais chier !!


Bon autant essayer de nous concentrer sur le seul truc de positif de cette journée de merde qui s’annonce.

« Du coup… ça veut dire que je suis bon pour the SHIELD ? Si ça se trouve je vais pouvoir faire un truc de ouf qui va tous nous sauver…»

… et me permettre d’aller sauver Jenny…

« … ça met du temps à se déclarer ? Tu penses que je pourrais voler, ou être super fort ? Putain comment faire pour savoir ?!! Surtout que ça urge quand même un peu, genre, je n’ai pas envie d’attendre de crever un deuxième coup pour savoir qu’en fait je pouvais dégommer tous les zombies avec mon regard de cyclope ou avec ma super puissance à la Phoenix… mais version viril hein ? Pyro ca serait classe, moi aussi j'adorerais!!! Pour les rayons X, ca le ferait grave même si je ne suis pas sur que ça aide trop contre des Robin des Bois ou des zombies. Si ça se trouves, grâce à mon super pouvoir je vais p'être devenir méga utile ici et ton frère ne me dégagera pas du camp à la première occasion. Vu ce que tu me racontes, s'il me vire c'est retour à la case décédé rapidos... »

*Avec ta poisse et ton profil, tu vas surement avoir un pouvoir de dément comme savoir être invisible dans le noir, trouver le numéro gagnant du loto 1seconde avant que les boules ne sortent, savoir parler aux écureuils, ou encore manger des spaghettis bolognaises sans t’en foutre partout… rêves pas, le jour où tu seras utile pour autre chose que courir après une baballe ça se saura. *

Merde… pourvu que je ne sois pas l’Aquaman du groupe… ou si je me retrouve comme Jubilé, ou l’Ombre… putain me battre en faisant des étincelles ou des ombres chinoises… ça serait trop la lose !!!! Et là, c'est sur que Matthew me fout à la porte de son super camping sans discutions. Ça serait vraiment moche de faire des aller-retours entre les morts et les vivants... surtout que, Jenny mise à part, je ne garde pas un super souvenir de mon réveil. Non, faut vraiment que je me bouge et que je trouve mon truc à moi.

*bon, désolé de te couper dans tes réflexions métaphysiques et ton drame existentiel du moment, MAIS VA BOIRE !!!*

C’est vrai que je crève vraiment de soif mais regarder vers la zone sombre que m’a montrée Ricky ne me rassure absolument pas. C’est un peu béta que je lui demande avec mon sourire de crétin qui n’a pas d’autre choix que de s’assumer :

« euh dit… en attendant que je devienne le Thor local, ça t’embêtes de m’accompagner pour aller chercher de la flotte… ? C’est pas que j’ai la trouille hein !! Mais... euh… peut être un peu quand même... Mais juste un peu alors…!  »

Evènements

Anonymous
Invité
Sam 21 Mar - 18:46
« Je vais pas te dire trop de bêtises, mais aucun de ces ressuscités que l'on a croisé ressemblait de près ou de loin à un super-héros, ça a l'air d'être quelque chose de plus... bizarre. »

Ricky se mit à sourire assez bêtement, un brin moqueur en se frottant les yeux d'une main libre.

« Te prends pas la tête comme ça, Matthew c'est pas un connard non plus. Il va pas te virer parce que t'as pas ramené un chargement de steaks hachés dans l'heure. C'est juste qu'il aime pas ceux qui glandent, même moi qui reste au campement, j'ai un sacré paquet de tâches à faire, en plus du fait que c'est moi qui met au jus les arrivants, et qui fait le diplomate. Bon, des fois ça emmerde un peu les gens parce que je parle beaucoup, ceci dit vu que ça éclate pas Matt de le faire, il dit trop rien, il me laisse gérer la partie où faut expliquer ce qu'il se passe ici et décrire le camp. Calvin il est plutôt discret aussi, et Clark on dirait qu'il panique dès qu'on lui adresse la parole, c'est une bande d’asociaux ici.

Je crois qu'ils trouvent ça bien que je fasse l'intermédiaire, et que c'est un poids de répéter à chaque fois la même chose. Ça m'arrangerait si ils pensaient ça, pour que je montre que je sers au camp, mais de toi à moi, ça me plait ce job. »


Il acquiesça, assez sûr de ses propos avant d'écouter la suite. Lorsqu'Harvey proposa de le suivre jusqu'au lac, Ricky dressa subitement les sourcils, l'observa, observa la sortie du camp vers la plaine, l'observa, observa la sortie, l'observa à nouveau, puis grimaça quelque peu en baissant sa batte de Baseball, comme si ses manières un peu fières se dégonflaient automatiquement.

« Heu... là, comme ça, je ne sais pas... C'est pas que j'ai la trouille mais bon, ce serait quand même risqué en pleine nuit et puis... vaut mieux rester dans le camp, en sécurité. Tu sais quoi ? Calvin a du ramener de l'eau dans une bassine, elle doit être à coté de la caravane. J'oublie tout le temps d'aller en chercher, mais il a du en prendre, pour éviter justement de crapahuter tout seul la nuit. Vas-y, fais toi plaisir. »

Il esquissa un sourire beaucoup moins sûr de lui d'un coup, se frottant le dessous du nez pour cacher sa crainte bien présente.

« Pour ma part, reprit il en réajustant sa casquette sur sa tête, changeant de sujet. Je vais retourner pioncer, c'est qu'il commence à cailler pas mal. »

Il illustra un petit tremblement pour démontrer l'idée. L'air s'était davantage rafraîchi à mesure que la nuit avançait et à faire ainsi du sur place, le fait que Ricky ne traîne pas en conversation pouvait se comprendre, d'autant plus qu'avec la retombée de l'adrénaline il dévoilait ne pas être dans une grande forme, le besoin de sommeil se faisait sentir.

« C'était cool de causer avec toi, on peut se voir demain et essayer de trouver quel est ton super-pouvoir. Mais je te préviens, si tu te plantes dans un mur ou que tu te crèves un oeil - déjà ce serait dégueulasse, je serais pas fautif, juste assistant ! Non parce que bon je voudrais pas que tu te loupes, t'imagines si le Hurleur s'était écrasé sur le sol lorsqu'il s'entraînait avec Xavier et Magneto ? Ça l'aurait foutu trop mal et je veux pas ta mort ou ton bras en moins sur la conscience. »

Harvey O'Brian

Anonymous
Invité
Dim 22 Mar - 9:35
Plus bizarre qu'avoir un super pouvoir ? J’ai du mal à visualiser comment ça pourrait être plus bizarre que de cramer les choses avec ses yeux ou de passer au travers des murs... D’ailleurs, si ça se trouve, je sais passer au travers des murs.

Putain, faudra que j’essaye.

*je t’en prie, tu as déjà le nez de cassé, au point où tu en es… *

Pour le fait que son frère ne soit pas un connard, même si a des circonstances atténuantes, je préfère réserver mon avis à plus tard. Pour le moment j'ai quelques réserves et je doute de l'impartialité de Ricky.

Sa réaction a l’idée de m’accompagner pour chercher de l’eau me donne la chair de poule et me rappelle la situation : on est dans un monde de zombies comme dans les films. Si ça se trouve c’est même ceux du genre où on se demande toujours pourquoi les gens s’acharnent à vouloir rester ne vie alors qu’il n’y a plus d’espoir et que la mode est au cannibalisme. Cette pensée ne m’aide pas à être positif…. surtout que j’avais promis à Doug que si ça arrivait on devait traverser ça ensemble…

Pourvu que mon pouvoir ça soit de la télètransportation ! Comme ça, dès que Jenny,... enfin Jennifer, serait sauvée, j’irais au Maine défoncer du mordu avec Doug. Voilà, ça c’est de la pensée positive !!!!!

J’ai du mal à comprendre que Ricky se plaigne du froid. Genre… il doit au moins faire 1 degré. C’est pas mal pour une d’hiver. Surtout qu’on n’est pas à poil. Pourvu que mon pouvoir ça ne soit pas ça : résister au froid ! Ça serait trop les boules d’avoir un pouvoir aussi minable.

*T’inquiètes, ça c’est juste ton super pouvoir d’être né dans un Etat de merde avec une météo assortie.*

« Merci mec, t’es vraiment cool, je pense que ton frangin il a carrément trop bien choisi pour le comité d’accueil du camp, perso, je ne trouve pas que tu causes trop… à mon avis tu te fais des films si tu t’imagines que les autres pensent ça. A moins que ça ne soit de gros cons d’asociaux, je ne vois pas qui pourrait te reprocher le fait que tu aies de la discussion. Et t’inquiètes pour l’entrainement, je suis résistant. J’ai même réussi à survivre à la mort alors je ne vois pas comment je pourrais me blesser ou mourir pour de bon pendant nos recherches, surtout avec ton aide ! D’ailleurs, si j’ai un pouvoir classe, ça te dit de devenir mon acolyte ? Parce qu’on n’a jamais vu un super héros sans son génial acolyte qui lui sauve les miches à presque tous les épisodes ! Enfin, on voit ça demain vu que tu te cailles…. Au fait je dors dans la tente là-bas… si j’ai du mal à me lever tu viens me chercher pour qu’on commence les entrainements et que tu me montres comment je peux t’aider dans le camp ? Bonne nuit la noisette, enfin, bonne matinée plutôt.»

Après l'avoir quitté, je me mets en quête de la fameuse bassine. Je galère un peu pour me repérer dans ce camping-taudis et je sursaute aux moindres bruits, les nerfs en pelotes. C’est un réel soulagement que de trouver, ENFIN, de l’eau. J’ai tellement soif que je bois n’importe comment et manque de m’étouffer tout en m’en foutant partout. Pour le coup… j’ai froid moi aussi maintenant.

Je culpabilise un peu en voyant la bassine vide. J’imagine que si je vais réveiller le type pour m’excuser et lui dire que demain j’irais lui en chercher d’autre il va mal le prendre ?

La fatigue et la douleur l’emportent sur la culpabilité et c’est avec une démarche encore plus chaotique que celle des mordus que je me traine vers la tente de Jimmy. Je mets d’ailleurs un certain temps avant de la trouver, mais les ronflements du doc m’aident à ne pas atterrir dans celle d’un autre.

Melody n’est plus là ? Je jette un coup d’œil autours de la tente mais je ne la vois pas. L’idée qu’elle soit partie chercher de l’eau me traverse l’esprit et m’inquiètes… mais je dois me rendre à l’évidence, je n’ai pas la force d’aller me trainer beaucoup plus loin que la couchette à côté du doc. En plus, en admettant que j'y arrive, je ne suis pas sur d’être en état de faire beaucoup plus que de m’écrouler là-bas.

Résigné, inquiet pour la femme, même si c'est une adulte elle a déjà prouvé qu'elle pouvait faire des trucs dangereux, je ne peux que me résoudre à espérer qu’elle n’ait pas fait une connerie et qu’elle soit saine et sauve avant de laisser libre cours à mon épuisement.  Douloureusement je m'allonge là ou j'étais il y a peu et ferme les yeux, immédiatement happé par le sommeil.

Je fais des cauchemars cette nuit, comme certainement j'en ferais dans les prochaines. Mais, étrangement, ce ne sont pas les zombies qui viennent peupler mes rêves d'angoisses, non, ce sont bel et bien des humains, vivants, au comportement cruel et incompréhensible. Eux, ils n’ont pas l’excuse d’être mort et d’avoir faim ou pour débloquer… Si les hommes se chassent entre eux en plus des zombies… c’est vraiment la fin de tout.

Pourvu que j’ai un super pouvoir classe pour régler tout ça.

[Fin du jeu]
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: