Haut de page
Bas de page



 

[CS, E, EXP] Besoin de changement d'air - 25/03/35
 :: Memorial :: Hopeless Life : First Season :: Excursions

Aller à la page : Précédent  1, 2

Mark Logan

Anonymous
Invité
Jeu 11 Aoû - 17:44
Pourquoi Mark devrait-il s'en faire pour quoi que se soit alors qu'il sait qu'il a plus que raisons, que tout va bien pour lui ? Aucune raison à cela néanmoins il comprend l’inquiétude que la damoiselle a montré. Même si cela est devenu leur lot quotidien à tous que de "paniquer" à la moindre blessure. Pour lui ce terme n'est pas vraiment adapté puisqu'il n'est pas du genre à s'en faire facilement mais bon il a parfaitement apprit sa leçon et sait comment les autres peuvent réagir. Et là la petite brune n'a pas loupé le coche avec ses réactions et ses questions, d'ailleurs même s'il a commencé à fouiller les lieux et qu'il a déjà trouvé quelque chose, il l'observe à la dérobée de temps à autre. Bingo, elle le regarde elle aussi, pas de doutes à avoir pour l'ex mineur elle se montre méfiante et il va falloir qu'il arrive à lui faire oublier cela d'une manière ou d'une autre.

Enfin pour le moment il a mieux à faire comme continuer à fouiller les lieux pour trouver d'autres choses tout en faisant attention à comment il pose sa jambe sur le sol. Contraint à boiter, Mark doit encore plus faire attention à l'endroit où il pose ses pieds ce qui n'est pas chose aisée avec des rayonnages renversés dans sa partie de la boutique. Des rayonnages sans dessus-dessous dont certains portent des traces de sang, l'ex mineur s'amusant à se demander ce qu'il a pu se passer. Des charognards expédiés ad patres et dont il ne reste rien ? Ou encore des survivants qui se sont foutus sur la gueule quand tout s'est déclenché ? Et cela pour récupérer quelques munitions, possible vu qu'il croise une boite ou deux de munitions et vides bien entendu. Juste des blessés ou alors peut-être et même sans aucun doute des morts, la société d'avant avait beau le considérer lui comme anormal mais quand on voit ce que certains ont fait et font encore on se demande qui est le plus anormal et amoral.

Progressant dans la boutique, Mark termine par mettre la main sur ce qui semble être un kit de supplément pour arc et arbalète et bien entendu il ne peut s'empêcher de regarder du côté de la petite brune, surtout qu'elle est la seule dans tout le campement à se servir du arme de jet. Du moins à sa connaissance. Se demandant si elle trouvera cela utile ou non, n'ayant finalement aucune idée de la maîtrise qu'elle peut avoir de son arme. Enfin Mark verra cela en la rejoignant mais avant il poursuit lentement son avancée et malgré l'urgence de la situation il hésite un instant à savoir s'il devrait ou non essayer de bouger les rayonnages pour trouver d'autres objets. Renonçant au final à cette entreprise qui lui ferait perdre pas mal de temps, sans parler du bruit que cela ferait bien qu'un peu plus ou peu moins...Autant ne pas prendre de risques et filer d'ici tant qu'ils le peuvent encore, bien que dans le fond rester coincé dans la boutique avec la damoiselle ne le dérangerait nullement, il pourrait en profiter.

Finalement il arrive à son tour derrière le comptoir observant la découverte de Melody avant de poser le kit sur le comptoir glissant au passage.

"Cela te sera plus utile qu'à moi...Je vais voir si je peux trouver quelque chose dans la réserve et on file."

Bien sûr il parle pour lui mais n'empêchera pas la jeune femme de le suivre si cela lui chante. Toujours est-il que pour passer sur l'arrière de la boutique Mark doit passer derrière la damoiselle chose qu'il fait en venant exprès se coller le plus possible contre elle, la frôlant au passage. Une délicieuse sensation que celle-ci et qui réveille un peu plus bien des envies qu'il peut avoir. Pourtant il aurait pu s'en passer vu que malgré le bordel ambiant il y a un peu de place pour passer sans avoir à se coller autant contre elle, si bien qu'il s'empresse d'ajouter.

"Excuse moi"

Avant de s'engouffrer dans le passage menant à la réserve se montrant plus que prudent au cas où quelque chose pourrait lui tomber dessus sans avoir l'amabilité de prévenir. Se trouvant rapidement là où il le souhaite, Mark n'a plus qu'à franchir la porte à moitié arrachée de ses gonds ce qui en soit ne lui dit rien de bon. D'autant plus que la luminosité est bien trop importante pour une pièce comme celle-ci, découvrant rapidement le pourquoi du comment alors que le mur arrière de la boutique est éventré, laissant un trou béant par lequel une bonne dizaine de charognards sont entrain de se frayer un chemin dans un balai de grognements morbides. C'est loupé pour aujourd'hui de fouiner dans la réserve, malgré tout Mark lance un rapide coup d'oeil autour de lui sait-on jamais qu'il trouve une arme ou des munitions ou autre. Mais non à la place, il découvre des barres de toit universelles et si dans l'absolu il s'en fiche, cela pourrait toujours servir plus tard ou faire une arme. Les ramassant et les gardant en main il fait volte face pour repartir vers la boutique, ils doivent se grouiller avant d'être cernés, tombant presque nez à nez avec la petite brune.

"Faut qu'on se casse, ils sont au moins une dizaine là bas derrière."

À nouveau il joint le geste à la parole et s'empresse de repartir vers la boutique, passant devant le comptoir vidé des objets pour ensuite se diriger vers la porte d'entrée délockant à distance le coffre de la Chrysler dans le but d'y déposer rapidement les barres de toit.

Melody Campbell

Anonymous
Invité
Ven 12 Aoû - 18:10
Observant la dose de poudre quelques instants, la chasseresse est assez rapidement rejointe par Mark qui vient déposer sur le comptoir un kit pour arbalète en lui disant que cela lui sera plus utile à elle, ce qui en soit est vrai mais pour autant elle ne se précipite pas pour l'essayer. Le prenant dans ses mains, elle le tourne et le retourne entre ses doigts quand l'homme passe derrière elle en la frôlant de bien trop près, reposant le kit sur le comptoir elle va pour faire volte face et lui en coller une quand il s'excuse. Du coup elle ne sait plus s'il l'a fait exprès ou non, si vraiment il n'avait pas le choix il aurait tout de même pu lui demander de se pousser au lieu de faire ça ! Elle qui n'aime pas être approchée de trop près n'a qu'une envie celle de filer d'ici commençant à se demander si c'était vraiment une bonne idée que de faire cette sortie ce jour là. La brune n'avait vraiment pas besoin de cela en plus de tout le reste et puis comme si elle se méfiait déjà pas assez de lui avec cette blessure qu'il refuse qu'elle regarde. Elle va devoir trouver un moyen de mettre les choses à plat avec lui.

Finissant par se retourner il a déjà disparu de sa vue et si Melody a envie d'aller le trouver pour mettre les choses à plat immédiatement, elle préfère avant mettre en sécurité les objets qu'ils ont découvert si bien qu'elle ôte les bretelles de son sac pour le poser sur le comptoir. L'ouvrant elle enquille la dose de poudre et le kit pour arbalète dans son sac de manière à ce que tout tienne calé comme elle le souhaite avant de refermer le dit sac et de le remettre en place sur ses épaules, accusant du coup le poids supplémentaire. Reprenant son arme de jet correctement dans ses mains, elle file ensuite vers la réserve avant de tomber nez à nez avec Mark qui lui glisse deux mots avant de le voir filer sans même faire attention si elle le suit ou non. Et bien entendu hors de question qu'elle suive le mouvement sans s'assurer avant de la véracité des paroles qu'il a eu, bien sûr qu'elle a encore et toujours du mal à le croire sur paroles. C'est risqué mais elle doit voir par elle même.

Poursuivant en avant, elle atteint rapidement la réserve pour constater à son tour le mur du fond éventré et les râles qui ne font aucun doute sur ce qui se trouve là dedans, apercevant à son tour les silhouettes des zombies. Constatant ainsi que Mark n'a pas menti, elle ne saurait dire si cela la rassure ou non mais ce n'est pas le lieu pour se questionner là dessus. Faisant demi-tour, la chasseresse regagne la boutique, se dépêchant de rejoindre la porte d'entrée tout en restant debout. Sur le pas de la porte la luminosité la dérange quelques secondes mais pas assez pour qu'elle ne voit pas l'homme refermer le coffre de la Chrysler avant de s'engouffrer dans la voiture côté conducteur. Nul doute qu'il va ensuite démarrer le moteur pour partir par contre l'espace d'une seconde elle se demande s'il serait capable de partir sans elle ou s'il fait cela juste pour gagner du temps. Temps qu'elle ne perd pas plus que cela avant de se ruer à son tour sur la voiture pour monter côté passager à l'avant.

Melody a le temps de fermer la portière avant d'entendre le moteur de la voiture se mettre à ronronner pour qu'ensuite son conducteur la lance sur la route. La brune en profitant pour ôter son sac de son dos alors qu'il la gêne puis de le faire glisser sur le siège arrière pouvant ensuite attraper la ceinture de sécurité qu'elle a tout juste le temps de mettre avant d'entendre Mark jurer. Relevant son regard émeraude sur la route devant eux, elle peut voir des zombies se dirigeant vers eux et donc sans doute vers la boutique qu'ils viennent de quitter. Regardant ensuite dans le rétroviseur extérieur de son côté pour voir qu'ils partent juste à temps alors qu'elle peut observer de nombreuses autres silhouettes dont certaines commencent à se détourner de la boutique pour prendre la direction de la route pour les suivre. Un nouveau juron la fait regarder Mark d'un air interrogatif mais pas le temps pour elle d'émettre le moindre son que l'homme braque le volant sur la droite, se dirigeant droit sur un hangar aux portes ouvertes. Moins d'une minute après, il stoppe la voiture dans le hangar et éteint le moteur.

- Je peux savoir ce que tu fous là ?!

Bien sûr qu'elle a mille questions qui lui viennent en tête et la réponse qu'il lui fourni avant de descendre précipitamment du véhicule la laisse sans voix quelques instants. Suffisamment pour qu'elle réagisse avec un temps de retard pour descendre à son tour de la voiture et se porter aux côtés de Mark qui est entrain de faire jouer les portes du hangar pour les refermer.

- Tu es sûr de toi ?

Et dire qu'elle n'a rien vu mais peut-elle prendre le risque de lui faire confiance, mais peut-elle prendre le risque de ne pas lui faire confiance, le temps qu'elle se décide les portes se referment mal mais elles se ferment avant que Mark ne lui demande de les tenir quelques instants. Pour une fois elle le fait sans le questionner attendant qu'il revienne quelques instants plus tard avec une lourde chaîne qu'il passe dans les poignées de la porte. Faisant des tours pour l'enrouler du mieux possible.

- S'ils nous ont vus, ça ne sera pas mieux...

Mark Logan

Anonymous
Invité
Sam 13 Aoû - 18:47
Parvenu à la voiture, Mark en ouvre le coffre pour déposer dedans les barres de toit qu'il a trouvé quelques instants avant dans la réserve. Refermant le coffre, il lance un regard derrière lui pour voir si la damoiselle arrive ou non et comme c'est bel et bien le cas il ne s'en fait pas plus que cela et part directement s'installer derrière le volant. Attendant malgré tout que la petite brune le rejoigne et qu'elle ferme sa portière pour démarrer la voiture, la laissant à son trafic de sac et compagnie pendant qu'il passe la marche avant. Et finalement il n'a le temps que de faire une centaine de mètres avant de lâcher un :

"Eh merde"

Les yeux fixés sur la route, l'ex mineur ne peut que voir les nombreuses silhouettes de charognard en convergence direct vers la boutique qu'ils viennent de quitter. Bon cela passe encore, les suppôts de Lucifer sont encore assez éloignés d'eux et de ce qu'il voit peu envahissent la route, ils devraient pouvoir passer entre sans trop de grabuge.

"Fait chier !"

Mark vient de voir quelque chose de bien inquiétant pour leur sécurité immédiate que les zombies, au loin et au delà des charognards il a aperçu un véhicule sur la route qui plus est en mouvements. Du moins il en est absolument persuadé si bien qu'il ne perd pas de temps pour chercher autour de lui une solution rapide à ce problème. Certes s'il a raison et qu'il y a bien un véhicule en approche cela veut donc dire qu'il y a des personnes dedans mais quel genre de personnes ? Avec de bonnes intentions ou de mauvaises ? Son expérience passée lui faisant dire qu'il n'a aucune mais alors aucune envie de le savoir. Il n'ira certainement pas prendre le risque de tenter de faire ami-ami avec des inconnus d'autant plus maintenant qu'il a rejoint ce groupe et qu'il a plus d'informations sur ce qui se trame dans le coin.

Avisant un bâtiment industriel sur la droite dont les portes sont ouvertes, il braque le volant dans cette direction pour rejoindre aussi vite qu'il peut le hangar. Ne sachant dire à quel moment précis la petite brune près de lui, lui demande ce qu'il fout, il sait juste qu'ils doivent faire vite pour essayer de se mettre hors de vue du fameux véhicule. Finissant quand même par répondre à Melody.

"On n'est pas tout seul, j'ai vu un véhicule sur la route au loin, faut qu'on se planque."

Cela avant de quitter la Chrysler, après avoir coupé le moteur, pour rejoindre les portes du bâtiment et commencé à les refermer. Deux lourdes portes faites de ferrailles qui grincent légèrement alors qu'il les rapproche l'une de l'autre. Terminant par les faire se rejoindre au moment où la petite brune le rejoint pour lui poser une nouvelle question.

"Oui j'en suis sûr"

Enfin Mark en est presque sûr disons qu'il n'ira pas plus prendre le risque que quelques minutes avant, mieux vaut éviter de croiser des morts mais encore plus des vivants.

"Tient les portes deux minutes."

L'ex mineur ne prend pas le temps de lui expliquer plus que cela les choses ou de voir si elle le fait vraiment qu'il s'écarte, se mettant à la recherche d'un objet susceptible de l'aider à garder les portes closes. Dégotant une grosse chaîne celle-ci devra faire l'affaire, il la ramasse avant de revenir aux portes entamant d'entourer les poignées des portes le plus serré et solidement possible même si dans l'absolu cela ne résisterait pas à une horde ou à un véhicule fonçant dans les portes. Avant de recevoir une nouvelle question de la damoiselle ou plutôt une remarque, se tournant vers elle il la regarde pour ensuite lui répondre.

"Non mais on pourra mieux se défendre si besoin est et avec un peu de chance ils nous débarrasseront du problème charognards. Continuer ça aurait été..." Mark se retrouve coupé dans son élan de paroles par Melody. "Oui, c'est aussi à ça que j'ai pensé."

Comment ne pas y penser d'ailleurs, impossible. Non vraiment c'est la meilleure solution possible, ils n'ont maintenant plus qu'à attendre et voir ce qu'il va se passer. Et comme Mark sait pertinemment que dans une situation comme celle-ci les gens sont censés paniquer ou au moins s'inquiéter d'une manière ou d'une autre.

"Faut qu'on se tienne près au cas où."


Laissant tout le loisir à la damoiselle de se mettre là où elle le souhaite pendant que lui restera couteau en main proche des portes sans se mettre pour autant dans leur rayon d'action sait-on jamais si elles sont embouties par un véhicule. Se demandant au passage pourquoi il a prit cette précaution à voix haute en la voyant faire, en la regardant vérifier ses armes avant d'aller se placer là ou elle l'a décidé.

Melody Campbell

Anonymous
Invité
Sam 13 Aoû - 23:09
Oui si cette soit disant voiture et ses occupants les ont vus ou plutôt ont aperçus leur voiture que va t-il se dépasser ? Ils vont forcément débarquer et Melody n'a pas envie de cela, avec tout ce qu'il se passe à Snyder et même au sein du campement faire confiance à qui que se soit et encore moins envisageable qu'avant. Et cela malgré les paroles qu'elle a pu entendre de son chasseur par exemple, bon certes elle ne l'avait pas attendu pour être méfiante mais il en a rajouté un peu plus avant de lui dire qu'elle ne doit pas agir ainsi. Et Melody l'avait prit comme un "ne devient pas comme moi" sauf qu'au final c'était déjà trop tard sans aucun doute possible, il ne lui reste plus qu'à arriver à se tempérer. Mais pas là, pas comme ça alors qu'il y a la menace du Marchand et de Soulstrange qui plane autour d'eux comme une réelle épée de Damoclès quoi que tout le monde puisse en dire.

- Ça aurait été prendre le risque de ne pas arriver à les semer et de les mener au campement.

La chasseresse vient d'interrompre les explications de Mark qui finalement raisonne de manière plutôt juste, à condition bien entendu qu'il dise vrai et que c'est bien de cela dont il allait parler. Mais après tout ils devraient bientôt être fixés sur leur sort et malgré le fait qu'elle essaye de rester calme, Melody sent l'inquiétude grimper en elle ainsi qu'un raz le bol général de cette journée fort mal commencée. Enfin d'un certain point de vue parce que d'un autre elle aura été soulageante cette journée si on y regarde de près ou plutôt libératrice. Toujours est-il que ce n'est pas le moment de songer à cela surtout avec un Mark qui en rajoute une petite couche supplémentaire comme si elle ne pouvait pas songer à certaines choses et revérifier ses armes. Bien sûr qu'ils doivent se tenir prêt mais c'est tellement évident qu'il n'y a pas besoin de le dire, quoi que s'il faut il se sent peut-être obligé de le dire ou alors croit-il qu'elle ne va pas y penser seule.

Le laissant aller se mettre près des portes avec son couteau quand bien même elle trouve cela ridicule, ce n'est pas comme si'l avait une arme lourde dans les mains, là d'accord cela pourrait servir pour prendre à revers ou stopper net ce qui pourrait entrer. De son côté à elle, elle part se mettre à l'avant de la voiture qui lui offrirait une bien maigre cachette mais c'est toujours mieux que rien. Et quitte à attendre et voir ce qu'il va arriver, elle en profite pour regarder un peu mieux l'intérieur du bâtiment voir s'il y a des endroits de replis possible. Quelque chose comme des bureaux dans le bâtiment ou un étage ou une autre porte de sortie bien qu'abandonner la voiture ne serait à faire qu'en dernier recours.

***

Dehors la nuit est tombée depuis longtemps et le calme est revenu également mais lui depuis moins longtemps. Ils n'ont pas eu à attendre longtemps avant d'entendre des coups de feu à l'extérieur ainsi que le ronronnement d'un moteur passant non loin de leur position. Des tirs pendant une bonne dizaine de minutes avant que le moteur ne se fasse entendre de nouveau, les laissant dans l'ignorance la plus totale de ce qu'il se passait dehors. Bien évidemment comprendre que la voiture et les inconnus étaient bien réels et qu'ils descendaient des zombies n'avait pas été difficile mais le pourquoi du comment de leur présence impossible à dire. Les avaient-ils aperçus et ils s'étaient dirigés là volontairement, lâchant l'affaire sans connaître le coin ou alors ils avaient découverts une carte de la ville et l'emplacement de la boutique d'armement et étaient venus voir ce qu'il en était ? Ou encore des habitants qui connaissent les lieux et sont venus vérifier qu'ils n'avaient rien oublié le dernier coup, après tout personne n'est infaillible et impossible de dire depuis combien de temps la boutique était ainsi fracturée. Ou encore une autre solution à laquelle ils n'ont pas pensés ?

Les deux auront attendus un grand moment avant de se risquer à approcher vraiment les portes, à l’affût du moindre bruit et il leur avait été impossible de sortir en entendant les râles à l'extérieur. Bien que l'un aurait bien tenté une sortie et que l'autre ne voulait pas, la chasseresse aura eu gain de cause. Contraint d'attendre le temps n'aura pas filé en vain, fouillant rapidement les lieux dans un périmètre proche pour ne pas se risquer plus avant dans le bâtiment avec le soir qui arrive. Quelques allers-retours à la voiture auront permis de trouver et ramener dans le coffre : deux stocks de cuir, un réservoir à gaz, une antenne de réception et un kit de secours basique. Autre chose sur laquelle la brune aura eu gain de cause c'est pour examiner la blessure de Mark se servant du kit de secours s'il le faut, toujours est-il que là dessus il aura eu raison la blessure ne provenait pas d'un zombie alors qu'aucune fièvre ne le gagnait.

Finalement la prudence a été une bonne chose puisque les zombies ont finis par aller voir ailleurs, leur permettant de rouvrir dans une sécurité relative les portes du hangar pour reprend la voiture. Sans qu'ils ne puissent définir l'heure précise, vingt et une trente, vingt-deux heure ou plus ? Pouvant ainsi rentrer au campement même si la route ne se fait pas sans difficultés étant donné l'heure qu'il est et l'absence de luminosité trop peu compensée par la présence des phares. Mais au moins ont-ils pus rentrer sains et saufs ce qui n'est déjà pas si mal...

[Fin du jeu]

Evènements

Anonymous
Invité
Dim 14 Aoû - 10:07


Excursion Validée

Récompense(s) :

Mark & Melody trouvent : Antenne de réception, Stock de cuir, Kit de secours basique, Réservoir à gaz, Stock de cuir, Couteaux à lancer Herbertz, Kit de supplément arc et arbalète, Dose de poudre, Holster & Barres de toit universelles.

Conséquence(s) :

Mark a subit une blessure légère à la jambe, qui nécessitera des soins au risque que la blessure ne s'infecte.

Vous avez consommé :

Une utilisation (consommation) sur la Chrysler 200 (1 restante).

Les Scénaristes
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: