Haut de page
Bas de page


Forum JDR post apocalyptique basé sur la thématique des zombies, de la mutation et particulièrement de la survie, dans un monde partiellement futuriste.
 

L'avenir se joue autour du feu - 26/01/35
 :: Memorial :: Hopeless Life : First Season :: Camp Jefferson :: Vie de camp

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5

Elizabeth R. Evans

Anonymous
Invité
Dim 30 Aoû - 23:21
Voilà, c'était fait. Et elle détestait cela. Elle avait l'impression de n'avoir au final rien décidé, ou que la portée de cette réunion était hors propos vis à vis de la mesure qu'elle lui donnait. A moins que sa migraine et la fatigue lui jouât quelques tours et qu'elle n'était plus vraiment en mesure d'aligner deux pensées coordonnées.
Toujours était-il que les décisions venaient d'être prise et que les concernés y trouvait chacun leur compte. Avait-elle été réellement une voix, ou un simple pion ? Elle l'ignorait mais cela la dérangeait de ne pas en être certaine.

Elle doutait qu'Ivy ne soit retournée en tente, et elle ne pourrait pas avoir une petite discussion avec elle, dans l'immédiat tout du moins. Elle n'avait pas la force de lutter plus contre son sommeil qui réclamait qu'on lui donne un peu d'attention. A son réveil ? Ou demain peut-être ?
Elle avait tant de question à lui poser et de chose à lui dire, mais ça saurait attendre. Attendre d'avoir retrouver toute sa conscience pour tenir une conversation des plus convenables.

Se redressant jusqu'à se tenir debout, elle épousseta son jean sur les fesses et les genoux, ainsi que son pull bien trop large pour elle dans une envolée de poussière. Un coup d'oeil aux restants sans partager le moindre mot supplémentaire avec eux, et finalement, elle s'éclipsa de son côté à son tour, s'enfonçant dans la tente qu'elle avait emménagée il y avait déjà plusieurs semaines, et qui lui servait de refuge pendant ses longues heures d'isolement.
Elle trouverait le sommeil, rapidement. Elle ignorait pour combien de temps, et au final, elle s'en fichait. Elle dormirait le temps qu'il faudrait si cela pouvait lui permettre d'oublier. D'oublier la mort de Calvin, d'oublier celle de Zach, de Rani, de Scott ou encore de Jimmy, celle de Doug et de son pote Harvey. De tous ces gens qui avaient un bref instant partagé leur douleur, leur labeur, et qui les avaient quitté, tout simplement. Mais qui était réellement les plus à plaindre ? Ceux qui partaient, ou ceux qui restaient ?
Ils n'étaient tous que des hommes en sursis. La mort viendra à un moment donner les faucher. Qui sera le prochain ?

La tente se referma, lentement.

Melody Campbell

Anonymous
Invité
Lun 31 Aoû - 23:01
Restant les bras croisés, Melody continu d'observer les quatre autres personnes présentes, l'une après l'autre. Elle note mentalement qu'elle devrait chopper Frida en tête à tête pour lui expliquer que chasse ne rime pas avec désarmé bien au contraire même. Qui sait chasser un animal sait chasser et tuer un zombie, voir un homme en poussant loin. Et aussi lui dire que ça ferait du bien à beaucoup de monde d'apprendre à se déplacer silencieusement en forêt, Ivy et 'Liz le lui ont d'ailleurs déjà demandé. Enfin si Ivy arrive à maîtriser ses coups de sangs assez longtemps pour se taire en forêt...

Le tour de Samuel arrive et lui aussi repart à parler pour être d'accord avec ce que Melody lui a dit. En même temps avait-il vraiment le choix ? Pas du tout. La demie écossaise hoche la tête alors qu'il lui demande son avis, accompagnant son geste de tête d'un simple :

- Cela va de soit...

Non mais il la prend pour qui là ? Comme si elle pouvait dire le contraire, d'ailleurs quelle personne même saine d'esprit, ou non, irait dire l'inverse "non, non, il n'y a besoin de personne en guetteur, c'est porte ouverte à toute les fenêtres ce soir". Cette brève réponse faite et n'ayant rien de plus à dire pour cette fois, Melody se contente de regarder 'Liz se redresser et s'éloigner avant d'observer Seth qui lui bien sûr n'a rien de plus à dire. Même pas un mouvement de tête ou un autre, ce qui déclenche un profond soupir chez Melody qui se retient de toutes ses forces de ne pas voler dans les plumes de son compagnon là maintenant tout de suite. Par contre quand elle va le chopper entre quatre yeux, il va le sentir passer et pas qu'un peu entre son comportement du matin et son absence de deux jours...À moins qu'elle ne se soit quelque peu calmée d'ici là.

Décroisant enfin les bras, elle s'étire légèrement, ils l'ont épuisée tous autant qu'ils sont, finalement la méthode de Matthew était la bonne pour diriger : solitaire, une attitude distante et ne parler que pour imposer. Pas de démocratie. Mais en même temps l'aîné des Jefferson a la carrure pour cela et malgré le fait qu'elle se sente proche de lui par bien des côtés, Melody ne pourrait pas faire comme cela, du moins pas maintenant, peut-être plus tard comme l'a laissé penser Elizabeth. Et ce même si elle n'est pas d'accord avec cela. Toujours est-il qu'elle en revient à ce qu'elle pense depuis le début, moins de paroles et plus d'actes, les actes parlent d'eux même et suffisent à tout démontrer.

'Liz partie, Seth qui fait la tête, Samuel sur le départ et Frida ayant dit que le groupe s'est assez éternisé comme ça, Melody pense que la métisse ne rajoutera rien de plus. Potentiellement à tord mais la brune commence à s'écarter du feu de camp non sans un dernier regard pour les autres, histoire de vérifier ce qu'elle pense et visiblement elle avait raison puis elle lève le nez le nez vers le ciel. Il est temps pour elle de décider quoi faire du peu de matinée qu'il reste puis de l'après midi.

[Fin du jeu]
Page 5 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: