Haut de page
Bas de page



 

[Spécial, Hors-Zone] Triste dénouement - Le Camp - 17/01/35
 :: Memorial :: Hopeless Life : First Season :: Excursions

Aller à la page : Précédent  1, 2

Melody Campbell

Anonymous
Invité
Sam 30 Mai - 16:05
Doug ne tarde pas à saisir sa chance et à lui répondre qu'il est d'accord mais bien sûr cela ne pouvait pas être aussi simple que cela et très vite le jeune homme se met à trop parler, purée mais Harvey et lui sont vraiment similaires, c'est incroyable de voir ça, ils s'étaient bien trouvé les deux au final. Doug en fait bien trop là d'un coup, genre il va lui donner des conseils à elle qui était déjà une habituée des balades en nature alors qu'il était pas encore né. Et oui même si elle pourrait simplement être sa grande soeur, Melody avait déjà l'habitude de suivre son père et son frère même quand elle n'avait que neuf ans, sans parler des voyages que toute la famille faisait quand elle était jeune. Elle pose les mains sur ses hanches et le regarde l'air de lui dire "tu te fous de ma gueule là ?", comme si elle ne savait pas la posture à adopter pour progresser, ce n'est pas parce que suivre une piste dans un contexte urbain ne lui est pas familier, qu'il n'y a pas quand même des similitudes...

- Seth n'est pas un boulet...

Ça aussi la brune ne pouvait pas le laisser passer non mais des fois. Remarquez bien qu'au moins les paroles de Doug, et tout ce qui va avec, ont le mérite de lui faire penser à autre chose qu'à ses réflexions noires voir morbides et les reproches qu'elle peut bien se faire.

Et puisqu'on parle du loup, son compagnon vient s'occuper de la tenue du bras du jeune homme tout en ayant une réaction très sèche. La demie écossaise en plisse les yeux pour regarder l'homme de plus près, il a visiblement l'air contrarié, bien plus qu'elle ne l'aurait pensé en allant contre son avis concernant la fouille de la cour. Pourquoi le prend t-il ainsi ? Après tout Melody lui a, elle aussi interdit, d'aller jouer les héros hors de l'enceinte ou dans les bâtiments, se contenter de la cour est un très bon début, pas besoin d'aller voir plus loin pour le moment de toute manière surtout que l'école est déjà couverte par l'autre trio...Et puis elle peut parfaitement comprendre que le jeune homme ait envie de montrer qu'il n'est pas qu'un inconscient et qu'il peut leur être utile malgré tout.

Non vraiment, elle ne comprend pas la réaction de Seth là et là deux choix s'offrent à elle, soit elle ne dit rien et laisse couler, soit elle lui vole dans les plumes pour lui demander une explication. Là dessus et sur ce qu'il a fait tout à l'heure, à savoir se servir de Doug comme d'un appât, chose qu'elle n'a toujours pas digéré par ailleurs. Mais est-ce vraiment, le bon endroit et le bon moment pour avoir ce genre d'échanges ? La situation ne s'y prête pas vraiment au final et puis elle se connait, si elle se lance sur cette voie là et que Doug s'en mêle, elle va tout lui balancer pour Harvey, juste histoire de le faire taire. Ils sont tous trop sur les nerfs, déjà que les siens sont au bord de la rupture complète là, il en faudrait peu pour que tout explose et le résultat ne serait pas beau à voir. Il vaut mieux qu'elle laisse glisser là, éviter de déclencher un conflit inutile pour le moment et puis un couple ne peut s'engueuler que s'ils ont moyen de se réconcilier sur l'oreiller, hors là ce n'est pas possible.

Melody se contente de pousser un long soupir avant d'emmener Doug voir ou se tenait l'arbalète, le laissant ensuite chercher sur le sol d'éventuelles traces, sauf que bien entendu elle n'a aucune intention de laisser le jeune homme seul. Ainsi elle le laisse faire certes mais elle reste à côté juste au cas où, ce qui ne l'empêche pas de surveiller en même temps ce que Seth peut bien faire. D'ailleurs, une fois que Doug a l'impression de tenir une piste et qu'il commence à s'éloigner, Melody reste un peu en arrière pour garder à peu près la même distance entre les deux hommes et éviter que l'un d'eux se retrouve isolé si un problème doit surgir. Chose qui devrait finir par arriver fatalement vu que le coin est bien trop calme si ce n'est les zombies entrain de brûler un peu plus loin et qui n'ont toujours pas remarqué qu'ils sont là. En tout cas, Melody reste attentive à ce que fait Doug, essayant de comprendre ce qu'il peut bien remarquer sur le sol de la cour, on pourrait presque dire qu'elle essaye d'apprendre à pister un truc en milieu urbain.

Doug McCall

Anonymous
Invité
Lun 1 Juin - 7:51
* Putain le stress ! Comment qu'il l'a pas bien pris le revirement de sa copine ! J'ai cru qu'il allait m'étrangler avec l'écharpe, d'ailleurs c'est un peu serré ! J'ai pas osé lui dire de peur de me prendre une beigne ! Bon là on y est ! Alors l'arbalète était là ! Vite fait comme ça on pourrait croire quelle a été lâché mais je penses plutôt que quelqu'un l'a posée pour être libre de ses mouvements. La corde est cassé, mais la fibre de carbone ça casse pas comme ça ! Il a dut se servir de son arme pour se défendre et la corde a été coupée !

Matthew s'est retrouvé avec une arbalète cassée, réparable mais inutilisable pour le moment, alors il a cherché un coin tranquille et un peu caché pour poser son arme et il est repartit au combat ! C'est pas son sang !


Doug longea la tente vers le bâtiment, regardant sur le sol et un peu au loin autour. Il se retrouva à côté d'une autre tente, bien que baissé, il se déplaçait plutôt avec rapidité. Il tâta la toile de tente et trouva un accroc qu'il agrandit un peu pour coller son oeil dessus. Il vit des corps, deux, couchés sur un capharnaüm de couchettes et de table d'appoint. L'un des deux était dans un état de décomposition bien commencée, un civil semblait-il. l'autre à moitié avachi sur une table d'appoint renversée à la verticale, était plus frais en tenue de mercenaire urbain. Sa tête arborait une hampe de carreaux à travers le cerveau.

Doug fit signe à Melody et Seth, leur indiquant qu'il y avait des trucs à voir à l'intérieur de la tente. Il avait promis de ne pas faire le fou de guerre alors il devait les laisser entrer eux-même, lui ne le ferais pas ! Il observa un peu les environs et repris sa marche courbée, la piste qu'il suivait reprenait en sortant de la seconde tente. Il fit signe aux deux autres pour leur dire qu'il ne ferait que le tour de l'abri de toile.

Il fit ainsi et revint près des deux autres : " (chuchote) Vous êtes pas obligé de me croire mais, j'ai bien l'impression que c'est Matthew qui a mit ces tentes en vrac et les a fait s'écrouler. J'peux presque voir comment ça s'est fait, il est sortit là !" il désigna la sortie proche de l'école. " est passé au-dessus, là !" il désigna la tente affalée près d'eux " Il a continué là-bas !" Il indiqua l'autre tente, celle au-dessus de l'endroit qu'ils venaient de quitter.

" En fait faut voir ça comme un négatif de ce qui s'est passé ! D'après moi, il est passé par la fenêtre cassée là-bas ! Il s'est dirigé vers les tentes là-haut et est redescendu, dans la bagarre il a dû cassé une corde et a posé son arme là !- il désigna l'endroit où Melody avait découvert l'arme de Matthew - ensuite il est parti suivre son propre chemin, qui a croisé celui du type qui est couché sur la table là-dedans ! On devrait fouiller et récupérer tout ce qu'on peut ! Hein, Seth ! T'es d'accord ?"

Le jeune homme jeta à l'adulte un regard inquiet, sa remarque était un geste de paix et il espérait que Seth cesserait de lui en vouloir, il craignait que la colère aidant, il soit encore moins hésitant à le jeter en pâture aux zombis.

*Je crois que c'est pas gagné pour qu'on soit les meilleurs copains du monde !

Soudain Doug se sent un peu vaseux et se sent tomber : "Les ...copains ! Je ...crois qu..."Le jeune homme sombre soudain dans un monde de blancheur vaseuse.

* j'avais dis qu'c'était trop serré !

Seth Willis

Anonymous
Invité
Lun 1 Juin - 23:26
Melody prend la défense de Seth quand Doug compare le couple à lui même et le pompier quand ils sont en forêt. Seth ne le prit pas vraiment mal, Doug ne pouvait pas savoir, mais quelque part cela l'amusait, de voir comme Doug pouvait juger les gens. Il y avait un peu de quoi rire jaune. Prit à revers par sa compagne, rabaisser par le petit dérnier du camps. C'était sa fête ce matin. Il n'en fait pas cas. Enfin, il ne relève pas plutôt, ce n'était pas le moment d'envenimer les choses. Il les laisse faire leurs histoires à leur convenance les rejoignant quand il avait fait le tour de la tête pour ramasser ce qu'il avait pu trouver et estimer utile. Utile ... Ca lui faisait mal au derche dans un sens de ramasser ça. Heureusement qu'il y avait un briquet, au moins c'était pas complètement perdu.

Il les rejoint dehors, pour voir un peu ce qu'ils faisaient et plus particulièrement Doug, en qui il n'avait pas grande confiance de cette première sortie sur laquelle il n'avait pas fait grand chose de valable si on regardait. Le sac de course, son attirail fixé au bras comme un gadget de comic con, sa façon de se jeter sur le zombie comme un forcené mais avec deux en force et pas bien plus en technique. Est ce qu'il avait des qualités ce garçon ou bien était  il boulet fini qui finirait soit zombifié, soit en casse croute pure et dure, version mille feuilles de chaire fraîche pour marcheur affamé.

En retrait, il regarde faire le jeune homme, restant au coté de Melody. Il le laisse faire préférant surveiller les environs qu'il ne leur arrive rien par surprise, puisque la jolie brune s'inquiétait qu'il ne lui arrive rien à lui. Avec un peu de chance ils auraient au moins la paix de ce coté la ? Il fallait l'espérer vu l'était de Doug et

Puis vient le temps de l'explication du jeune homme. Une explication qui ne convainc pas le pompier volontaire mais il n'en dit rien. Il ne voulait pas rabaisser le gamin même s'il l'avait fait pour lui quelques minutes auparavant. Comme dirait son frangin, c'est pas parce que ton voisin est con qu'il faut l'être aussi.

Le pompier soupire un peu , relativement discrètement, sans doute que seul Melody pourrait l'entendre, quand le gamin chercha son assentiment en revenant sur l'idée de Seth. Il prit ça comme un geste pour faire amende honorable. Cela lui fit revenir en arrière, quelques minutes auparavant, quand Melody avait prit sa défense. Il tordit ses lèvres dans une petite moue et regarda la brune avec un regard qui avait tout d'excuses.

Ce fut cependant de courte durée, car voila que Doug s'écroule sans crier gare. Le sang de l'homme ne fit qu'un tour. Même s'il le considérait comme un boulet immature, cela n'en était pas moins un membre du groupe et même s'il n'en avait pas conscience sur l'instant, son jeune age, par rapport à lui, lui rappelait son fils. Il se précipita vers lui pour prendre son pouls craignant le pire avant de prendre sa radio et lancer un appel

"On a un problème médical ici, il faut qu'on plie bagage pour retourner au camps. Faite gaffe à vous et donnez des nouvelles."

Melody Campbell

Anonymous
Invité
Jeu 4 Juin - 11:05
La brune suit Doug le laissant faire mais sans s'éloigner vraiment de lui contrairement à ce qu'il voulait, comme si elle pouvait faire cela d'ailleurs entre la blessure qu'il a prise et la difficulté qu'ils rencontrent avec les zombies aujourd'hui, fallait pas s'attendre à ce qu'elle fasse autrement. En tout cas elle qui voulait voir comment se repérer en milieu urbain cela ne donne rien de concluant alors que le jeune homme fini par prendre la parole, rien ne colle dans ce qu'il peut bien dire, c'est impossible que cela se soit passé comme ça et alors qu'elle sent les larmes revenir, elle ne se prive pas de le lui faire remarquer.

- Tu te trompe Doug, hier soir quand...on a du se replier, Matthew et Samuel étaient dans la tente que j'ai visité tout à l'heure. C'est de là qu'est parti la fusillade, c'est forcément de cette tente là que la suite s'est produite, ce sont les tirs qui ont tout fait s'écrouler et...

Trop tard, Melody n'arrive pas à finir sa phrase, elle se remet à pleurer en imaginant de nouveau le pire, elle voit déjà Matthew mort quelque part et Samuel embarqué par les hommes du Marchand. Cela lui fait s'en vouloir encore plus d'être partie la veille, elle aurait du rester ! Et alors que cette fois elle cherche à se calmer ; en contrôlant sa respiration et en se raisonnant, se disant que les coups de feu entendus sont forcément le signe qu'au moins un des deux hommes est en vie ; elle voit Doug défaillir et leur faire un malaise avant de s'écrouler. Elle voit le jeune homme se faire rattraper in extremis par Seth qui, ni une, ni deux, prévient les autres qu'ils doivent partir pour urgence médicale. Melody met quelques secondes à analyser le fait qu'il y a un toubib au camp, James pourra sans doute soigner Doug mieux qu'eux, enfin si Calvin ne décide pas d'embarquer Dougà l'écart pour...Cela aussi a de quoi angoisser la brune, que l'un des autres survivants décide de tuer Doug avant qu'il ne se transforme, sans même savoir si cela va arriver ou non.

- On peut pas rentrer sans les autres et faut qu'on continu de chercher Samuel et Matthew même si...Et puis ils retrouveront pas leur route...

Toujours les yeux en larmes même si elle arrive un tant soit peu à éviter les sanglots, elle se mordille la lèvre en ne terminant qu'à moitié sa phrase, réalisant que la veille Ivy a pu retrouver sa route dans la nuit en plus, inutile qu'elle rajoute ce à quoi elle pensait...Dire à Seth de rentrer avec Doug sans elle sauf que là c'est Seth qui risque de se paumer et elle ne peut pas abandonner son compagnon, c'est au dessus de ses forces en cet instant. Du coup elle approche des deux hommes, venant vérifier comme elle peut l'état de Doug, déjà il respire toujours c'est bon signe et c'est vrai que cela serait irresponsable de garder le jeune homme sur place vu sa blessure et ce qui risque de se produire. Et puis elle même n'est pas au mieux de sa forme là, même pas du tout et cela serait jouer avec le feu que de rester alors que pour le moment, ils ont la chance qu'aucun zombie ne soit en vue hormis ceux qui crament.

- D'accord rentrons...

La brune regarde enfin son compagnon dans les yeux alors qu'elle évitait jusque là et elle tente de lui sourire pour le rassurer, d'elle ne sait pas très bien quoi mais le rassurer. Elle essayera de réveiller Doug à nouveau et si le jeune homme ne reprend pas conscience, elle aidera Seth à le porter comme elle peut.

Doug McCall

Anonymous
Invité
Sam 6 Juin - 17:53
*Doug se réveilla d'un coup, il s'essuya la joue, humide de bave et se tourna vers l'emplacement de la télé, Harvey était devant et venait de jurer :

"Qu'est-ce qui t'arrives ? Tu t'es fait tuer ? Encore ?"

" Ben, oui et non ! En fait pendant que tu dormais y c'est passé des choses !"

"Et quelles genres de choses ?" Doug se leva et vint s'asseoir près de son pote, il regarda l'écran sur lequel tournait l'image d'un camp militaire abandonné dans une sorte d'école, le dernier jeu vidéo auquel jouait les deux amis. Ils adoraient les survivals-horror et "No hope in Zombizone" était une vraie tuerie.

"En fait, des pillards nous ont attaqués ! Dans l'attaque Vickie est morte sous les décombres de l'enceinte, le groupe de secours dont tu faisait partie s'est mal sortit de l'affaire et en fait Matt est disparu, et Sam "le libéré" est quelque part dans le bâtiment, Par contre le mode pause ne marche plus en mode combat et le mode auto ne t'as pas aidé, et tu as été blessé ! Y faudrait que tu reprennes ton perso et vite parce que le jeu va te déclarer mort, sinon !"

Doug sentit la sueur couvrir son front, les images autour de lui semblaient tourner lentement, il déglutit et demanda :

"Et toi ? T'es mort ou pas ?"

"Là, j'peux pas répondre ! C'est toi qui verra ! Viens me sauver ! Doug ? Oh hé ? Tu vas bien ? Qu'est-ce que t'as ?"

Doug se leva, il se sentait vaseux, la langue pâteuse, il avait faim, comme s'il n'avait pas mangé depuis des mois et soif, très soif !

"C'est mon cauchemar de tout à l'heure ! J'ai rêvé tout ça ? Ou je rêves que je suis à la maison ? C'est quoi ce bordel ? Faut que je saches ! Allez, Doug ! réveilles-toi ! Réveill...*
*...es-toi ! Je suis où ? A l'école, on allait sauver les membres disparus du camp Jefferson. J'ai été griffé et on a pas de nouvelles de Matthew et Samuel ! On dirait que j'ai encore perdu pied avec le réel, moi ! Bon, faut que je rassures mes deux compagnons ou sinon y vont me couper la tête !

"C'est bon ! Je suis réveillé ! Désolé, mais je crois que si je peux tenir debout, avec un peu d'aide, je pourrais tout juste rentrer au camp en fait. Je suis trop affamé, trop faible suite à mes nombreuses hémorragies en moins de 24 heures et en plus je crèves de soif ! Je suis un p'tit con égoïste si je dis que je voudrais juste m'enfoncer dans le sac de couchage que j'ai mit dans le sac de Seth ?"

Il regarda ses deux camarades avec un pauvre sourire et tenta une blague : "Quand est-ce qu'on mange ?"

Se laissant porter, plus par Seth que par Melody, par souci de sens pratique, Doug se laissera mener par ses comparses là où ils estimeront devoir le conduire. Il véifiera que tout son matériel sera encore là et mettra le briquet et le couteau suisse dans ses poches et ramassera le coupe-papier dans la poche de cuisse déjà dévolue à cette emploi et enfilera le pistolet-taser dans le sac de Melody.

Seth Willis

Anonymous
Invité
Dim 7 Juin - 21:32
Au moins Melody avait été de son avis concernant l'explication de Doug. Ce n'était pas grand chose, surtout qu'il ne l'avait pas formuler à haute voix mais cela faisait toujours plaisir de voir l'autre sur la même longueur d'onde que soit. Ces petites choses qui nous conforte dans l'idée que l'on est bien ensemble même si pour être honnête, pour l'instant il ne savait pas encore bien ce qu'ils étaient. Rien n'avait été dit, explicité, ils profitaient simplement de chose simple que la vie leur avait prit depuis bien des semaines, mois, années ? Il n'avait plus vraiment la notion du temps. Chaque jour qui passe était une journée de plus, une journée de moins avec laquelle il fallait lutter. Une journée accomplie avec dans l'espoir, plus de joie que de peine. C'est ce qu'il espérait le plus souvent quand il ouvrait les yeux sur un nouveau jour. Depuis quelques temps il avait d'autres envies, d'autres espoirs pour ces journées et beaucoup tournaient autour du sourire de la belle brune avec qui il dormait.

Doug s'écroule. Sans prévenir. Enfin si en fait il prévient mais pourquoi ? Il allait bien juste avant. Rien ne laissait présager qu'il allait flancher. Seth avait presque oublié la griffure. Presque bien sur. En tout cas il ne s'attendait pas à le voir s'écrouler comme ça. L'ex pompier avait eut le geste réflexe de venir le récupérer. Simple et pure réflexe car s'il y avait réfléchit l'aurait il fait ? Aurait il prit le risque de se retrouver au contact avec un potentiel zombi ? Il n'était pas prêt de le savoir. L'état du jeune homme l'inquiétait. Et si attendre était la pire chose à faire ? De toute évidence il n'était plus apte à donner ne serait ce que des premiers soins alors face à ce genre d'infection ?

Sans plus réfléchir il attrapa la radio pour prévenir l'autre groupe qu'ils rentraient au camps. Il ne savait pas trop si Melody viendrait ou non et visiblement elle non plus ne savait pas, hésitait. Mais il ne pouvait pas faire prendre plus de risque au gamin. Il ne voulait pas qu'il devienne un marcheur.

Melody fini par se mettre d'accord avec elle même et consentir de rentrer avec eux. Il aida le petit brun à se remettre debout pour prendre la direction du campement. Il  regarda Melody avec une certaine tristesse de comprendre la sienne mais que pouvait il bien faire d'autre que de l'aider ? Il lui fit un signe de tête et lui dit doucement

"Rejoins les autres si tu veux. Je vais bien m'en sortir avec Doug, c'est pas si compliqué de rentrer."

Elle ne fit pas cas de sa proposition. Preuve qu'il comptait pour elle, qu'ils comptaient pour elle ? C'est ainsi qu'ils se mirent en route pour la forêt puis les ruines qui étaient leur chez eux pour l'heure, lançant un appel radio au campement.

"Groupe 1 on rentre au bercail."

[Jeu terminé]

Evènements

Anonymous
Invité
Lun 15 Juin - 0:51


Excursion Validée



Récompense :

Les survivants ont trouvé un Tabac et/ou briquet.

Les Scénaristes
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: