Haut de page
Bas de page


Forum JDR post apocalyptique basé sur la thématique des zombies, de la mutation et particulièrement de la survie, dans un monde partiellement futuriste.
 

Au bord de la route - 20/02/35
 :: Memorial :: Hopeless Life : First Season :: Camp Hope :: Périmètre

Aller à la page : Précédent  1, 2

Melody Campbell

Anonymous
Invité
Dim 21 Fév - 20:09
Le jeune homme est d'accord pour appeler la ferme, mais le fera t-il vraiment ? Est-il quelqu'un de confiance ou non ? Elle n'arrive toujours pas à le définir mais ce qu'elle sait par contre c'est que s'il le fait, il gagnera des points auprès de la brune. Ou plutôt il reviendra à une neutralité parfaite vu ce qu'il vient de dire et qui ne plait pas du tout à la chasseuse, sérieusement pour qui il se prend là ? Un éclair de fureur passe dans le regard vert de Melody alors qu'elle lui répond sèchement.

- Je n'ai pas besoin de toi pour me sentir coupable ou responsable de quoi que se soit ! Et même si je n'aime pas beaucoup Samuel, que ça soit lui ou moi ça aurait été la même chose, l'attaque aurait eu lieu quand même, la finalité aurait peut-être changé mais c'est tout.


À la nuance près que la brune continuerait à aller au front si cela est nécessaire, même maintenant avec tout ce qu'elle sait elle le ferait, pour elle, pour ceux qui n'ont rien demandé mais aussi pour le beau brun, tenir sa promesse. Elle plisse les yeux l'espace d'une seconde et sa voix se fait moins rude alors qu'elle reprend la parole.

- Le détrôner n'est pas forcément la meilleure chose à faire, cela risquerait d'être pire même. Par contre faire en sorte d'enfin faire le deuxième campement est une possibilité viable et je sais comment m'y prendre avec lui pour lui faire accepter cette idée. Mais pour ça il faudrait d'abord que les autres reviennent sains et saufs et il y a tellement d'autres choses à faire aussi avant de l'envisager...

Que les autres reviennent, qu'elle puisse récupérer son camping-car mais surtout avant toute chose qu'elle guérisse et retrouve l'usage de son bras, qu'elle puisse et se défendre et chasser. Sans parler qu'elle sait pertinemment que le fameux inconnu, le Vagabond a réellement des choses à leur dire, des choses importantes même et qui pourrait fort changer la vision des faits de beaucoup de monde comme le beau brun l'a laissé entendre. Melody appréhende d'ailleurs le moment où elle devra faire face à cet homme, entendre ce qu'il a à dire que le chasseur ne pouvait pas lui dire pour "ne pas t'influencer" comme il lui a dit. La brune a juste envie de fuir tout ceci, cette nouvelle vie et ce qui l'attend alors qu'elle se retrouve seule pour affronter les faits, ni son frère, ni Lui près d'elle pour qu'elle se sente en sécurité comme elle l'était la veille alors qu'elle était dans ses bras.

Le louveteau à ses pieds s'étire avant de s'étaler de toute sa longueur sur le sol, il est tellement paisible et tranquille ne se souciant que de jouer, se remplir le ventre et dormir que cela lui arrache un sourire quand elle reporte son regard sur lui. Avant d'en revenir à Jordan, passant une nouvelle fois du coq à l'âne dans ses paroles.

- Au fait, tu sais qui est dans la chambre où j'ai dormi cette nuit ? Que je lui demande de faire attention à ne pas laisser Croc-blanc sortir seul, j'ai eu peur pour lui en me réveillent tout à l'heure heureusement il était avec Snatch.

Jordan Getz

Anonymous
Invité
Dim 21 Fév - 23:55
Comme je le craignais, j’avais été trop dur avec Melody. Et comme je le craignais, elle ne l’avait pas du tout bien pris. Bien au contraire. Elle avait du caractère malgré son état alarmant. J’étais intimement convaincu que rien n’aurait été pareil si la brune avait été maîtresse à bord. J’avais détourné le regard. Face à la fureur de la chasseuse, et surtout, sachant que c’était de ma faute s’il elle était dans cet état, je ne pu que regretter ma franchise.

Du moins, c’était ce que je pensais avant qu’elle me parle de l’idée de partir pour établir un second campement. Je regrettais qu’elle ait mal pris ce que je lui avais dit, mais finalement, c’était un mal pour bien. Un nouveau campement serait bien plus qu’une bonne idée. C’était ce qu’il fallait faire. Je me réjouissais intérieurement de sa réponse. Mais ce n’était pas possible pour l’instant, il fallait attendre les autres. Et surtout James. La brune était dans un sale état, et elle ne pourrait rien préparer actuellement. Sans parler du fait qu’il y avait beaucoup de choses à faire avant de partir. Tellement de choses à faire avant de l’envisager.

Mais peu importait. Cette idée avait germé dans la tête de Melody, c’était tout ce qu’il fallait. Je laissais passer quelques secondes avant de l’entendre changer de sujet. Pour me parler de son petit louveteau. Qui avait un joli nom d’ailleurs. Ce petit louveteau qui s'étirait et qui faisait sourire la belle brune.

“Joli nom. C’est moi qui dors dans la chambre. Je ferai attention à lui. Promis.”

Je me levais lentement, attrapant ma hache avec ma main gauche pour poser mon regard sur Melody une fois que je serai debout pour lui parler à nouveau.

“Je te demande de m’excuser pour avoir été dur avec toi tout à l’heure, c’est juste que… T’es certainement la seule qui est capable de nous mener, t’es quelqu’un de confiance Melody. Tu es blessée, et tu m’as dit qu’il y avait tellement de choses à faire, tu n’as qu’à me dire et je le ferai du mieux que je pourrai. Je vais appeler la ferme, il ne faut pas attendre que ta blessure s’aggrave.”

Je me sentais coupable, j’avais besoin de me racheter, mais il y avait aussi des tas de choses à préparer pour nous, pour le second campement. L’idée germait dans l’esprit de la chasseuse, il ne fallait pas laisser cette graine se noyer dans des doutes. Il fallait faire le nécessaire le plus vite possible. Dès que les autres seraient arrivés, nous devions être prêts.

Melody Campbell

Anonymous
Invité
Lun 22 Fév - 13:50
Les yeux toujours fixés sur le bébé loup rouge, la brune écoute la réponse de Jordan concernant la chambre et le nom du louveteau. Ce n'est pas tant que le nom soit super joli qui compte mais que ça soit le chasseur qui lui ait donné là oui, enfin ça personne ne pourra jamais le savoir. Et puisque visiblement elle n'a pas à transmettre sa demande à quelqu'un d'autre, elle se contente de hocher la tête à l'intention de Jordan, là encore il reste à voir s'il le fera ou non. Puis il revient sur ce qu'il vient de dire et qu'elle a mal prit en effet, elle ne sait pas ce qu'il cherchait à faire et à vrai dire elle n'est pas sûre de vouloir le savoir. Reportant en dernier lieu son regard sur le jeune homme.

- Comme tu le dis me soigner reste la priorité, je te laisse appeler la ferme. De mon côté je vais remonter m'allonger avant de ne plus pouvoir bouger. On aura le temps de reparler de tout ça plus tard.

La fatigue, elle la ressent de plein fouet, ce qui la frustre au possible mais en même temps elle ne peut pas lutter contre. Enfin elle le pourrait mais ça ne servirait à rien du tout si ce n'est à l'épuiser un peu plus. Elle a besoin de repos et elle le sait et faut pas qu'elle se leurre, elle n'a plus comme hier un élément très motivant pour la faire avancer coûte que coûte.

Avec des gestes lents, elle récupère l'arbalète posée à ses côtés avant de se redresser, devant faire avec un vertige qu'il la prend et la laisse quelques instants déboussolée. Pour ensuite se diriger vers la caravane pour grimper à l'intérieur avant de farfouiller dans les stocks afin d'en sortir de quoi grignoter pour elle et pour le bébé loup qui ne sait pas encore chasser seul. Ceci fait elle lancera un dernier regard à Jordan.

- Merci Jordan.

Merci pour quoi, impossible de le dire sans doute pleins de possibilités. La brune appelant son louveteau qui fini par s'étirer et se lever pour d'abord la rejoindre et ensuite la suivre, ou plutôt galoper devant elle vu qu'elle n'avance pas très rapidement. Ce n'est qu'une fois son lit regagné qu'elle entreprend de manger un morceau et de faire manger le louveteau, ses pensées se perdant très rapidement du côté d'une certaine cabane. Repensant à tout ce qui a pu être dit par l'homme, elle termine par hisser le louveteau sur le lit et s'allonger dessus à son tour. Avant que Morphée ne vienne la chercher pour retourner au pays de songes.

Jordan Getz

Anonymous
Invité
Lun 22 Fév - 14:54
Posant ma hache sur mon épaule, maintenant le bas du manche avec ma main, j’osais regarder Melody lorsqu’elle me répondit. Il fallait que je contacte la ferme, que je trouve de l’aide dans le but de trouver assistance pour la belle brune. Si la douleur liée à ses blessures pouvait réellement l’empêcher de bouger, il fallait absolument trouver de l’aide et vite. Attendant quelques secondes que la chasseuse se lève avant de la suivre pour vérifier qu’elle arrivait bel et bien à tenir la route sans menacer de s’écrouler d’un instant à l’autre.

Suivant Melody jusqu’à ce qu’elle rentre dans la caravane, attendant à la porte, le temps qu’elle ressorte. Entretemps, j’avais déposé ma hache sur le sol, le fer posé à terre, et le manche tenant restant en appui contre la paroi de la caravane.

Il faisait bon. Un léger courant d’air frais agréable venait se glisser sur mon visage. Fermant les yeux et prenant une grande inspiration, je pensais à ce que je devais dire aux membres de la ferme, comment leur demander de l’aide ? Mais surtout, allaient-ils nous venir en aide si je leur demandais ? Ouvrant les yeux lorsque Melody descendait de la caravane, m’adressant un remerciement auquel je répondis par un léger sourire à son égard. Son petit louveteau la suivait toujours alors qu’elle partait pour se reposer.

Posant un pied dans la caravane, je me rappelais que les stocks avaient étés déplacés à l’intérieur de la maison. Je faisais demi-tour pour rentrer dans la maison pour enfin me diriger vers le garde-manger qui se situait au rez-de-chaussée de la maison. Il fallait que je vérifie l’étendue des stocks de kits médicaux avant d’appeler la ferme. Je devais être sûr de ce que j’allais leur dire, sûr qu’il n’y aurait aucune incompréhension de ma part ou bien de leur part.

Tout était bien rangé. Un léger sourire se dessina sur mon visage. C’était grandement apprécie de pouvoir observer un semblant d’ordre dans les stocks. Les médicaments et autres ressources médicales étaient rangées au même endroit, sans se mélanger avec le fatras annexe. Bien heureusement, je n’avais pas mis longtemps pour les trouver. Farfouillant dans les stocks, je pouvais trouver différents kits médicaux, différents, malgré mes compétences en médecine aussi étendues que mes connaissances en orthographe bulgare, je pouvais me douter que tout cela suffirait pour soigner Melody.

Ressortant du garde-manger pour ressortir de la maison, je rentrais encore une fois dans la caravane, avec pour objectif d’appeler la ferme. La fréquence du poste était sans aucun doute la bonne.


[Fin du jeu]
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: