Haut de page
Bas de page


Forum JDR post apocalyptique basé sur la thématique des zombies, de la mutation et particulièrement de la survie, dans un monde partiellement futuriste.
 

[Ferme Wallace] La blonde et le chien - 27/02/35
 :: Memorial :: Hopeless Life : First Season :: Ferme Wallace :: Périmètre

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Matt Campbell

Anonymous
Invité
Ven 12 Fév - 17:05
Toujours pensif et curieux, Matt avait écouté Dakota répondre à la question de Kaitlin. Des réponses qui le concernaient autant que la jeune femme. A mesure qu’elle parlait, leur révélant quantité d’informations plus ou moins plaisantes, l’aîné Campbell n’avait pu s’empêcher de se dandiner d’un pied sur l’autre, chassant tant bien que mal les fourmillements qui lui courraient sous la peau.

Plus qu’une simple ferme et une poignée de personnes revenues, Dakota mentionnait l’existence de tout un campement de survivants rôdés à la survie dans ce bas-monde. Mais ce fut la seconde partie du discours de la jeune blonde qui renvoya à Matthew les souvenirs les plus sombres et les plus douloureux de ses dernières heures. Ces bandits qu’il avait croisé, qui l’avaient blessé et laissé pour mort, à la merci des rôdeurs. Dans un réflexe, il passa sa main le long de sa cuisse, à l’endroit où le projectile avait déchiré ses chairs. De tout cela, il ne restait plus qu’un trou dans le tissu rêche de son pantalon.

Mais aucune mise en garde, ni aucune menace ne le ferait se détourner de son objectif. Il se fit simplement la promesse d’être encore plus vigilant et méfiant à l’égard des autres. Aucune crainte ne pouvait de toute manière dépasser celle d’échouer à nouveau. Matt secoua lentement la tête, ruminant ses pensées tout en refusant l’idée même d’un échec. Il y arriverait, coûte que coûte.

Le départ vif du doberman, suivit quelques instants plus tard d’un appel issu d’une voix masculine arrachèrent l’homme à ses pensées. Relevant légèrement le menton, souriant très légèrement en écoutant la remarque de la blonde, il tourna la tête en direction de Kaitlin alors qu’elle venait lui souffler quelques mots et lui demander son avis.


« Mon choix restera le même en ce qui me concerne. Quant à ces gens, sans parler de confiance, je pense que l’on peut se fier à eux et leur expérience. Et notre état physique ne nous offre pas vraiment le luxe de refuser leur aide. »

Matthew avait répondu à Kaitlin sur le même ton, discret et aimable. Il ignorait si la jeune femme nécessitait d’être rassurée ou plus simplement soutenue dans ses décisions. Puis décidant que la présence d’un nouvel interlocuteur pourrait bien signer leur départ à tous les deux, il se retourna et fit quelques pas mal assurés pour rejoindre les affaires disposées sur le sol. S’accroupissant lentement, non sans grimacer d’effort à trop tirer sur ses muscles, il récupéra ce qui traînait au sol, garnissant les différentes poches de sa veste et de son pantalon des divers biens.

Puis il finirait par se redresser au terme d’une longue minute dont les gestes si simples lui avaient paru harassants.

Dakota Marlon

Anonymous
Invité
Sam 13 Fév - 21:09
Son attention détournée de vous deux, vous avez ainsi la possibilité d'échanger entre vous sans que Dakota ne vous écoute. Pendant que vous discutez entre vous, la jeune blonde s'écarte d'un mètre ou deux de sa position initiale, guettant l'arrivée du fameux Ricky. Et c'est Tobby qui revient en premier vers le trio, trottinant tranquillement avant de se poser assis près de Dakota. À quelques pas derrière le chien, un jeune homme brun dont la chevelure est à moitié dissimulée par un chapeau de cow-boy. Portant un jean bleu et une chemise à carreaux, il approche de Dakota tranquillement.

"Ouais je sais mais je commençais à m'inquiéter de pas te voir revenir et je suis pas le seul d'ailleurs. Qu'est-ce qui te prend autant de temps pour..."

Celui dont vous savez le nom, Ricky, se stoppe avant la fin de sa phrase percutant de vos présences. Et s'il vous détaille des pieds à la tête sans aucune retenue, ni gêne, vous pouvez en faire de même et ainsi constater qu'en plus de son allure générale, il ne semble pas plus âgé que Dakota. Dix-neuf ou vingt ans lui aussi.

"Salut vous deux." Puis en regardant Dakota "Ils sont comme les autres ? Tu les as mit au parfum déjà ?"

Ce à quoi la jeune blonde lui répond sans aucun temps mort.

- Oui des ressuscités aussi et oui je viens juste de terminer, on allait bouger pour la ferme avant que tu débarque.
"Ok. Pamela ne pourra pas leur faire un truc à manger, tu le feras ?"
- Oui oui et je leur montrerai la douche aussi, comme d'habitude quoi.
Dakota se tourne alors vers vous deux. Ricky voici Kaitlin Cooper et Matthew Campbell. Kaitlin et Matthew voici donc Ricky Jefferson.

Accompagnant ses paroles des gestes usuels lorsqu'on fait des présentations. Vous pourrez voir tout les deux que le jeune homme n'a pas écouté Dakota jusqu'à la fin.

Matt, tu es devenu la cible de toute l'attention du jeune Ricky qui te dévisage et plisse les yeux, semblant chercher une réponse en toi à une question qu'il se pose. Et ce avant de voir Ricky avoir un bref reniflement, cachant tu ne sais quelle émotion jusqu'à entendre ce qu'il te dit.

"Matthew hein ? Tu porte le même prénom que mon grand frère. Mais ce qui est marrant c'est que je connais une fille qui s’appelle comme toi. Elle vit pas loin d'ici d'ailleurs dans le campement dont Dakota a dû te parler. Melody Campbell, ça te parle ?"

Kaitlin, tu peux entendre les paroles de Ricky mais Dakota, voyant comment ça tourne entre les deux hommes, s'approche pour s'adresser uniquement à toi.

- Tu veux un coup de main pour embarquer tes affaires ou ça va aller ? Comme ça dès qu'ils ont fini, on peut y aller et tu pourras demander à Ricky mais aussi aux autres pour ton ami.

Tu peux alors noter que la jeune blonde se laisse emporter par les paroles du jeune homme, passant avec toi du vouvoiement au tutoiement. Le chien en voyant Dakota bouger se rapproche à son tour, venant réclamer une grattouille ou deux sur la tête.

Kaitlin Cooper

Anonymous
Invité
Mar 16 Fév - 23:27
Matt me répond et je trouve cela courageux de poursuivre son choix alors que Dakota avait dit des paroles assez décourageantes sur le fait de se retrouver seul dans la nature. Et je suis du même avis que lui sur la façon d’analyser la confiance que l’on peut leur accorder au vu de notre état.

- Je suis plutôt d’accord avec toi mais j’espère qu’on ne se trompe pas et que l’on ne va pas se trouver dans une situation pénible de par ce choix.

Ensuite Ricky commence à s’approcher, et le chien le suit comme seul un fidèle toutou peut le faire, apparemment il s’inquiétait du départ de Dakota et de la longueur de celui-ci.

Ensuite Ricky et Dakota prennent la parole, je comprends à leurs mots que c’est vraiment une banalité pour eux que d’accueillir des paumés fatigués comme nous. Et ça me rassure un peu même si je ne comprends pas leurs motivations, personnellement je trouve que c’est beaucoup de risques pour un remerciement minime.

Ricky reprend la parole et semble quelque peu menaçant envers Matt mais après tout ce sont leurs histoires et il dit peut-être connaitre quelqu’un de sa famille d’après ce que je comprends. J’espère vraiment que c’est sa sœur parce que ça éviterait à Matthew de faire des kilomètres dans la nature sans savoir où aller pour la retrouver peut-être un jour. Mais je suis déçue, car personne n’évoque Armstrong, il ne doit donc pas être connu d’eux en tout cas.

Je présume aussi vu son comportement avec Dakota et Matt que Ricky se sent un peu comme le chef de la communauté. Il essaie d’entrer de jeu d’imposer son autorité et il dégage une certaine méfiance qui n’est pas de trop je suppose. Je suis un peu impressionnée car je ne sais pas encore comment il réagit et comment le « mettre dans ma poche ».

Voyant que les deux hommes se jaugent, Dakota en bon exemple de la solidarité féminine s’approche de moi et me propose un coup de main bienvenu pour ramasser mes effets. Le chien aussi s’approche en la voyant bouger. Elle est devenue plus familière avec moi, ce qui me fait penser qu’elle est plus sympathique si on veut. En plus elle me laisse à penser qu'ils ne connaissent pas tous les membres du camp qui sont comme nous des ressuscités donc peut être qu'elle ne sait pas qui est Armstrong, et qu'il est là-bas !

- Oui, merci je veux bien un coup de main, je ne me sens pas au top de ma forme. Et je suis vraiment percluse de douleurs.

Etant donné qu’on est un peu éloignées des garçons je profite pour lui demander ce qui me taraude.

- Pourquoi Ricky se méfie-t-il autant de Matt à ton avis ?

En attendant sa réponse, je gratouille machinalement le chien entre les oreilles car ces bêtes-là aiment bien ce genre d’attention. Et quelque part ça me détend aussi de pouvoir encore donner de l’affection à quelqu’un même un animal après tous ces événements tragiques et étranges.

Matt Campbell

Anonymous
Invité
Mer 17 Fév - 22:26
L’aîné des Campbell prenait le temps d’arranger ses poches garnies des objets soit-disant siens ainsi ramassés sur le sol, laissant tout le loisir à Dakota de discuter et échanger à leur propos avec ce fameux Ricky. Ce n’est qu’au moment des présentations d’usage que Matthew posa enfin son regard émeraude sur celui qui lui apparaissait comme un brave garçon de ferme. L’homme lui tendit une poignée de main qui se voulait ferme, autant que sa forme le lui permettait de l’être, mais son geste fut bien vite interrompu par l’insistance dont semblait faire preuve Ricky à l’observer et le détailler en retour.

Fronçant lui-même les sourcils en soutenant le regard du jeune homme, son visage barbu se figea dans une longue contemplation, pleine de silence et de curiosité. Inclinant légèrement la tête sur le côté gauche, le visage toujours fermé, il s’humecta quelque peu les lèvres avant de prononcer les premières syllabes destinées à dissiper le malaise naissant que suscitait ce jeune homme à l’observer ainsi.


« Aurai-je… »

Mais Matt n’eut pas le temps de poursuivre que ce jeune mâle prit la parole, dressant un corollaire tout à fait banal et inintéressant entre son patronyme et celui de son frère disparu, s’il avait bien compris les explications de Dakota. Et il n’y aurait guère porté plus de crédit qu’un simple sourire amusé, par pure politesse, si la suite des propos de Ricky, entendre le nom de sa soeur s’échapper de ses lèvres, ne lui avait pas soudainement fait l’impression de recevoir un direct du droit en plein estomac.

L’archéologue se raidit, ses paupières s’écarquillant d’une stupeur toute légitime en même temps que sa bouche s’entrouvrait dans un soupir surpris. Titubant légèrement, son équilibre déjà précaire encore plus mis à mal par la soudaine lourdeur qui lui prenait les jambes, Matthew ne put s’empêcher de bégayer, les lèvres légèrement tremblantes tout autant que ses mains, puis le reste de ses membres. Le souffle coupé, il se résigna à s’asseoir à nouveau au sol, bien malgré lui après les efforts que cela lui avait demandé de se tenir debout.

En complet état de choc, subissant les conséquences de cette nouvelle sans parvenir pourtant à l’entendre, et encore moins à y croire, il ramena ses mains devant son visage. Il en contemplait les paumes soudainement moites, tenues face à lui, à une vingtaine de centimètres, ses yeux passant de l’une à l’autre comme s’il y cherchait un soupçon de vérité, un pan de réalité auquel se raccrocher sans y parvenir vraiment.

Il se sentait affreusement vivant, perclus de ces douleurs, de ce mal de tête oppressant et entourés de ce inconnus qui en savaient beaucoup trop pour être vrais. Et si jusque-là son esprit, tout Cartésien se voulait-il, avait su s’accommoder de ces nouvelles, ce ramassis d’inepties difficile à croire, le fait d’entendre prononcer le nom de sa soeur avait été la goutte de trop, d’autant plus par la bouche d’un gamin totalement inconnu.

Relevant son regard aussi abasourdi qu’absent pour contempler Ricky, puis Dakota, puis le reste de l’environnement autour de lui, il considérait que tout cela se voulait bien trop beau pour être vrai. Il ne pouvait en être autrement.


« Je… Je suis mort, n’est-ce pas ? »

Une question purement rhétorique qui n'attendait pas de réponse. Matt s’était su mordu, s’était vu et senti mourir sans aucun doute possible. Et dans la mort, il venait de découvrir ce qu’il y avait après. Un lieu inconnu, un endroit sauvage, familier sans l’être, peuplé d’êtres célestes ou de figures éthérées qui lui susurraient à l’oreille ce qu’il préférait entendre plutôt que lui confirmer son trépas et l’enfoncer dans son échec.

Un éclair de méfiance sauvage passa dans ses émeraudes, ses paupières se plissant d’une suspicion sans borne, alimentée par un farouche déni de cette réalité. Dans un souffle, à peine plus élevé qu’un murmure, il avait posé une question dont les réponses pourraient l’amener à tout reconsidérer, une seconde fois.

« Qui êtes-vous ? Ou quoi ?  »

Evènements

Anonymous
Invité
Jeu 18 Fév - 0:36
Kaitlin, ce qu'il se passe entre les deux hommes est toujours bien visible et audible pour toi alors que Dakota t'aide à ramasser tes affaires en le faisant même à ta place après que tu lui fasses part de tes douleurs. Ce qu'elle peut comprendre facilement. La jeune blonde met la ration de nourriture à peine entamée dans ton sac à dos puis elle y ajoute les jumelles avant de le fermer et de te le tendre. Jetant un coup d'oeil vers Ricky et Matt avant de te répondre.

- Comme je te l'ai dis, Ricky a son grand frère porté disparu et depuis qu'il a rejoint la ferme il essaye de faire sans lui, de trouver sa place. Et puis tu as entendu il porte le même prénom tous les deux ce qui doit rendre triste Ricky enfin je suppose même s'il ne le dira pas. Tu vois je savais qu'il se nomme Matthew aussi mais j'ai zappé sur le coup, Ricky n'en parle que très peu. Je dirais aussi que Ricky doit bien connaître la fille dont il parle, il doit vouloir s'assurer de quelque chose, la protéger en quelque sorte comme il essaye de le faire avec nous tous.

Tu peux alors voir Dakota baisser le regard, quelque chose en elle ou dans ce qu'elle vient de te dire a dû raviver un souvenir encore frais. Et si tu ne peux plus voir son regard, tu peux comprendre qu'elle a les larmes aux yeux quand elle vient essuyer son visage avec la manche de son pull.

Matt, entendre le nom prononcé par Ricky est difficile pour toi et ta réaction on ne peut plus légitime mais le jeune homme ne semble pas décider à te laisser ressasser les faits en paix. Si bien qu'à tes deux questions, Ricky commence par passer une de ses mains sur son visage, il ne s'attendait sans doute pas à cette réaction avant de prendre la parole.

"Ouais tu es mort et revenu à la vie et compagnie, tu le sais déjà tout ça et tu sais déjà qui je suis. Et ouais tout ceci est bien réel et je la connais bien Melody enfin un peu, bref que ça soit ta sœur ou ta femme, et c'est le cas vu ta réaction, t'vas la retrouver bientôt. Mais tu dois d'abord te remettre puis on peut pas t'y emmener tout de suite par contre."

Ricky redresse la tête pour regarder chaque personne présente avant de se stopper sur un point derrière Kaitlin et Dakota.

" Aller Matthew debout on y va, en route pour la ferme, tu auras le temps de me poser des questions plus tard. Dakota dépêche toi de les emmener, je vous rejoins dans deux minutes ! "

La jeune blonde se retourne pour voir la raison qui fait se presser Ricky pour découvrir à une bonne cinquantaine de mètres un zombie traînant sa carcasse dans la direction des survivants. Kaitlin et Matt, vous pouvez bien évidemment vous aussi prendre conscience de l'approche du mort-vivant.

Ricky et Dakota patienteront jusqu'à ce que Matt se relève, le jeune homme l'aidera même s'il le faut. Et pendant que la jeune blonde vous emmène avec elle, le jeune homme restera en arrière pour sortir une arme à feu avant d'aligner le zombie.
Dakota vous montrera le chemin en vous faisant tout d'abord franchir la barrière de bois marquant la limite du terrain de la ferme avant de vous faire passer à travers le champs pour regagner la ferme. Ce n'est qu'une fois le tiers du champs traversé que vous pourrez entendre le coup de feu signant le décès du mort-vivant pour ensuite voir Ricky vous rejoindre et terminer le chemin avec vous. Puis vous verrez alors les bâtiments de la ferme, la vaste grange tout d'abord puis la maison d'habitation, les deux jeunes gens et le doberman vous guidant vers cette dernière.

[Fin du jeu.]

Éléments scénaristiques :
 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: