Haut de page
Bas de page



 

[Ferme Wallace] Le Poste-Radio
 :: Memorial :: Hopeless Life : First Season :: Ferme Wallace :: Vie de camp

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Samuel Freeman

Anonymous
Invité
Sam 20 Fév - 0:43
[Interaction]

Alors que Nelson l'avait fait patienter, Samuel s'était autorisé à consulter les registres des ressources, et uniquement celui-ci. Il en détourna son attention pour écouter et répondre à son interlocuteur sans délai :

"Clairement, j'aimerais faire un peu de troc, un peu de notre excédent contre un peu du tien. Nous rendre mutuellement service pour améliorer nos chances. On se connait, on peut se faire confiance pour avoir un échange équitable."

Nelson Wallace

Anonymous
Invité
Sam 20 Fév - 0:44
[Intervention]

« Je suis d'accord. » Répondit la voix du vieux fermier. « J'admets y avoir déjà pensé mais cela me paraissait impoli d'aborder cette question avec tout ce qu'il se passait. Dis-moi ce que tu as à proposer et ce dont tu as besoin que je puisse te dire ce que je peux faire pour toi. »

Samuel Freeman

Anonymous
Invité
Sam 20 Fév - 0:44
[Interaction]

Daignant enfin esquisser un sourire, Samuel pencha la tête vers le registre, répondant avec une certaine lenteur, au fur et à mesure que son index glissait sur la liste des possessions du camp, il lui fallait juger sur l'instant ce dont ils pouvaient se séparer, sans concertation avec quiconque, de ce qui devait encore être considéré comme indispensable.

"Hm... De notre côté, sauf si tu es prêt à y mettre le prix, nos ressources médicales sont trop limités. En revanche, nous avons deux boites à outils et deux caméras portatives dont nous pourrions nous séparer. Ensuite, j'ignore si quelqu'un a de l'intérêt pour les cigarettes, mais les briquets que nous gardons avec peuvent se révéler utile, je peux m'en séparer d'une partie.

Et..."


Remontant le registre, son index caressa une ligne avant qu'il ne finisse sa phrase.

"Il me reste toujours cette bouteille de tequila que tu as trouvé avec moi. Ce serait plus amusant de se la siffler pour fêter une victoire, mais une armée ne gagne pas le ventre vide. Par ce que c'est tout ce que j'espère obtenir de toi. Nous allons faire au mieux pour remplir le garde-manger mais le moral serait meilleur avec quelques rations de plus.

Qu'en pense-tu ?"

Nelson Wallace

Anonymous
Invité
Sam 20 Fév - 0:45
[Intervention]

Prenant un ton de réflexion et de sérieux entier, Nelson lui répondit ceci après une poignée de secondes :

« Hm... je te prendrais bien une boite à outils et une caméra, pas plus ça ne serait pas vraiment utile, en revanche je prendrais tout le tabac et les briquets que tu es susceptible de me confier. Je te propose, disons, de quoi nourrir une personne pendant deux semaines pour ta boite à outils, une semaine pour la caméra et mettons, trois semaines de nourriture pour deux réserves de tabac pleines et leurs sources de feu, quatre pour trois et six pour quatre. Qu'en penses-tu ? »


Eléments scénaristiques:
 

Samuel Freeman

Anonymous
Invité
Sam 20 Fév - 0:46
[Interaction]

A dire vrai, la réponse était inespérée. Une semaine de nourriture pour neuf personnes, c'était assez pour nourrir ceux qui étaient là, ne resterait alors qu'à se procurer de quoi nourrir les trois nouveaux arrivants. Le seul bémol, Samuel en avait bien conscience, donner toute leur réserve de tabac et de briquet au lieu de la moitié, pour trois rations.

Hésitant, Samuel prit la parole, prenant sur lui de ne pas laisser entendre qu'il doutait.


"Un instant Nelson."

Écartant le micro de la radio, il repoussa ensuite les registres pour jeter un œil à la carte du Secteur A. Tout autour d'eux, les meutes stationnaient en divers endroits, divers endroits qui n'avait jamais été fouillées, ni par eux, ni par d'autres. Ils allaient être encore plus nombreux... Ils trouveraient bien de quoi remplir ces stocks en très peu de temps.

Prenant sa décision, Samuel rapprocha le micro de sa bouche et offrit enfin une réponse claire à son interlocuteur :


"C'est d'accord, pour le tout. Une boite à outils, une caméra et quatre rations de tabac contre neuf semaines de nourriture."

Enfin, seulement, Samuel se décida à esquisser un sourire en coin.

"On valide le marché ?"

Nelson Wallace

Anonymous
Invité
Sam 20 Fév - 0:47
[Intervention]

En réponse, un léger rire de la voix grave et tranquille du fermier s'entendit, avant qu'il ne réplique :

« Bien sûr qu'il est validé ce marché. Je t'apporte tout ça avec les nouvelles têtes et le tout est pour toi, vous en avez bien besoin. Je serais là au coucher du soleil, dès que tu verras une vieille Ford. J'éteindrais les phares et je ralentirais avant d'arriver. Je préfère prendre mes précautions, question de discrétion. »

Samuel Freeman

Anonymous
Invité
Sam 20 Fév - 0:47
[Interaction]


Malgré le fait que son interlocuteur ne puisse le voir, lui faisait fugitivement penser au temps béni de l'internet, des logiciels de communications et des échanges avec n'importe qui, n'importe où, de visu, il hocha vivement la tête en préservant son sourire.

"Très bien. Nous t'attendrons."

Puis son sourire s'affaissa un peu, son ton se faisant de nouveau sentir comme plus sérieux, plus formel.

"Notifiez bien vos identités en arrivant, on ne sait jamais, certains sont un peu nerveux et démoralisés, c'est aussi difficile de leur donner des ordres que de les blâmer lorsqu'une erreur est faite. Toi, au moins, je suis certain qu'ils seront heureux de te voir."

Nelson Wallace

Anonymous
Invité
Sam 20 Fév - 0:49
[Intervention]

Par le poste-radio, Samuel pourrait jurer avoir entendu après ses derniers mots un soupir en sortir, suivant de près l'enclenchement de la réception :

« Ne te fais pas de mal va, tu n'es pas responsable ce qui est arrivé. Tout le monde est sans doute sur les nerfs, ça leur passera. Je te vois ce soir, et si tu veux mon avis, n'hésite pas à serrer les visses avec un des trois, pratiquement chauve, barbu et des yeux clairs, il n'a pas jugé bon de donner son nom et j'ai préféré ne pas insister. Plutôt le caractère rebelle, difficile, je le soupçonne d'être dangereux. Enfin, je préfère ne pas trop m'étaler, nous venons à peine de le rencontrer, tu te feras ton opinion toi-même, mais que nous soyons honnêtes entre nous. A ce soir. Terminé. »

Fin de communication.

Jordan Getz

Anonymous
Invité
Lun 29 Fév - 15:40
Retour en arrière - 20 Février 2035.

[Interaction]

Moi qui n’avais jamais touché à ce poste, j'espérais intérieurement que la fréquence radio n'avait pas été changée, qu’elle était toujours la bonne, celle de la ferme. J’expirais lentement avant de lancer la communication. Reprenant ma respiration rapidement, je parlais dans le microphone d’une voix posée et calme. Espérant intérieurement que quelqu’un réponde. Si ce n’était pas le cas, je répèterai ce message toutes les heures jusqu’à ce que la fatigue m’en empêche.

« Allô, ici Jordan Getz pour la ferme. J’ai besoin de quelqu’un au plus vite, c’est important, vraiment important. Répondez s’il vous plait. »

Clark Blackcorn

Anonymous
Invité
Lun 29 Fév - 15:41
[Intervention]

S'il aurait été légitime de penser que le temps de réponse serait long, peut-être très long, de l'ordre d'heures entières, c'est pourtant au bout d'une minute environ que le poste-radio de la caravane se mit à grésiller férocement, seul son venant trancher avec le silence absolu environnant le jeune homme, avant qu'une voix ne se fasse entendre, douce et harmonieuse mais non moins masculine, semblant être celle d'un homme jeune.

« Jordan ici Clark Blackcorn, on s'est croisé à la ferme, je te reçois cinq sur cinq. Il y a un problème ? Vous avez des nouvelles du groupe disparu ? A toi. »
Page 5 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: