Haut de page
Bas de page



 

[CS, E, EXP] Besoin de changement d'air - 25/03/35
 :: Memorial :: Hopeless Life : First Season :: Excursions

Aller à la page : 1, 2  Suivant

Evènements

Anonymous
Invité
Jeu 14 Juil - 1:11







Besoin de changement d'air
Interprété par Melody Campbell et Mark Logan

Mark Logan

Anonymous
Invité
Mar 19 Juil - 15:11
Ce jour Mark a eu l'impression que le campement n'était qu'un vaste bordel et que tout le monde courrait de partout et sur les nerfs en plus, une impression réelle ou imaginaire cela lui importe peu. Imperméable à beaucoup de chose l'ex mineur sera resté dans son coin à ne parler à personne sauf si on venait le voir bien entendu ou s'il n'avait pas le choix. S'occupant comme à son habitude de son entraînement de musculation et de force, pompes, abdos et compagnie, se servant d'une des poutres du bâtiment annexe pour faire des tractions, un rondin en marche-pied pour l'atteindre et c'est parti pour une séance d'entraînement. Faisant également un footing léger autour du périmètre sans se départir de son couteau de combat au cas où un charognard ait la bonne idée de venir voir par là ce qu'il se passe. Son entraînement quotidien terminé Mark part dans le jardin de la maison du côté du puits, là où il est tranquille pour pouvoir prier.

Ce n'est que sur la fin de l'après-midi, ou au milieu, il s'en fiche lui du temps qui passe et alors qu'il étudie une nouvelle fois les cartes des secteurs, qu'il est dérangé dans son entreprise par la petite brune adepte de la chasse. Celle-ci lui demandant s'il compte repartir en excursion, vers où et quand, un haussement d'épaules plus tard il lui explique qu'il compte aller explorer le secteur E le plus tôt possible. Et à sa grande surprise la damoiselle lui propose de venir avec lui et en plus de partir dans la demie-heure qui suit, prétextant qu'elle a besoin de changer d'air et qu'il est grand temps pour elle d'aller un peu en ville. Mark n'est pas dupe elle, qui l'ignore depuis qu'il est arrivé, a une subite envie de partir seule avec lui, il ne peut y avoir qu'une raison la petite a envie de se dévergonder avec lui sans oser le lui dire en face. De quoi lui donner envie de se lécher les babines comme on dit et bien entendu loin de lui l'idée de refuser une telle sortie en tête à tête, il devra juste arriver à la jouer fine pour avoir ce qu'il veut et trouver la bonne occasion pour pouvoir profiter à l'abus de son petit cul de brune aux airs de coincée.

Inutile de dire qu'il lui faut alors moins d'une demie-heure pour se retrouver prêt à partir en excursion, déjà son équipement est rapide à mettre en place : couteau de combat à la ceinture, sac à dos contenant les poings américain, ses toutes nouvelles jumelles, sa lampe torche, un talkie et une bouteille d'eau d1l au cas où. Sans oublier son gilet pare-balles bien fixé sur son torse. Il ne lui reste plus qu'à retourner emprunter la clé de la Chrysler comme la dernière fois, en même temps il n'y a qu'elle à disposition, les véhicules se font rares dans le campement. La seule autre voiture, les clés sont conservées par Elizabeth et il irait bien les récupérer d'une manière particulière si elle n'avait pas son chien de garde humain collé à ses basques en permanence. Enfin un jour ou l'autre il pourra s'occuper d'elle, il doit juste être patient. Et puisqu'il ne part pas avec des inconnus comme la dernière fois, il ne prend pas d'autres armes et surtout pas à feu n'ayant pas loupé l'arbalète de la petite brune.

D'ailleurs quand elle le rejoint, il peut voir qu'elle est bien plus armée que lui, ce qui pourrait presque le faire sourire s'il ne se focalisait pas sur le corps de la damoiselle. Une fois son sac sur la banquette arrière de la Chrysler ainsi que celui de la damoiselle, Mark n'a plus qu'à démarrer la voiture et la lancer sur la route. Les cartes soigneusement étudiées et le départ déjà emprunté, Mark se permet d’accélérer pour rejoindre Snyder le plus rapidement possible et s'il a tout le loisir d'observer des charognards sur la route en léger mouvement ou statique il peut gagner la ville sans avoir à slalomer sur le goudron ou à en percuter un. Les choses se corsent une fois dans la ville même, reprenant la route qui passe entre les secteurs B et C pour gagner le secteur, il doit rouler à vitesse réduite pour passer entre des rôdeurs pouvant même entendre le crissement de leurs ongles sur la carrosserie. Devant en bousculer quelques uns aussi pour pouvoir passer, veillant néanmoins à ne pas les percuter sous un mauvais angle qui les feraient tomber devant la voiture et l'obligerait à rouler dessus. Il manquerait plus que de la chair de charognard se coince dans les roues et autres endroits stratégique d'autant plus que ce n'est pas un 4x4 qu'il a en main.

Devant ensuite traverser le secteur D pour pouvoir rejoindre le secteur E ce qui ne se fait pas sans heurts puisque Mark doit rouler sur le bas côté et/ou zigzaguer entre les voitures présentes mais aussi entre les charognards qui eux se tournent sur son passage pour changer de direction et essayer de suivre l'engin motorisé. Traverser comme il peut l'embouteillage pour longer le quartier 1 à sa gauche et le quartier 3 à sa droite pour le secteur D et remonter sur le E. Ce n'est qu'à la frontière entre le secteur D et le secteur E que Mark stoppe la voiture. Le temps pour lui d'observer, à la dérobée, la damoiselle à côté de lui avant de s'intéresser au secteur qu'ils vont visiter. Observant les routes, les lieux et leur disposition mais aussi essayant de voir la population de charognards se trouvant là.

Melody Campbell

Anonymous
Invité
Mer 20 Juil - 13:14
Même en ayant envie de partir en excursion, une fois devant la Chrysler Melody se bloque devant la portière passager, avec l'accident de la semaine dernière elle ressent une grosse appréhension de devoir remonter dans une voiture pour aller en ville. Elle a beau savoir qu'il n'y a pas le choix, qu'ils ne peuvent pas y aller à pieds, elle a peur même de devoir monter dans l'engin. Observant l'homme avec qui elle part, cherchant à déceler juste en le regardant s'il sait conduire lui pas comme James qui les a envoyé dans ce mur. Mark a l'air détendu en tout cas, elle le suit des yeux pour le voir déposer son sac sur la banquette arrière, cela elle peut faire aussi ça ne lui coûte rien pour le moment. Les deux sacs à l'arrière et les portières refermées, il lui faut maintenant grimper dans le véhicule, l'homme est déjà installé derrière le volant alors qu'elle a encore la main sur la poignée de la portière avant. Ce n'est qu'en entendant le moteur se mettre à ronronner que Melody trouve le courage d'ouvrir la portière et de monter dans la voiture, ayant gardé son arbalète à portée de main, ses doigts se crispent dessus pour lui éviter de trembler.

Avant qu'elle n'attrape nerveusement la ceinture de sécurité de la Chrysler pour la mettre, légèrement rassurée en entendant le clic quand la ceinture se clipse, elle remet malgré tout ses mains sur son arme de jet avant de s'enfoncer autant qu'elle le peut dans le siège. Fermant les yeux quand Mark met la voiture en mouvement, elle se force à respirer le plus calmement possible et à penser à autre chose. Se refaisant le décompte mental de son équipement, son arbalète en main c'est bon, son SIG Sauer avec le silencieux dessus dans la poche de sa veste pour le moment c'est bon aussi. Le gilet pare-balles trouvé dans cette maison la semaine dernière, c'est bon aussi de toute façon elle ne risque pas de le louper alors qu'elle le sent très bien sur elle. Son sac à dos sur la banquette avec dedans ses couteaux de lancers c'est bon aussi, des cordes de rechange pour l'arbalète et sa pelote de ficelle c'est bon également, le poignard de chasse et les autres objets du kit armement c'est bon. Tabac/Briquet et la balle c'est tout bon également.

Comme quoi la chasseresse était déjà fatiguée nerveusement avant même de devoir monter dans la voiture, elle vient de tilter qu'elle n'a pas prit de talkie et qu'en partant si tard il se peut qu'il fasse nuit avant qu'ils ne rentrent. Bon pour une lampe maintenant qu'elle a développé cet sorte de don, elle a tendance à oublier que pour les autres ce n'est pas le cas. Finissant par ouvrir rapidement les yeux pour tourner son regard sur le conducteur, lui demandant si lui aurait pensé à prendre un talkie et une lampe. C'est dans une sorte de grognement qu'il lui répond par l'affirmatif, il a ce qu'il faut, lui ne détourne pas le regard de la route et Melody l'en remercie alors qu'elle angoisse toujours d'être dans cette voiture. Tout comme elle se dit qu'elle a peut-être bien fait de vouloir partir avec lui, qu'il a l'air de savoir s'y prendre même si bien entendu elle se méfie encore et toujours de lui. Elle se risque à observer le paysage qui défile sous les roues de la voiture, serrant les dents quand elle voit un zombie d'un peu trop près, si bien qu'elle referme les yeux et se tasse un peu plus dans la Chrysler. Faire l'autruche ne sert pas forcément à grand chose mais cela rassure un peu Melody.

Si la chasseresse trésaille à chaque mouvement du véhicule quand Mark doit pousser un rôdeur ou qu'elle serre les dents en entendant les crissements de leurs ongles sur la carlingue, finalement la voiture reste sur ses roues et sur la route. Bien que d'après ce qu'elle ressent l'allure reste modérée pas comme le toubib...Le temps semble lui passer lentement, très et trop lentement quand le conducteur stoppe la voiture, Melody se redresse un peu sur son siège et ouvre les yeux pour découvrir que Mark semble être parti à observer les lieux autour d'eux. Vraisemblablement ils sont arrivés à destination et du coup Melody se met elle aussi à observer les lieux et ce tout nouveau secteur, observant surtout la population de zombies se trouvant là avant de regarder les différents lieux qu'elle pourrait voir.

Evènements

Anonymous
Invité
Ven 22 Juil - 16:38
Par le Secteur D, vous avez dû éviter l’embouteillage de véhicules à l'arrêt par des manœuvres pas toujours évidentes, surtout avec le véhicule que vous possédez, avant d’emprunter la fameuse route filant tout droit vers le Nord et donc, vers le Secteur E. Vous avez pu également apercevoir sur votre gauche le grand portail de la déchetterie qui rappellera sans doute à Mark quelques souvenirs, mais là n’était pas le but de votre sortie.

[CS, E, EXP] Besoin de changement d'air - 25/03/35 Secteu11

Arrêtés à la frontière du Secteur E, c’est par le Sud-Est que vous aborderez le Quartier 1, marqué par la présence de Deux Lieux d’Habitations directement sur votre gauche.

Pour le reste, c’est une large plaine perdue dans un terrain aride et sec qui se dévoile sous vos yeux où vous apercevrez au loin légèrement sur la gauche les silhouettes de bâtiments industriels. Vous pourrez tourner tout de suite à gauche sur la route ou continuer plus au nord avant de bifurquer, afin d’aborder la seconde partie de ce Secteur qui se découpe aisément en 2 Quartiers.

Ce n’est qu’en vous enfonçant plus dans le Quartier 1 que vous ne trouverez pas moins de Trois Lieux Industriels, Deux Lieux d’Habitations supplémentaires sous forme de bureaux et Un Lieu d’Armement.

De votre position, vous n’arrivez pas encore à voir l’intensité de fréquentation du quartier, mais la disposition géographique est sans doute propice à l’installation de quelques malfrats, sans compter les différents morts.

Mark Logan

Anonymous
Invité
Mar 26 Juil - 17:24
Laissant la damoiselle dans son silence autant qu'il reste dans le sien si ce n'est pour vaguement lui répondre quant il est question de talkie, Mark n'en aura pas manqué pour autant que la petite brune semble mal à l'aise dans la voiture. Et là où d'autres certainement chercheraient à en connaître le pourquoi du comment soit en s'interrogeant et en évaluant les possibilités, soit en la questionnant directement, lui s'en fiche à vrai dire. Tant qu'elle est en état de se défendre contre les charognards, de fouiller et de récupérer des choses voir aussi de lui laisser son joli petit cul de gré ou de force, surtout de force, le reste ne le regarde pas. Enfin si il note tout de même que si elle est ainsi c'est qu'il y a une chance pour qu'il puisse faire ce qu'il veut d'elle mais encore faut-il trouver le moment propice à cela. Non il ne va pas céder comme ça aux envies qui le tenaille, les choses doivent être maîtrisées pour que la proie ne puisse pas alerter qui que se soit.

Une fois la voiture stoppée et le coup d'oeil lancé vers la damoiselle, Mark reporte son attention sur le quartier devant eux, découvrant tout de suite sur leur gauche deux lieux d'habitations avec au loin d'autres bâtiments. Une grande plaine au terrain aride et sec malgré l'époque de l'année et sur laquelle il peut apercevoir quelques silhouettes de charognards mais avec la distance impossible de définir précisément le nombre et leurs emplacements. L'ex mineur tourne la tête vers la chasseresse près de lui, lui demandant alors son avis malgré tout et visiblement à la réponse qu'il obtient elle est du même que lui, à savoir que pour le moment mieux vaut laisser les habitations et aller voir plus loin dans le secteur ce qu'ils peuvent trouver à commencer par les bâtiments visibles au loin sur leur gauche. Le moteur tournant toujours, Mark n'a qu'à enclencher la vitesse pour faire démarrer la Chrysler et bifurquer pour avancer dans le quartier. Dépassant rapidement les deux lieux d'habitations avant de se stopper bien plus loin alors que les bâtiments sont maintenant mieux visibles. Mettant la voiture à l'arrêt, Mark se tourne vers la banquette arrière pour attraper son sac et en sortir ses jumelles.

Se servant de ses jumelles en mode jour pour voir au mieux les différents bâtiments, les énumérant à la brune assise côté passager, un lieu d'habitation puis un autre lieu d'habitation enfin c'étaient des bureaux mais c'est du pareil au même, un premier lieu industriel, une grande enseigne réputée pour son armement et enfin deux autres lieux industriels. Rangeant ses jumelles, les deux ne traînent pas à se mettre d'accord : l'armement en premier lieu ! La menace du Marchand étant toujours plus que présente, c'est on ne peut plus normal qu'ils pensent à chercher des armes et des munitions à condition que les lieux n'aient pas déjà été vidés mais cela il n'y a que sur place qu'ils pourront le savoir. Mark repart sur la route roulant en faisant attention à ce qui l'entoure alors que le secteur lui est inconnu.

Finissant par arrêter la Chrysler devant l'enseigne d'armement, la garant de manière à avoir le nez de la voiture dans le sens du départ,  petite précaution au cas où ils doivent quitter les lieux précipitamment. Avant de descendre du véhicule pour remettre son sac sur son dos, il attend que la brune fasse la même chose pour verrouiller la voiture, appréciant une nouvelle fois le fait qu'elle peut être déverrouillée à distance au besoin. Se dirigeant donc vers le magasin, lui ne remarque que maintenant la devanture fracassée et la porte ouverte et il comprend ainsi mieux pourquoi la damoiselle est stoppée devant et entrain de modifier l'emplacement de ses armes ou juste de les vérifier. Du signe de tête qu'elle lui adresse ensuite il comprend qu'elle veut passer devant pour entrer dans le magasin d'armes, sans doute pense t-elle qu'avec une arme à distance elle sera plus à même de pouvoir abattre un danger avant qu'il ne leur arrive dessus.

Et si elle n'a peut-être pas tord dans le fond, dans la forme il est hors de question qu'il puisse la laisser faire, après tout il doit gagner les faveurs de la damoiselle, lui faire baisser sa garde pour avoir ce qu'il en veut ensuite. Et pour cela quoi de mieux que de se mettre en avant, lui laisser penser qu'il veut tout simplement la protéger d'un danger quelconque, lui faire croire qu'il n'agit là qu'en temps que gentleman. Profitant du fait que le silence est de mise, Mark l'empêche de passer devant et reçoit un regard furieux qui le laisse de marbre tandis qu'il s'avance vers l'entrée, la main sur son couteau de combat.

Melody Campbell

Anonymous
Invité
Jeu 28 Juil - 20:18
Après avoir rapidement observé les lieux et avoir décidé de la première marche à suivre avec Mark, Melody ne peut que le laisser faire lorsqu'il observe les différents lieux avec ses jumelles. Ce n'est pas plus mal qu'ils regardent les choses de loin pour savoir où aller et comment agir. Une fois que le chauve lui donne la liste des lieux qu'il peut voir, la brune ne traîne pas pour lui signifier qu'ils devraient commencer par l'armement et il est de son avis. Au moins ils pourront peut-être trouver quelque chose de vraiment utile là bas si l'enseigne n'a pas déjà été dévalisée. Le laissant reprendre la route, elle s'enfonce plus ou moins à nouveau dans le siège passager malgré  que Mark ait montré savoir conduire, elle n'arrive toujours pas à se rassurer, à croire que l'accident avec James l'a marquée plus profondément qu'elle ne le pensait. Ce qui ne serait pas étonnant vu la violence du choc, si elle ne garde pas de séquelles physiques, mentalement c'est une autre histoire.

Ils arrivent à bon port et l'homme se gare prêt à repartir, un bon point que celui-ci, qu'il pense à ce genre de choses cela montre qu'il tente de ne rien laisser au hasard. D'ailleurs il n'en a jamais vraiment parlé et Melody n'en est pas certaine mais il lui semble que Mark n'a pas vécu cette résurrection ou alors il l'a dit mais elle ne s'en souvient plus. Il faut dire qu'avant aujourd'hui elle ne lui a que peu parlé et ne sait rien du tout sur lui, encore moins que sur les autres du campement et cette sortie sera aussi l'occasion de rattraper ce retard. C'est une des grandes choses mise en avant par les derniers événements, ils doivent absolument apprendre à se connaître tous, la brune a bien déjà tenté mais ce n'était clairement pas assez. La voiture stoppée et Mark qui en descend, Melody se redresse détachant la ceinture de sécurité avant de descendre de la Chrysler, veillant à ne pas claquer la portière avant et celle arrière également quand elle récupère son sac pour le mettre sur ses épaules.

Reportant son attention sur la devanture de l'enseigne d'armement, elle peut alors constater que celle-ci est fracturée et que la porte en est ouverte. Se focalisant dessus, elle vérifie le bon chargement de son arme à feu et qu'il y a bien le silencieux dessus avant de l'installer dans son dos puis même si elle n'en a pas besoin elle check son arbalète qui est bien sûr fin prête à l'usage. Tournant la tête brièvement vers l'homme quand il arrive à sa hauteur, elle lui fait comprendre d'un signe de tête qu'elle compte passer la première. Après tout c'est elle qui a les armes à distance enfin de ce qu'elle voit et lui qui a une arme blanche, une arme de contact donc autant qu'elle puisse neutraliser un danger avant qu'il ne soit trop près d'eux.

Et visiblement le grand chauve n'est pas de son avis puisqu'il refuse lui aussi d'un signe de tête et s'empresse de lui passer sous le nez. Melody en est furieuse et le foudroie du regard ce qui semble ne lui faire aucun effet ! Chose qu'elle n'apprécie pas du tout, pour qui la prend t-il ? Une faible femme incapable de se défendre ? Est-ce un macho comme tant d'autres lui aussi ? En tout cas il a une sacré chance présentement alors qu'elle ne peut pas l'enguirlander à voix haute. S'il n'y avait pas ce risque de voir débouler des zombies, la brune ne se dérangerait pas pour le faire. Contrainte donc de laisser passer Mark d'abord, elle le suit à quelques pas derrière, le laissant pénétrer les lieux le premier, elle fait de même avec deux ou trois mètres de recul.

Malgré que le temps soit nuageux et que l'air de rien le temps file et les mets sur la fin de l'après-midi, la différence de luminosité entre l'intérieur et l'extérieur est grande si bien que Melody termine par ne plus voir Mark. Devinant juste sa silhouette, elle passe l'entrée du magasin voulant laisser à ses yeux le temps de se faire au changement soudain de luminosité mais elle n'en a pas le temps qu'elle perçoit déjà des râles. Il ne faut pas être devin pour comprendre que des zombies sont présents, par réflexe elle lève son arbalète, cherchant à aligner une cible apercevant Mark et deux rôdeurs en approche dont un qui est bien trop près de l'homme pour qu'elle ne s'en occupe. Plissant les yeux, elle ne prend que peu de temps pour viser avant de tirer et si le carreau file droit sur le zombie, il ne se plante pas du tout là ou elle le voulait.

- Et merde !

Un beau fail que celui-ci du moins pour elle alors que le zombie se retrouve avec le carreau planté sur le haut du torse au lieu d'être fiché entre ses yeux comme prévu. Melody ne prend pas le temps de voir comment évolue la situation pour Mark, ni si le zombie qu'elle a visé a changé de direction pour venir vers elle maintenant qu'elle a parlé. Non à la place, elle entreprend de recharger son arbalète afin de pouvoir tirer une nouvelle fois, temps que son regard devrait mettre à parti pour se familiariser avec la luminosité.

Mark Logan

Anonymous
Invité
Ven 29 Juil - 16:18
Approchant de l'entrée du magasin, la main sur la garde de son couteau de combat, Mark se stoppe sur le seuil le temps pour lui de lâcher son couteau puis de remonter ses lunettes de soudeur sur son crane afin d'y voir plus clair une fois à l'intérieur. Ceci fait, il reporte la main sur son couteau qu'il sort de l'étui à sa ceinture pour le prendre à pleine main, arrête de quelques secondes à peine avant que l'ex mineur ne se remette à avancer pour entrer dans la boutique. Et cette fucking devanture fracturée ne lui dit rien qui vaille ! Il perçoit les pas de la petite brune derrière lui et ne prend pas la peine de se retourner du coup pour voir si elle suit ou non. Peu perturbé par le changement de luminosité du fait que dehors il avait ses lunettes sur le nez, Mark s'avance lentement à l'intérieur, commençant à définir les lieux.

Au fond de la boutique un comptoir en verre dont la vitre a été brisée vraisemblablement il y a un moment, par derrière de grandes vitrines aux portes grillagées et forcées. Et tout le reste du magasin porte des rayonnages divers et variés mais impossible pour le moment de définir quel rayon servait à quoi, tout ce que Mark voit c'est que les étagères semblent bien vides pour celles encore en place. Et il n'a pas vraiment le temps non plus d'en voir plus alors qu'il entend des râles de charognards de plus en plus perceptibles, ce qui ne l'étonne pas les choses ont dues entendre le moteur de la voiture et ont commencés à approcher de la sortie. Il lui faut quelques instants pour localiser deux suppôts de Lucifer, l'un à sa gauche et fort proche et l'autre devant lui un peu en décalé sur la gauche également avec un rayonnage entre l'homme et la bête. De quoi lui procurer quelques instants de répits, le temps qu'il s'occupe du premier des deux.

Ignorant ce que la damoiselle fait, l'ex mineur s'avance vers le charognard à sa gauche, l'observant pour trouver le meilleur angle d'attaque pour lui défoncer le crane en prenant le moins de risques possible, penchant la tête d'un côté puis de l'autre, un sourire venant sur ses lèvres brièvement. Il va au moins pouvoir se défouler sur quelque chose même si ce n'est pas ce qu'il veut le plus. Focalisé sur le zombie, Mark en oublie de faire attention à l'endroit où il pose ses pieds et à deux pas du zombie alors qu'il lève son couteau pour venir frapper le charognard, il se retrouve déséquilibré par un morceau de verre ou de plexiglas ou autre. Emporté par son élan et avec son mouvement ascendant de l'arrière vers l'avant ce n'est pas le zombie qu'il touche mais sa propre cuisse, il est bon pour une belle estafilade même avec son jean avant d'aller percuter un des rayonnage de plein fouet. À croire qu'à chaque fois qu'il prend un quelconque élan pour frapper, les choses tournent mal systématiquement...

Sonné quelques instants, il perçoit vaguement le son de la voix de la brune avant de se retourner pour faire face au charognard qui a déjà entreprit un demi-tour les bras levés pour venir se charger de son prochain repas.

"Tu peux toujours rêver pourriture."

Comme si cela pouvait servir à quelque chose, Mark lui crache à la gueule avant de repartir à l'assaut de manière plus prudente cette fois-ci et tout en adressant mentalement une prière à Dieu, à son Guide, à Celui qui ne l'a encore jamais laissé tomber. Mark parvient à se décaler de deux pas sur le côté pour venir frapper le charognard en pleine tête, visant le côté du crane en plein milieu, son couteau fini par se planter dans l'oreille du zombie et il doit forcer un peu plus que de raison en se servant de ses deux mains pour enfoncer sa lame profondément. Devant par la suite lâcher son couteau quand le suppôt de Lucifer s'effondre sur le sol et avant de se pencher pour l'extraire de la cervelle du mort, Mark lance un rapide coup d'oeil vers le second pour le voir avec un carreau planté dans le haut du torse. Visiblement la petite brune s'en occupe.

Voulant s'accroupir pour récupérer sa lame, Mark ne réalise pleinement que maintenant qu'il s'est blessé, s'il qualifie cela d'égratignure il n'en reste pas moins que cela le brûle et il ne peut strictement rien faire. Même pas essayer de toucher la blessure alors qu'il pourrait avoir du sang du zombie sur les mains ou autre fluide et juste s'essuyer les mains et inenvisageable. Serrant les dents, il laisse reposer la pointe de son pied sur le sol talon en l'air comme si cela allait le soulager pendant qu'il se contente de se pencher au lieu de s'accroupir pour tenter d'extraire sa lame du cerveau de la bête morte.

Melody Campbell

Anonymous
Invité
Ven 5 Aoû - 0:22
Melody vient d'échouer lamentablement dans son tir au zombie et même si cela l'énerve à sa décharge elle n'est pas dans son milieu habituel, loin de la forêt elle a l'impression d'être gauche en permanence. Déjà qu'elle serait bien incapable de rester silencieuse dans ses déplacements en ville alors qu'en forêt elle est la reine du silence. Mais en plus si la luminosité s'en mêle et ne parlons pas de la fatigue nerveuse qu'elle ressent depuis ces derniers jours et encore plus depuis le matin quoi que normalement cela ne l'affecte pas vraiment. Oui mais là elle est n'est pas en pleine forêt la boucle est bouclée. Un joli fail et il ne lui reste plus qu'à recharger son arbalète, ce qu'elle s'empresse de faire tandis que le zombie poursuit son avancée ou du moins le croit-elle puisqu'en relevant les yeux elle se rend compte que pour le moment il butte dans un rayonnage. Au moins cela lui donne quelques secondes voir un peu plus pour se ressaisir en profitant pour lancer un regard vers Mark alors qu'elle l'entend pester. L'homme semble être en difficulté mais elle ne peut rien faire pour lui pour le moment.

L'arme de jet rechargée, elle la lève de nouveau et cette fois-ci elle prend le temps de faire le vide dans son esprit autant qu'elle le peut et de contrôler sa respiration avant de viser le rôdeur. Alignant soigneusement son oeil, l'arbalète et sa cible avant d'appuyer sur la détente sans se précipiter. Tirant, elle entend et sent le carreau fuser, ce qui à chaque fois lui provoque un léger recul de son épaule directrice, la gauche qui bien que soignée a quand même prit deux balles sans compter celle dans son bras. Et même si cette pensée n'a rien à faire là, il va falloir qu'elle songe à s'entraîner de la main droite, juste comme cela par précaution au cas où et même si cela n'est pas gagné d'avance. Toujours est-il que le carreau propulsé à une vitesse folle vient cette fois se loger là où il doit être, c'est à dire entre les deux yeux du zombie. Le rôdeur s'affale sur le rayonnage l'embarquant avec lui dans un grand chaos sonore digne à rameuter tout le quartier que cela soit des vivants ou des morts.

Il aurait pas pu tomber autrement non ! Oui cela l'agace alors qu'elle sait très bien ce que faire du bruit veut dire depuis le début de l'apocalypse.  Mais en plus elle va devoir faire un effort supplémentaire pour aller récupérer ses deux carreaux. Enfin avant cela, la brune tourne la tête vers Mark pour le découvrir penché sur le second zombie vraisemblablement mort lui aussi, bon au moins le danger le plus immédiat est écarté. S'approchant de son rôdeur, elle se fait un chemin pour aller reprendre ses carreaux, coup de chance le rayonnage n'a pas fracturé les projectiles, ce qui ne l'empêche pas à nouveau de peiner plus ou moins pour les extraire du corps du mort, bien mort cette fois-ci. Essuyant les deux carreaux sur un morceau de la chemise du rôdeur, elle va encore une fois devoir les nettoyer, désinfecter, stériliser et tutti quanti en rentrant.

Retournant à la hauteur de l'homme, elle peut le voir essuyer le couteau dont il s'est servi non sans en avoir une grimace devant les bouts de cervelles qu'elle peut apercevoir. Cela fait un peu trop de bouillie à son goût les armes blanches là ou elle ne cille pas avec arme à feu et arme de jet. Mais cela est loin de rester sa préoccupation alors qu'elle découvre que Mark n'appuie pas totalement sa jambe sur le sol et forcément.

- Tu es blessé ? Qu'est-ce qu'il s'est passé, c'est le zombie qui t'a eu ou ?

Bien sûr elle commence à s'approcher un peu plus pour regarder ce qu'il en est de ses propres yeux quand il l'en empêche, relevant son regard émeraude sur lui elle le fixe attentivement pour savoir s'il lui dit ou non la vérité. Bien sûr que oui elle imagine déjà le pire, c'est normal et logique d'autant plus qu'elle n'a pas vu comment les choses se sont déroulées.

Mark Logan

Anonymous
Invité
Dim 7 Aoû - 21:53
Délaissant quelques instants le charognard quand sa cuisse le lance de nouveau Mark se redresse bougeant sa jambe pour essayer de mieux voir la blessure ne voyant dans l'immédiat que du rouge sur son pantalon. Un grognement sort de sa gorge et il grimace, levant la tête vers le plafond il se remet à réfléchir sur les circonstances de sa blessure. Oui il en est sûr le suppôt de Lucifer n'a pas pu le toucher c'est vraiment sa propre lame qui a fait cela même s'il ne retrouve pas pile poil à quel moment cela s'est produit. Certain de cela Mark sait que tant qu'il ne pourra pas se laver les mains correctement et les désinfecter il ne peut vraiment pas toucher à sa blessure. La seule chose qu'il lui reste à faire c'est de serrer les dents pour le moment, de toute manière la douleur finira bien par s'estomper après tout il a vu pire n'est-ce pas ? Oui bien pire quand il était dans l'armée puis après en prison, tout comme il a fait bien pire dans cette geôle même si c'était uniquement pour se défendre.

Un reniflement de dédain et son regard se déporte sur la brune, qu'il avait presque oublié le temps d'un instant, quand son charognard s'effondre avec fracas. Il manquait plus que cela, elle va faire se radiner tous les autres charognards qui sont dans un périmètre proche. Cette fois c'est un soupir qui franchit ses lèvres, ils n'ont plus de temps à perdre, ils doivent maintenant se dépêcher de fouiller les lieux et déguerpir d'ici avant qu'il ne soit trop tard pour eux. Notant au passage que la damoiselle a un joli déhanché alors qu'elle entreprend d'aller récupérer les carreaux de son arme de jet. L'ex mineur secoue la tête pour virer ses pensées du mieux qu'il peut et se recentrer sur ce que lui même doit faire à savoir extraire sa lame de la cervelle du charognard à ses pieds.

La jambe toujours en appui sur la pointe des pieds il prend une profonde inspiration et se penche pour venir saisir sa lame à pleine main et tirer dessus. Si celle-ci résiste légèrement le couteau termine malgré tout par se laisse extraire, embarquant avec elle des morceaux de chairs et de cervelle qui dégoulinent de la pointe de l'arme blanche. Mark restant quelques instants à fixer ceci en penchant la tête sur le côté, fasciné par ce qu'il voit avant d'entendre des bruits de pas derrière lui, sans doute la damoiselle en approche. Profitant du jean que porte le charognard, il se met à essuyer son couteau de combat dessus, se redressant il entend la petite brune lui poser deux questions dont il se serait bien passé. Se retournant toujours sans appuyer complètement sa jambe, il l'observe avant de l'empêcher d'approcher plus tout en lui répondant.

"Oui mais ce n'est rien et non c'est avec mon couteau. J'ai été déstabilisé un instant et voilà, pas de quoi t'en faire, on verra ça plus tard pour le moment il faut qu'on se bouge avec le bruit qu'on a fait d'autres vont rappliquer..."

Mark se force à poser son pied à plat et tout en boitillant légèrement il commence à s'écarter en ajoutant.

"Je prend de ce côté, fouille de l'autre."

Joignant donc le geste à la parole, il se met en quête d'objets utiles à rapporter, se stoppant à peine trois mètres après. Il se tourne à moitié vers la damoiselle.

"Au pire j'y passe, tu pars et c'est fini..."

Pour lui c'est aussi simple que cela, il n'y a rien de plus à ajouter si bien qu'il se remet en marche dans la boutique, passant d'un rayonnage à l'autre il regarde s'il peut trouver quelque choses sans pour autant s'attarder à fouiller chaque recoin. Ils doivent se dépêcher après tout. Rapidement il met la main sur une pochette, qu'il ouvre pour découvrir des couteaux à lancer, refermant rapidement la pochette, il ôte une des bretelles de son sac à dos pour les enquiller dedans avant de poursuivre sa fouille sommaire.

Melody Campbell

Anonymous
Invité
Lun 8 Aoû - 15:24
Melody imagine déjà Mark blessé par le zombie, elle le voit déjà succomber à la blessure suite à une forte fièvre et tout ce qui va avec. Il ne lui a même pas répondu encore qu'elle est déjà en plein dilemme à savoir est-ce qu'elle devra l'achever ou est-ce qu'elle devra attendre pour voir s'il revient à lui comme elle a pu le faire déjà mais surtout comme Ivy une seconde fois. Bien qu'elle sache déjà ce qu'elle ferait surtout après n'avoir pas pu aider Jordan, après avoir été obligée de le laisser tout seul, après avoir été contrainte par James à ne pas y retourner. Bien sûr qu'elle fera ce qu'il faut pour laisser à l'homme une seconde chance, hors de question qu'elle puisse le priver de cela si ça arrive. Une fois pas deux ! Et évidemment penser à cela lui noue la gorge, elle a l'impression qu'elle n'arrivera pas à se remettre de la mort de Jordan contrairement à d'autres qui sont déjà des souvenirs dont la douleur n'est presque plus présente. Sans doute parce qu'elle se sent on ne peut plus responsable de ce qu'il a subit même si elle n'est pas la seule en cause, même si c'est tout un enchaînement de faits qui a fait qu'on en est là.

L'homme lui répond tout en l'empêchant d'approcher pour regarder et forcément cela la surprend grandement, s'il est blessé c'est normal qu'elle réagisse ainsi, non ? Et puis les réponses qu'il lui donne n'arrive pas à la rassurer d'après lui il ne s'est blessé qu'avec son couteau et ce n'est rien, il est bien gentil mais elle voudrait bien voir cela par elle même. L'écoutant ajouter qu'ils ont fait du bruit et doivent se dépêcher, certes il a raison ce n'est même qu'à cause d'elle ça, enfin à cause du zombie pas foutu de s'effondrer correctement sur le sol. Il ne lui laisse pas le temps de réagir qu'il pose sa jambe et commence à s'écarter d'elle en lui disant ce qu'il compte faire et ce qu'elle doit faire. À nouveau elle le fusille du regard, la chasseresse ne supporte pas qu'on fasse cela avec elle alors qu'elle sait parfaitement ce qu'elle doit faire et surtout elle n'aime pas devoir faire "confiance" de cette manière là alors qu'elle le connaît à peine. Il n'a le temps de faire que quelques mètres avant qu'elle ne lui lance dans un claquement de langue.

- Et comment je peux être sûre que tu dis vrai ?

La réponse qu'il lui donne alors la laisse sur le cul on peut dire, il dit cela avec un tel détachement et un tel sang froid qui contrastent avec ses réactions à elle que ça en est presque flippant. A t-il seulement la moindre idée de l'effet produit par ses paroles ? Melody le regarde s'éloigner doucement en boitillant, perplexe de ce qu'il vient de se passer. Est-ce qu'il se fout vraiment de ce qui pourrait lui arriver ? Est-ce qu'il est à ce point sûr de lui ? Est-ce que sa blessure est vraiment superficielle ? Ou alors compte t-il sur un coup de chance pour se relever lui aussi si c'est vraiment une morsure ou une griffure ? Pense t-il que chaque personne mourant des suites d'une blessure de zombie se relève ? Cela n'est peut-être pas improbable alors que, tout comme Jena, Mark semble ne pas avoir connu cela mais il devrait au moins craindre la souffrance de l'agonie...

Oui perplexe et déstabilisée par l'attitude qu'il montre, la brune le suit du regard pendant qu'il commence à fouiller les lieux ne se détachant de lui que pour la seule et unique raison qu'il n'a pas tord, ils doivent se dépêcher de fouiller les lieux puis de sortir. Finissant par se détourner de Mark, Melody part dans l'autre sens pour fouiller son propre coin de la boutique, non sans redresser le regard de temps à autre pour observer l'homme malgré tout. Toujours pas convaincue qu'elle peut lui faire un tant soit peu confiance, elle compte bien le garder à l'oeil et être prête à réagir au besoin. Bien consciente qu'elle peut louper des objets utiles dans ce bordel qu'est la boutique, elle se concentre sur les rayonnages qu'elle a devant elle et ce qui se trouve sous ses pieds. Ce qui revient à dire pas grand chose alors que ce sont surtout des boites vides tout comme les rayonnages qu'elle croise. Enfin presque, elle termine par mettre la main sur un étui vide coincé dans un recoin, le sortant de sa cachette, elle peut alors constater qu'il s'agit là d'un holster, conçu pour porter une arme sur le haut de la cuisse.

La chasseresse n'hésite qu'un bref instant avant de l'essayer, le réglant à sa taille pour qu'il soit à sa ceinture et tienne en place sur sa cuisse, faisant bouger sa jambe pour s'habituer à la sensation quelques instants avant de sortir son Sig Sauer de son dos pour le placer dans le holster. L'étui est adopté si on peut dire cela ainsi et la sensation de le porter bien qu'encore étrange ne l'empêche pas poursuivre son avancée dans la boutique. Passant d'un rayonnage vide à l'autre, elle commence à désespérer de trouver autre chose quand elle arrive au comptoir du magasin, se faufilant derrière, elle butte sur une boite au sol qui au bruit qu'elle fait n'est pas vide. Se penchant et ouvrant la boite, la brune découvre une dose de poudre qu'elle s'empresse de ramasser avant de la poser sur le comptoir surtout que ça pèse son poids ce truc là. Et si elle sait à quoi cela sert, elle se demande si cela peut leur être vraiment utile dans l'immédiat avant de se dire que oui sans aucun doute, ils trouveront bien de quoi transformer la poudre en balles. Des fois, elle se désespère elle même des réactions "à la con" qu'elle peut avoir...
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: